Les Madeleines de Commercy

Les Madeleines de Commercy sont un des premiers gâteaux individuels qui a été inventé. Souvent utiliser au thé ou en déplacement, les Madeleines sont un gâteau en forme de coquillage, qui arbore une bosse caractéristique.

Vous trouverez ici la recette traditionnelle des madeleines, comme elle a été créée au 18 ème siècle, soit avant l’invention de la levure chimique. En effet, beaucoup de recette dites faciles contiennent de la levure chimique alors que celle-ci n’est pas nécessaire et qu’elle modifie la saveur et la texture de la pâte.

La pâte des madeleines est une pâte battue sans levure. Les madeleines arborent une petite bosse grâce au moule spécifique que l’on utilise pour les cuire.

Découvrez la saveur incomparable des madeleines traditionnelles, le moelleux et la beauté de ces petits gâteaux qui ravirent jusqu’à Marcel Proust, le grand écrivain. Apprenez à les faire simplement : la recette est facile et la bosse s’obtient chaque fois sans problème si vous suivez les instructions.

La recette des madeleines traditionnelles, sans levure.

Les madeleines, la recette traditionnelle.

Les Madeleines de Commercy.

Les madeleines ont été inventées il y a plusieurs siècles mais elles sont rentrées dans l’Histoire par le biais d’une servante du Château de Commercy.

L’histoire des madeleines raconte : En 1755, Stanislas Leszczynski, ex-Roi de Pologne et Duc de Lorraine et de Bar, offre un dîner en son château quand son cuisinier rend son tablier en plein banquet. C’est alors qu’une des résidentes du château, la Marquise Perrotin de Beaumont propose les services d’une de ses servantes, Madeleine Paulmier ou Paulmoer selon les orthographes. Madeleine servit ces gâteaux en forme de coquillage qui furent une réussite et qui prirent son prénom comme nom.

Les légendes culinaires sont toujours belles. On dit aussi que le gâteau aurait été inventé au 17ème siècle par le cuisinier du Cardinal de Retz, alors propriétaire du même château à Commercy. Et les certitudes se perdent dans d’autres légendes.

La Madeleine de Marcel Proust.

Si Commercy fait apparaître la madeleine, c’est Marcel Proust qui la rendra universellement célèbre. Dans le premier chapitre “Combray” de son roman introspectif et fleuve, A la Recherche du Temps Perdu : Du Côté de chez Swann, il en fait la pièce centrale de sa première réminiscence quand le petit Marcel, une fois adulte, trempe une madeleine dans une tasse de tilleul. L’expression “Madeleine de Proust” prend, pour la postérité, la signification non pas seulement du souvenir d’un événement, mais de toutes les sensations et de toutes les images heureuses qui l’accompagnent.

Les Madeleines, des gâteaux de voyage individuels au gâteau à la mode.

Les Madeleines font partie des Gâteaux de Voyage, des gâteaux qui se conservent plusieurs jours et qui se transportent aisément. Si les Madeleines sont meilleures dégustées le jour de leur cuisson, elles se conservent longuement dans une boîte. Elles risquent juste de sécher peu à peu. On les trempera alors dans un thé, un café ou une infusion pour les ramollir et les déguster.

Les Madeleines sont redevenues à la mode il y quelques dizaines d’années et sont régulièrement servies au restaurant pour un café gourmand ou vendues dans les meilleures pâtisseries.

La fabrique de Madeleine la plus ancienne est A la Cloche de Lorraine, située à Commercy. La famille Grosjean y fabrique des madeleines pur beurre depuis 1928, héritière d’une pâtisserie créée en 1882 à Commercy.

Les madeleines font les beaux jours de chefs comme Cyril Lignac, Nina Métayer ou Christophe Appert de chez Angelina. Certains leur ajoute du chocolat, d’autre du miel, certains en font des pyramides ou encore les présente directement dans un moule à madeleine.

Grâce à ces pâtissiers stars, la madeleine a fait le tour du monde, recevant un vif succès au Japon ou en Corée par exemple.

