Parce que pour le comble de la gourmandise, la normalement pas fan de chocolat que je suis a succombé aux charmes d’un grand chocolatier italien, j’ai voulu retrouver ses merveilles au petit déjeuner: voici ma recette facile de brioche au chocolat blanc à la rose.

La recette de brioche au chocolat blanc à la rose

Le chocolat blanc à la rose de Baratti & Milano

C’est là tout le paradoxe de la gourmande que je suis: je ne suis pas fan de sucre et je n’aime pas tant que cela le chocolat… Et pourtant, de temps en temps, je succombe, non pas à la tentation, mais au fait que le produit est tellement bon, que je ne peux décemment pas résister! Cette recette de brioche au chocolat blanc à la rose est la finale d’une vraie rencontre, celle de ma gourmandise avec le chocolatier Baratti & Milano. Je suis la première à pouvoir dire que je n’aime pas le chocolat, et là, paf pim pouf (oui, je sais, ça fait un peu ridic. sur les bords), assise, j’ai fondu sous leurs gianduja, leur chocolat 95%, leur chocolat blanc, leurs cremini et j’en passe…

Comme leur nom ne l’indique pas du tout, Baratti & Milano est un chocolatier de Turin. Seulement les fondateurs de cette maison qui date de 1858 viennent de Baratti  et de Milan. Ils ont un ancien café au passage du 27 place Castello. Il parâit qu’il faut le voir, et y prendre le thé ou y déjeuner, tellement c’est baroque! Si tu es allé à Turin et que tu as des photos, je suis preneuse pour le montrer ici!

Tu vas me dire: le chocolat blanc, ce n’est pas du chocolat…. Ben si, un peu quand même. C’est du beurre de chocolat, avec une pointe d’arôme (souvent de la vanille) et surtout, avec la texture du chocolat: tu poses sur la langue et tu attends que cela fonde. Hmmmmm Et chez Baratti & Milano, ils en font de formidables, from scratch, à partir des fèves qu’ils produisent avec des cultivateurs locaux au Ghana et en Equateur. J’ai aimé la démarche de ce chocolatier qui travaille avec des produits locaux (les fruits, le lait, etc.) et bio si c’est possible. Et bien sûr, basé à Milan et à Turin, dans le Piémont, ils ne pouvaient pas réaliser leurs gianduja avec autres noisettes que celles du Piémont!

cremino une pâte alternée de gianduja et de chocolat blanc. Une merveille de chez Baratti & Milano

Le cremnio est une tuerie: c’est une alternance de gianduja praliné au lait et au chocolat blanc. Cela fond très vite, surtout quand comme moi, tu es en Italie par 32°C, mais cela fond aussi très bien dans la bouche… la texture est tellement fine, que ce n’est jamais pâteux ou trop. C’ets juste divin.

J’ai rencontré ce chocolatier à Baralo, pendant les rencontres du Collisioni Food Project: il faut que je te parle vite de ces rencontres… j’ai au moins 3 mois de retard! En deux mots, c’est, pendant un festival de vin et de rock (si si, ça existe), la rencontre de producteurs et de journalistes, acheteurs, influenceurs, restaurateurs… le but? acquérir une bonne connaissance des produits de la région et de l’Italie en général, et pouvoir poser des questions aux producteurs. Baratti & Milano faisaient donc partie de ces producteurs venus nous présenter leur travail.

rencontre Collisioni Food Project à Barolo autour du chocolat Baratti & Milano

Welcome à la table de tests! Même après les risotti de midi, on ne s’est pas dégonflés 🙂

Chocolats Baratti & Milano prêts à déguster

Les chocolats sont prêts à être dégustés: remarque le petit verre d’eau raisonnable qui nous attend. Et la cuillère pour le nocciolata  😉

Notre rencontre s’est passé immédiatement après le déjeuner: je t’avoue que quand on est entré dans la salle, on a fait wahou! Ils nous avait dressé une table incroyable, avec une multitude de chocolats, de pâtes de fruits, de bonbons à déguster, à te faire oubliée que tu venais de t’enfiler 3 risottos à la suite! J’ai adoré leur gianduja, cette pâte de chocolat aux noisettes qui fond immédiatement en bouche et dont on fourre les chocolats au praliné. Mais j’ai surtout aimé l’authenticité de saveurs des chocolats « aromatisés ».

