Tartare de boeuf à la moutarde de cassis, céleri rémoulade

Ouf! J’ai passé un cap. Un cap? non, une péninsule.
J’ai été un peu absente ces derniers temps sur Panier de Saison: il y a une raison. Je préparais mon anniversaire: j’ai atteint l’âge canonique ce week-end.
Au fait, merci à toutes celles et à tous ceux qui m’ont envoyé de si charmants messages d’amitiés et de vœux.
Donc, disais-je, j’ai préparé mon anniversaire et comme il y avait tous mes amis proches, cela faisait un peu de monde. Et bien entendu, j’ai fait la cuisine. Plein de petits plats que je vais maintenant pouvoir vous dévoiler.
Parmi les amuse-bouche -j’en avais préparé quand même plus de 800!- une recette a beaucoup intrigué: le tartare de boeuf.
Les questions sont parfois venues de cuisiniers!, ce qui a flatté mon ego meurtri de tant d’années pris en une seule soirée ;-). Cela tenait au fait que j’avais utilisé ma botte secrète: la langue de chat. Et ils ont tous donné leur langue au…
La langue de chat est un petit morceau de rumsteck particulièrement tendre et maigre, qui fond dans la bouche. Le tartare était préparé avec de la moutarde de cassis, ce qui lui donnait une saveur particulière; d’aucuns ont cru mangé du thon rouge… Voyons, du thon rouge, j’en vois un déjà qui me tuerait à l’évocation (ici).
Voilà, en avant la recette -au fait, nous étions tous déguisés sur le thème de la mer… et je m’incarnais en algue!

TARTARE DE BOEUF A LA MOUTARDE DE CASSIS, CELERI REMOULADE

Pour 4 personnes

380 gr de langue de chat ou de rumsteck
1 oignons violet
1 cuillère à café de moutarde de cassis (la mienne vient de Fallot)
1 cuillère à café de vinaigre balsamique
1 cuillère à soupe d’huile d’olive (option)
1 cc de câpres au vinaigre
1 boule de céleri
1 pomme Granny
fleur de sel, poivre noir, tabasco
1 jaune d’oeuf
1 cc de moutarde de dijon (toujours Fallot)
15 cl d’huile neutre (isio 4)
7 cl de crème liquide
1/2 citron
sel, poivre blanc

Placer la viande au congélateur pour 30 minutes.

Eplucher la boule de céleri, la râper. Laver et couper en petits dés la pomme granny. Mêler céleri et dés de pomme.
Préparer une mayonnaise avec le jaune d’oeuf, la moutarde, saler, monter avec l’huile neutre. Ajouter la crème et mélanger. Râper le zeste du 1/2 citron et presser le jus, ajouter à la rémoulade.
Assaisonner le céleri avec la rémoulade. Réserver au frais.

Eplucher l’oignon, l’émincer en petits cubes. Hacher grossièrement les câpres avec le couteau. Dans un saladier, rassembler oignon, câpres, moutarde, l’huile d’olive, 10 gouttes de tabasco, 1 pincée de fleur de sel, 2 tours de moulin à poivre noir.
Sortir la viande du congélateur, découper de fines lamnières et la hâcher en petits cubes. Mélanger aux éléments d’assaisonnement, réserver au réfrigérateur.

Servir frais, le tartare mouler sur la rémoulade ou bien, en petites cuillères amuse-bouche (j’avais posé un peu de rémoulade au fond de la cuillère, puis j’avais mouler le tartare dans des demi-cercles en silicone -moule à chocolats).

A BOIRE: un Fronsac (Château Bellevue)

 

Laisser un commentaire

5 Commentaires

  • bon anniversaire en retard, et bravo pour ce superbe tartare que même que pour moi langue de chat c’est un dessert, comme quoi on en apprend tous les jours !

  • Je ne tue pas pour si peu 😉
    J’en mange rarement du thon rouge, mais quelquefois quand même, mais jamais de thon de Méditerranée.
    Le tartare de boeuf à la moutarde de cassis, je me demande si vraiment je pourrais confondre!

  • Joyeux anniversaire en retard. Ton tartare est vraiment magnifique ! la photo est superbe et donne très envie de le manger ce tartare !
    Comme pour la personne qui a écrit le commentaire précédent, je ne connaissais la langue de chat que sous forme de petits biscuits.