La brandade de morue

Comme tous les plats traditionnels, la brandade de morue a plusieurs versions et plusieurs pourfendeurs de vérité. Mais voici la recette traditionnelle de la brandade de morue nîmoise, qui fait la part belle aux trois ingrédients qui la composent, à savoir la morue, l’ail et l’huile d’olive.

Ma recette de brandade de morue traditionnelle de Nîmes en version allégée ou entière

L’histoire de la brandade de morue de Nîmes.

La recette de la brandade de morue fait le tour du bassin méditerranéen côté France. Du Roussillon à la Provence et jusqu’aux abords de Gênes en Italie, tu trouveras cette recette qui mêle les ingrédients phares de la cuisine méditerranéenne, la morue, l’ail et l’huile d’olive.

La présence de la morue sur le pourtour provençal est indissociable de l’histoire du sel dans cette région. A partir du 16 ème siècle, depuis la découverte de Terre-Neuve par Giovanni Cabot, explorateur vénitien au service de la couronne d’Angleterre, les pêcheurs européens traversent l’océan Atlantiques et se ruent sur la richesse des mers froides : le cabillaud. Pour rapporter le poisson sur le continent européen, il faut le sécher et le saler. Commence alors un commerce entre les pêcheurs bretons de Saint-Malo, les Terre-Neuvas et les marais salants d’Aigues-Morte au sud de Nîmes. Le commerce se fait sous forme de troc : morue salée contre sacs de sel.

On comprend mieux l’importance que prit la morue dans cette région languedocienne d’abord, avant de s’étendre tout le long de la côte. La brandade de morue prit rapidement ses lettres de noblesse avec des gastronomes et cuisiniers qui l’élevèrent au rang de spécialité, tout en en donnant déjà des recettes différentes.

  • Parmi eux, Grimod de la Reynière l’évoque dans son Almanach des Gourmands en 1803, en en faisant une purée de morue à l’huile, au beurre, à l’ail, au persil et au lait soit une recette d’une “excellente brandade de merluche” du restaurant Les Frères Provençaux.
  • Le cuisinier Charles Durand (1766-1854) l’inscrit dans son livre de cuisine, repris assez vite par A. Escoffier et déclaré par Bocuse comme étant la “vraie” recette de la brandade, une recette qui ne comporte cette fois-ci pas d’ail puisque Charles Durand est originaire du Languedoc, pays moins friand de l’alliacé que la Provence. Il ajoute cependant parfois du citron, des anchois et de l’orange amère et recommande de mettre une pomme de terre si la morue est de mauvaise qualité. D’ailleurs il apparaît que pour lui, il y a deux recettes : une recette assez sobre et la recette de la brandade avec anchois, truffes, etc.
  • Elle est enfin figée dans le marbre par A. Escoffier qui l’inscrit dans son Aide-Mémoire et en donne deux autres versions, une à la crème fraîche et une à la truffe.

Ma recette de brandade de morue.

Le mot “brandade” provient du participe passé “brandado”, qui signifie en occitan, “remué”. Il s’agit à l’origine d’une recette que l’on prépare au pilon et au mortier. La chair de morue dessalée et cuite est montée dans un mortier, sans cesse remuée et pilonnée au fur et à mesure qu’on verse l’huile d’olive.

Ma brandade de morue est provençale. C’est-à-dire qu’elle comporte de l’ail. Je l’aime comme cela mais rien ne t’empêche de ne pas en mettre et au contraire d’ajouter un peu de jus de citron au moment où tu montes la brandade après l’avoir déjà mixée avec les 5 cl d’huile et le lait.

Dans ma recette, je te mets 15 cl d’huile. Tu peux aller jusqu’à 25 cl sans problème, tu auras alors plus une texture de mayonnaise à la morue. J’aime la brandade pas trop grasse, donc je la prépare comme cela. Cette recette me permet aussi de l’utiliser dans des plats élaborés comme la brandade parmentière. Mais tu peux vouloir la monter avec plus d’huile. Goutte et fais-toi une idée.

Comment déguster la brandade de morue ?

La brandade se déguste tiède selon le cuisinier Durand, mais elle est aussi très bonne refroidie. Si tu veux la déguster tiède, tu peux la maintenir sur un bain-marie ou la réchauffer mais en tournant tout le temps et en faisant bien attention que l’émulsion chair de poisson-huile-ail ne retombe pas.

La brandade nature se déguste à l’apéritif, avec des tranches de baguette grillées. Ne mets pas de pain au levain car cela la masquerait. La brandade de morue est un met délicat, gras, certes, mais à la saveur subtile.

Tu peux également servir la brandade avec des pommes de terre chaudes, en parmentier, en base de sandwich. La brandade peut aussi accompagner un grand aïoli, composé de légumes cuits froids et de poissons.

La brandade est un très bon ingrédient pour farcir des pommes de terre mais aussi des tomates. Tu pourras suivre cette recette de tomates farcies au saumon comme modèle.

Tu trouveras aussi en apéritif des croquettes de brandade de morue : la brandade mélangée à de la purée de pomme de terre est refroidie et modelée en croquettes, qui passées dans de l’oeuf battu et de la chapelure 2 fois, sont frites.

Tu peux, à la manière des accras de morue, la préparer en beignets. Ajoute alors de la farine, un œuf, du persil et de la levure chimique et fais les frire.

Ma recette de brandade de morue traditionnelle servie en apéro

La brandade de morue traditionnelle provençale

Recette de purée de morue à l'huile d'olive avec de l'ail (ou pas), à tartiner à l'apéritif sur du pain grillé.
5 de 1 vote
Temps de préparation 20 min
Temps de cuisson 15 min
Dessalage de la morue 1 j
Temps total 1 j 35 min
Type de plat Amuse-bouche, Entrée, Poisson
Cuisine Française
Portions 8

Ingrédients
  

  • 300 g morue
  • 2 gousses ail
  • 5 cl lait entier
  • 15 cl huile d'olive ou 25 cl

Instructions
 

Préparer la morue la veille :

  • La veille, faire dessaler la morue en la faisant tremper dans un grand faitout d'eau froide. Changer l'eau toutes les 4 heures (au moins 3 fois) et renouveler l'eau juste avant la nuit. Laisser tremper toute la nuit dans l'eau au frais.
  • Le jour de la recette, rincer la morue et la placer à nouveau dans un faitout d'eau froide. Porter à ébullition et laisser cuire 5 minutes. La morue doit se détacher en pétales mais pas être de la bouillie.
  • Egoutter la morue, ôter la peau et les arrêtes.

Préparer la brandade de morue :

  • Emietter la morue dans un bol du blender.
  • Eplucher et râper l'ail en purée. L'ajouter à la morue.
  • Ajouter le lait et 5 cl d'huile et commencer à mixer.
  • Ajouter peu à peu l'huile en continuant de mixer. La brandade monte comme une mayonnaise.
  • Tu peux t'arrêter à ce stade ou ajouter de l'huile jusqu'à obtenir une consistance gélifiée avec encore 10 cl d'huile supplémentaires.

Notes

Ma recette de brandade est provençale, c’est-à-dire qu’elle contient de l’ail. Si tu la veux nîmoise, tu n’en mettras pas. Tu peux ajouter un trait de citron par contre. 
Vous avez essayé cette recette?Faites-nous savoir comment c’était!

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette




2 Commentaires