Les madeleines que je préfère sont celles de Pierre Hermé. C’est la recette que vous retrouvez ci-dessous : la seule différence est que je ne mets pas de levure.

Les madeleines, trempée dans du thé ou une tisane de tilleul comme Proust. La recette traditionnelle;

Les Madeleine, un gâteau qui a la bosse !

A l’origine, ce qui faisait la Madeleine, c’était le moule : un moule cannelé, assez plat et ouvert, en forme de coquille Saint-Jacques. Un moule plutôt rond, donc, pas celui d’aujourd’hui qui est ovale. On peut encore en trouver en chinant, mais le moule moderne de la madeleine est le plus répandu.

Pourquoi la bosse de la madeleine se forme-t-elle ?

La bosse de la madeleine se forme parce que le centre de la madeleine cuit après les bords et pousse la croûte qui s’est formée sur le dessus.

Quand on cuit un gâteau, les bords au contact du moule et le dessus cuisent en premier, modifiant la pâte qui durcit et fige. La pâte située sous cette croûte chauffe mais reste liquide. Or, elle contient de l’air et de l’eau qui se dilatent et cherchent à s’échapper en poussant la croûte qui s’est formée sur le dessus. C’est comme cela qu’un gâteau gonfle.

Mais si, au lieu d’être dans un moule classique, avec des bords verticaux, la pâte est versée dans un moule semi-cylindrique, avec des bords en biais, très en biais. La bosse de la madeleine dépend du moule : plus il est profond, plus la bosse est prononcée. Pourquoi ?

Une croûte se forme bien au-dessus de la partie la plus profonde du moule, mais les bords, eux, cuisent complètement et très vite. La pâte ne va donc pousser qu’au milieu et pas sur les côtés. C’est comme cela que la bosse se forme. Et c’est aussi pourquoi les bords d’une madeleine sont légèrement plus foncés que le centre.

Moule à madeleines de Commercy. Ma recette traditionnelle des madeleines.

Il n’y a pas besoin de levure dans une madeleine.

Beaucoup de recettes contiennent de la levure, car cela facilite la poussée. Mais la levure a comme conséquence de donner au gâteau un côté légèrement âpre, et de sécher la pâte à madeleines. Il en résulte un gâteau qui est beaucoup moins moelleux.

Or, il n’y pas besoin de mettre de la levure dans la pâte à madeleine pour qu’elle gonfle. La pâte des madeleines est une pâte battue, c’est-à-dire qu’on fouette les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange triple de volume et blanchisse. Cela permet d’intégrer beaucoup d’air qui en chauffant, se dilatera et permettra le développement du gâteau et de la bosse de la madeleine. La levure est inutile.

Pour qu’une madeleine soit bien bossue, il faut laisser reposer la pâte. Les recettes le précisent parfois, mais pas toujours. Or, c’est en cela que réside le secret de la madeleine. La pâte doit être totalement refroidie, la farine doit avoir bien gonflé au contact des ingrédients humides pour que l’amidon qu’elle contient cuise vite et le cœur de la madeleine doit être froid pour cuire au dernier moment.

Laisser reposer la pâte est d’ailleurs d’une grande aide du point de vue de l’organisation : en effet, les meilleures madeleines sont celles qui sortent tout juste du four. En coulant la pâte dans une poche à douille, on peut mouler les madeleines au dernier moment et réaliser de délicieux gâteaux moelleux et frais quand on en a besoin.

Si vous suivez mes astuces de réussite, vos madeleines seront très réussies et elles suivront la recette traditionnelle. La levure chimique a été inventée au 19ème siècle, soit au moins un siècle après que la recette de la Madeleine fut servie au Stanislas Leszczynski. Et il fut pourtant tellement conquis qu’il nommé ce gâteau du nom d’une servante !

Les madeleines, la recette traditionnelle de Commercy sans levure

3 astuces pour réussir les madeleines.

