Boulettes de boeuf au coulis de tomates

Boulettes de boeuf au coulis de tomates 1

Un récent Petit Traité de la Boulette -oeuvre culinaire universelle selon son auteur Pierre-Brice Lebrun- m’a fait longuement saliver sur ce petit chef-d’oeuvre de l’arôme. J’en ai conçu -et je ne suis pas enceinte- une irrépréessible envie de manger des boulettes, et de go, je me suis mise en cuisine.

La boulette, que l’on retrouve dans des cultures aussi différentes que la Chine, le Nord de la France -c’est alors un Boulet- et l’Afrique du Nord, est un amalgame de restes, de chutes, de parures nobles, auxquels ont ajoute condiments et épices et que l’on présente sous une petite forme ronde convenable. C’est par excellence le plat du lendemain qui anoblit le plat de la veille…

Je les aime au boeuf, pas trop grasses, avec herbes et/ou épices, je les aime aussi au poisson, aux crevettes, en sauce ou juste chaudes accompagnées d’une salade. Je les apprécie aussi froides, en sandwich, type falafels, végétariennes… Et surtout, elles carressent dans le sens du poil ma passion des apéritifs dînatoires, en se présentant sous la forme parfaite d’une finger-food sans contrainte?

BOULETTES DE BOEUF AU COULIS DE TOMATES

 Pour 60-70 boulettes (6-10 personnes)

Pour les boulettes:
800 gr de boeuf haché
100 gr de chair à saucisse
100gr de mie de pain (je prend un bâtard que je dépiotte de sa croûte)
1 verre de lait
2 oeufs
1 bouquet de persil
1/2 botte de ciboulette
1 oignon
2 gousses d’ail
1 cuillère de piment d’espelette
1/2 cuillère de cumin
1/2 cuillère de thym séché
1/2 cuillère de 4 épices
10 cuillères à soupe de chapelure fine
25cl d’huile de friture (huile de pépins de raisin)

Pour le coulis:
5 tomates bien mûres (coeur de boeuf) de préférence)
1 oignon
3 gousses d’ail
1 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
sel, poivre du moulin

Eplucher les oignons et l’ail. Laver les herbes, les ciseler finement.

Pour le coulis:
Hacher l’oignons et le faire suer sans coloration dans une casserole avec l’huile d’olive. Eplucher les tomates (quand elles sont bien mûres, elles s’épluchent comme une pêche), ôter le pédoncule, les concasser grossièrement (garder pulpe et graines, on mixe à la fin!).
Ajouter les tomates, l’ail haché au couteau, saler, poivrer, ajouter le vianigre, cuire à découvert et à tout petit bouillon -thermostat 4 sur un feu de 12), pendant 30 minutes. Mixer le tout. Réserver.

Pour les boulettes: tremper le pain dans le lait. Hacher l’oignon et l’ail. Dans un saladier, rassembler les viandes, l’oignon, l’ail, les herbes ciselées, le pain égoutté mais pas pressé, les 2 oeufs, les épices, saler (1 cuillère à café rase) et poivrer. Bien tout mélanger en périssant à la main. Former des boulettes de la grosseur d’une cuillère à café bombée, et les rouler dans la chapelure.
Faire chauffer la moitié de l’huile dans une poêle et cuire à coeur les boulettes en les roulant régulièrement pour qu’elle dorent bien (cuisson environ 15 minutes). Au bout de 2 fournées, changer l’huile, essuyer la poêle et recommencer pour deux fournées avec le reste de l’huile.(je passe environ une 20aine de boulettes par fournée). Au fur-et-à-mesure, placer les boulettes sur un plat recouvert de papier absorbant.

Servir les boulettes chaudes (elles se réchauffent au four à 130°c) avec le coulis dans une coupelle, ou recouvertes de coulis et replacées au four à 22°c 15 minutes.

A BOIRE: un Tourraine rouge ou un Alsace Pinot Noir rouge

Autre petites boulettes: Quenelles de boeuf à l’italienne

 

Boulettes de boeuf au coulis de tomates

Tartelette presto à la framboise

Crevettes à la coriandre

Crevettes à la coriandre

Newer post

There are 2 comments

Laisser un commentaire