Tarte aux prunes quetsches à l’amande

Parce que j’ai la chance d’avoir 2 pruniers à quetsches « sauvages » sur mon terrain, tu as sur le blog, régulièrement, des recettes à base de quetches. Voici la dernière en date, une tarte aux quetsches, avec un peu d’amande pour une gourmandise totale mais toute simple à assouvir.

Tarte aux prunes, la recette avec de l'amande.

Qu’est-ce qu’une quetsche au pays des prunes?

Appelé en botanique, Prunus domestica insititia, la quetsche est un cultivar de la prune. De couleur violette, couverte d’un film blanc, la pruine qui la protège, on la cueille au mois d’août, sur des arbres bien exposés au soleil.

Je dis que mes quetschiers sont sauvages car ils sont venus se planter tout seul, au gré des apports de noyaux, véhiculés par les antrailles d’un remard ou d’un « bambi » (c’est Manu qui appelle comme cela, de façon impropre, les chevreuils).

Recette de tarte aux prunes quetsches et amandes

Prune à chair blanche et à peau noire violacée, la quetsche est un fruit qui se prête aux préparation de tarte, de confitures, de clafoutis ou fruits au sirop. Mais je l’aime aussi dans les plats salés, en remplacement du pruneau qui, je trouve, alourdit les préparations et les sucre trop.

Je suis obligée de cueillir mes quetsches très tôt, dès qu’elles sont violettes car sinon, les altises, ces mouches piqueuses, les abime et un vers s’y développe. Mais cela n’enlève pas au fruit sa saveur, il est juste un tout petit moins sucré. Si tu le cuits, tu n’y verras que du feu et tu auras l’impression qu’un fruit mûr a été utilisé.

Ma pâte à tarte.

Ma recette de pâte sablée pour la tarte aux quetsches.

Ma pâte à tarte est une pâte sablée réalisée comme une pâte sucrée, mais sans amandes en poudre. Je fais ce que l’on appelle un crémé, en battant le beurre et le sucre, puis en incorporant un œuf. Enfin, j’ajoute la farine, mélange le tout et forme une boule que j’étale tout de suite et déroule dans le moule à tarte. C’est alors que je laisse reposer la pâte pendant que je prépare sa garniture. Cette étape peut se faire à température ambiante si comme moi, tu élabores ton crémé avec du beurre froid, sinon, replace le tout au réfrigérateur avant de garnir le fond de tarte pendant 20 minutes.

Ma tarte aux quetsches, la recette et les quetsches de mon jardin.

Au final, tu obtiens une pâte croquante et croustillante à la fois, et comme elle est gourmande, j’en profite pour faire un trottoir assez épais, pour une fois. C’est une pâte qui se manipule assez bien aussi, que tu peux rouler sur le rouleau à pâtisserie et dérouler sans la déchirer sur le moule.

Que boire avec la tarte aux quetsches?

Le cabernet d'Anjou du Domaine de Terrebrune, un rosé tendre

Je t’ai déjà parlé de ce domaine, le Domaine de Terrebrune, que j’ai visité récemment en Anjou et dont j’apprécie le Rosé de Loire. J’ai sélectionné cette fois-ci pour le Cabernet d’Anjou du Domaine des Terrerbune, un vin tendre au bon équilibre entre sucrosité et acidité.

Assemblage de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon (20%), ce vin rosé développe un nez très floral. Tendre, il présente 25 g de sucre résiduel par litre, mais son élégance fait que le sucre adoucit sans lourdeur. Il a une robe sublime, brillante et comme sur la photo: entre le rose poudré et le saumoné. La première impression va sur des arômes de groseille et de framboise, qui s’amplifient en bouche et tapissent le palais. Un petit côté bonbon à la bergamote pointe, puis du gras installe la dégustation. Une note de pivoine ou d’iris vient poivrer légèrement le jus et la finale mentholée le rend propice à la dégustation des desserts sucrés, aux fruits ou au chocolat. C’est un vin très complexe et je suis sûre que chacun y trouvera des arômes que je n’ai pas détectés, comme des agrumes confits, des fruits rouges bien mûrs, des épices ou des fleurs.

Le vigneron dit que c’est un vin de copains: c’est assurément un vin de palabres, car on ne peut manquer de parler sur ce Cabernet d’Anjou un peu en dehors des sentiers battus.

Cabernet d'anjou et prunes quetsches, le bon accord
Ma recette de tarte aux prunes quetsches et amande

Tarte aux quetsches et amandes

Type de plat: Dessert, Tarte sucrée
Cuisine: Française
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 40 minutes
Portions: 8
Une tarte ultra simple à faire et gourmand
Imprimer la recette Epingler la recette

Ingrédients

Pour la pâte sablée

  • 150 g beurre 1/2 sel
  • 60 g sucre cassonade
  • 1 oeuf
  • 250 g farine

Pour la garniture aux quetsches

  • 1 kg quetsches
  • 70 g amandes en poudre
  • 70 g cassonade

Instructions

  • Préchauffer le four à 200°C en chaleur tournante.

Préparer la pâte à tarte:

  • Mélanger au robot muni de la feuille ou à la spatule le beurre coupé en petits morceaux et le sucre.
  • Incorporer l'oeuf.
  • Ajouter la farine et finir de mélanger pour obtenir une boule de pâte.
  • Étaler la pâte sur un plan de travail fariné, la dérouler dans un moule à tarte et piquer le fond.

Préparer la garniture aux quetsches:

  • Laver et sécher les quetsches.
  • Parsemer le fond de tarte des amandes en poudre et la moitié du sucre.
  • Disposer debout en rosace les quetsches coupées en 2 et dénoyautées sur le mélange amandes sucre. Couper en 2 les quetsches et les dénoyauter au fur-et-à-mesure de leur placement sur le fond de tarte.
  • Saupoudrer les quetsches du sucre restant et l'humidifier très légèrement soit avec un pschitt pschitt d'eau soit avec quelques gouttes à la main.
  • Enfourner au plus bas du four et laisser cuire 30 à 40 minutes à chaleur tournante, 200°C.
  • Laisser tiédir avant de déguster, accompagné d'une quenelle de crème fraîche épaisse.

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette




2 Commentaires