Si vous avez lu ma petite explication technique ci-dessus, vous devez vous douter de ce qu’il faut faire pour obtenir de bonnes madeleines. Voici les 3 astuces qu’il faut connaître pour réussir les madeleines :

  1. La pâte des madeleines doit être uniformément froide et former une croûte : comme on prépare une pâte avec du beurre fondu, il est important que la pâte redescende en température avant d’être enfournée pour que le cœur des madeleines cuise bien en dernier. On laissera donc les madeleines reposer au moins 4 heures au réfrigérateur avant de les cuire.
  2. Utiliser un moule en métal : par ce que le métal emmagasine la chaleur et le restitue bien. Il est préférable d’utiliser un moule en métal et non du silicone. La bosse est moins prononcée quand on utilise un moule en silicone et le démoulage est difficile car le silicone demande à ce qu’on démoule à froid. Or les madeleines se démoulent à chaud.
  3. Cuire les madeleines à forte température : Les madeleines sont un petit gâteau, il doit cuire très vite. On cuit les madeleines à 200°C chaleur tournante ou 220°C convection naturelle et seulement 10 minutes.

Déguster et conserver les madeleines.

Les madeleines sont les meilleures quand elles sont fraîches. Sortez-les du four, démoulez-les à l’aide d’une spatule encore chaudes et placez-les sur une grille.

Attention, ne les laissez pas dans le moule, leur humidité les feraient se coller. Ne les posez pas non plus les unes sur les autres ou sur une surface lisse, elles colleraient aussi.

Une fois refroidies, dégustez-les : elles sont légèrement croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur.

Si vous désirez conserver les madeleines, placez-les sur une seule couche dans une boîte hermétique. Elles se conservent ainsi plusieurs jours. Elles peuvent être aussi réfrigérées et congelées, mais surtout, ne les repassez pas au four pour les décongeler, ni au micro-onde, elles sentiraient l’œuf. Laissez-les revenir à température ambiante dans un coin de votre plan de travail.

Moule à madeleines de Commercy. Ma recette traditionnelle des madeleines.

Les madeleines de Commercy, la recette traditionnelle

La recette d'origine des madeleines, sans levure mais avec la bosse !
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 10 minutes
Temps de repos 4 heures
Temps total 4 heures 25 minutes
Type de plat Dessert
Cuisine Recette Française
Portions 24 madeleines
Calories 104 kcal

Ingrédients
  

Instructions
 

  • Battre les oeufs, le sel et le sucre jusqu'à ce que le tout ait triplé de volume.
  • Tamiser la farine et la levure ensemble. Les incorporer en 3 fois dans le mélange oeufs-sucre en soulevant à l'aide d'une spatule pour garder le plus d'air possible.
  • Ajouter le zeste de citron jaune.
  • Placer dans une poche à douille sans douille et laisser refroidir au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.
  • Préchauffer le four à 200°C chaleur tournante.
  • Beurrer et fariner un moule à madeleine.
  • Remplir les empreintes de madeleine aux 3/4 et enfourner tout de suite.
  • Cuire 10 minutes à four 200°C chaleur tournante. Démouler les madeleines chaudes et les laisser refroidir sur une grille avant de les déguster.

Notes

Je fais généralement la pâte à madeleine la veille au moins de leur cuisson. Elle peut se garder au réfrigérateur jusqu’à 72 heures (3 jours). 

Nutrition

Calories: 104kcalGlucides: 12gProtéines: 1gLipides: 6gSodium: 64mgFibre: 0.2gSucre: 8gVitamine A: 186IUVitamine B12: 0.1µgVitamine C: 0.01mgCalcium: 6mg
Vous avez essayé cette recette?Faites-nous savoir comment c’était!