Chocolat menthe avec des petits cristaux de menthe de chez Baratti & Milano

Comme ils produisent les arômes de la même manière que leur chocolat, en tout naturel et à partir des produits bruts, tu as un rendu en bouche vraiment authentique. Le chocolat à la menthe, par exemple, aromatisé avec des huiles essentielles de menthe et pavé de petits morceaux de menthe cristallisé est juste génial. Le chocolat blanc à la framboise a vraiment le fruité de la framboise et celui à la rose est dosé juste ce qu’il faut pour être délicieux mais pas écœurant. Quant à leur cremini, ces carrés de couches de chocolat… j’en ai encore le fondant en bouche.

Une brioche au chocolat blanc à la rose

Brioche au chocolat blanc à la rose cuite en moule à cake

C’est à ce moment-là que j’ai eu l’idée de cette brioche du matin, toute simple à faire: une pâte à brioche au beurre et des petits morceaux de chocolat blanc parfumés à la rose. La technique pour la brioche est très simple, ce n’est qu’une question de temps:

  • je prépare toujours un poolish pour protégée la levure du sucre et du sel (deux anti-septiques, donc qui peuvent tuer la levure): je mélange pour cela la levure avec un peu de farine que je dilue avec du lait tiède. Je laisse gonfler 30 minutes: levées assurées.
  • ensuite on mélange la farine, le poolish et les œufs peu à peu et on incorpore le beurre. Pour être sûr que la pâte soit bien pétrie, la pétrir intensément pendant 10 min. Elle doit se décoller naturellement des doigts et du plan de travail. On lui laisse faire une 1ère levée de 1h. Je dégaze la pâte et j’incorpore ensuite les morceaux de chocolat coupés en petits morceaux au couteau, en pliante la pâte plusieurs fois sur le chocolat et elle-même.
  • Je place ensuite ma pâte au réfrigérateur pendant 1 bonne heure pour qu’elle durcisse et soit maléable.
  • j’ai mis ma brioche au chocolat blanc à la rose dans un moule à cake, presque comme une brioche de Nanterre: donc j’ai formé 4 boules égales que j’ai placées dans le moule tapissé de papier sulfurisé. J’ai laissé lever une nouvelle fois 1 h. Puis j’ai cuit.

La recette de brioche au chocolat blanc à la rose

tranche de brioche au chocolat blanc à la rose

Brioche au chocolat blanc à la rose

Type de plat: Dessert, Petit Déjeuner, Viennoiserie
Cuisine: Française
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Temps total: 45 minutes
Portions: 12

Une brioche classique au beurre, fourrée de petits morceaux de chocolat blanc à al rose

Imprimer

Ingrédients

Pour le poolish

  • 50 g farine T55
  • 150 g lait entier tiédi
  • 14 g levure fraîche ou 8 g de levure déhydratée

Pour la brioche

  • 200 g farine T55
  • 200 g beurre à température ambiante
  • 5 g fleur de sel
  • 30 g sucre cassonade en poudre
  • 3 oeufs
  • 90 g chocolat blanc aromatisé à la rose
  • 1 oeuf pour la dorure

Instructions

Pour le poolish

  1. Mélanger la farine et la levure émiettée. Diluer le tout avec le lait et bien mélanger. 

  2. Laisser reposer 30 min à couvert d'un torchon. 

Pour la brioche

  1. Verser la farine dans un saladier. Faire une puits, verser le poolish et les œufs. 

  2. Faire un petit trou sur le bord de la farine, y verser le sel et le sucre. Recouvrir d'un peu de farine. 

  3. Commencer à pétrir, puis incorporer le beurre tout en pétrissant. 

  4. Bien pétrir en battant la pâte avec le tranchant de la main comme si ta main était un fouet, jusqu'à ce que la pâte se détache naturellement du saladier et de tes doigts.

  5. Rassembler la pâte, couvrir d'un torchon et laisser lever 1 h. 

  6. Concasser le chocolat au couteau. 

  7. Dégazer la pâte. Incorporer le chocolat en repliant la pâte sur elle-même plusieurs fois. 

  8. Ramasser la pâte, couvrir d'un torchon et placer 1 h au réfrigérateur. 

  9. Former 4 boules de pâte et les placer dans un moule à cake tapissé de papier sulfurisé. Couvrir d'un torchon et laisser lever 1 h à température ambiante. 

  10. Préchauffer le four à 180°C. 

  11. Dorer le dessus de la brioche avec l’œuf pour la dorure battu entier. 

  12. Enfourner et cuire 35 minutes. 

Laisser un commentaire