12 réflexions au sujet de “Les Madeleines de Commercy”

  1. Coucou,
    Alors les madeleines, c’est pourtant si simple à préparer mais je ne sais pas pourquoi, je n’ai jamais tenté. En tout cas, clles-ci ont l’air délicieuse.
    Les pages FB sont likées (christelle bertrand).
    Je verrai bien un napolitain au café. Une créme au mascarpone entre 2 génoises au café recouverte bien sûr de chocolat. Les capsules dark’n sweet conviendraient à merveille.
    Je croise les doigts. Bonne soirée.

    Répondre
  2. Bonjour,
    Merci pour ce chouette concours. Je tente ma chance avec plaisir
    Je suis fan des pages : Emmanuelle Fo
    Je verrais bien le café Le Dark’n Sweet Cafés Lugat pour un délicieux opéra. Je n’en ai jamais goûté de “fait maison”.
    Bon dimanche !

    Répondre
  3. hello,
    jmerci à toi pour ces sublimes cadeaux,
    car une fois de plus tu nous offres de superbes lots 🙂
    je tente avec plaisir
    en voyant le site, j’ai craqué sur les capsules Le Dark’n Sweet de Lugat !
    et avec ces notes gourmandes de chocolat et praline,
    j’aimerais bien que tu réalises une jolie bûche de Noel chocolat blanc-café gourmand, avec un biscuit au café
    et pourquoi pas rajouter une touche de café dans la mousse au chocolat blanc …
    miam, j’en salive d’avance !!

    sur fb : Angelique Re.

    merci beaucoup à toi pour ce joli concours
    et bonne journée

    Répondre
  4. Coucou,
    Je tente ma chance avec GRAND plaisir !
    Je suis abonnée aux 2 pages 🙂
    Moi je foire systématiquement mes madeleines ! SYSTEMATIQUEMENT ! Alors j’essaierai ta recette avec plaisir !
    J’adorerai un tiramisu avec la capsule Dark Ebène.
    Merci pour tout
    JUlie-Anne

    Répondre
  5. Bonjour, je vais aussi tenter ma chance…j’aime les 2 pages !!
    Je suis à 20 km de Commercy alors les madeleines je les adore .. j’en avais dans le biberon ^^
    Je voudrais faire une buche au café pour noel alors pour faire la crème au beure j’utiliserai bien Dosettes café aromatisé à la vanille x 16 – Maison Taillefer ca pourrait mettre un soupcon de vanille dans lacrème..

    Mercii et bonne journée

    Répondre
  6. Miam miam les bonnes madeleines! ça me donne envie de les faire avec mes filles pour le goûter tiens 😉
    Merci pour ce beau cadeau, je suis abonnée fb aux deux pages sous le nom Géraldine Larbre.

    J’aimerais bien goûter un gâteau glacé au café avec les capsules dark ébène : je raffole de la glace au café !

    Répondre
  7. bonjour 🙂
    oh là là, que de réjouissances 🙂
    j’adore ces madelienes !!!
    elles semblent délicieuses
    j’aimerais bien que tu utilises le Maracaju Cafés Lugat
    pour réaliser un moka au café aux aromes subtiles et fruité,

    superbe choix pour ces produits !
    croisons les doigts !!

    je te suis sur HC : bubblegun
    *je suis sur Fb : Marina Ja

    merci et bon Week end à toi

    Répondre
  8. Bonjour,
    Ravie de tenter.
    Je propose un cheesecake au café avec le subtil dark n sweet.
    Une crème légère Philadelphia et café, avec un filet de vanille liquide. Un biscuit avec des palets breton écrasés et un glaçage au café.
    Merci beaucoup.
    J’espère que tu sélectionnera ma recette !!
    Je suis sur Facebook, Marie Ren.

    Répondre
  9. Coucou, merci infiniment pour ce délicieux concours, je suis une grosse consommatrice de café alors ce calendrier serait magique pour moi!!
    Je pourrais suggérer une recette de pain d’épice au café, ja déjà testé et c’est juste délicieux. Il serait parfait avec les capsules raja cosmai caffe avec leurs notes épicées
    Je suis les pages Facebook sous le pseudo virginie de la vie
    Merci encore
    Bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette