Brioches Chelsea Buns aux cranberries

A la lecture du roman du roman de Sarah Vaughan, la Meilleure d’entre nous, j’ai eu  une folle envie de faire de ces délicieuses brioches Chelsea Buns aux cranberries. Un parfait tea time pour un moment cosy.

Recette de brioches Chelsea Buns aux cranberries

Quand tu es malade, tu lis ou tu regardes la télé. Ton cerveau n’est plus disponible pour autre chose. Et encore… tu dors beaucoup entre deux pages ou deux feuilletons à la con! Moi, la télé, tu le sais, ce n’est pas ma tasse de thé. Je suis plutôt lecture et dodo, le bouquin sur le nez. Et cela tombait bien, je venais de recevoir en envoi presse la Meilleure d’entre nous de Sarah Vaughan. En plus de m’avoir fait passer le temps d’agréable façon, elle m’a déclenché une très grosse envie de « english pastry tea time like » si j’ose dire…  en forme d’addiction assumée et vite assouvie. Je n’ai pu réprimer ma terrible envie de brioches de Chelsea aux cranberries dès que j’ai ressuscité un peu.

Chelsea buns aux cranberries, la recette de brioches anglaises en forme d'escargot

Qu’est-ce que la brioche Chelsea Buns?

La brioche de Chelsea ou chelsea buns est une pâtisserie-viennoiserie formée d’une succession de mini brioches roulées en escargots et collées les unes aux autres, cuites dans un moule, farcies à l’intérieur de sucre complet, de cannelle et de deux sortes de raisins secs. Les Chelsea buns sont ensuite glacés au sirop de sucre.

Image ancienne de la Chelsea House au 18 ème siècle

Chelsea Bun House

Les Chelsea Buns sont originaires d’une boulangerie de Chelsea, la Chelsea Bun House, qui bénéficiait d’un agrément royal. Célèbre pour ces fameuses brioches au 18 ème siècle, elle vendait également des Hot Cross Buns, la brioche avec une croix blanche dessus que l’on s’offrait au Good friday, le vendredi juste avant Pâques.

J’ai un peu modifier la recette de mes brioches chelsea buns parce que je n’avais pas tous les ingrédient sous la main et comme j’étais malade, je n’allais pas sortir compléter ce qui manquait dans le placard. J’ai donc mis du sucre ordinaire et de délicieux cranberries qu’une amie (Neige) m’a rapportés du Québec.

A la lecture de La Meilleure d’entre nous

Ces brioches sont au centre du roman anglais La Meilleure d’entre nous de Sarah Vaughn, comme toute la pâtisserie anglaise.

Couverture de l'édition française originale de La Meilleure d'entre nous de Sarah Vaughan

Couverture de l’édition française originale de La Meilleure d’entre nous de Sarah Vaughan

 

Ce livre ne pouvait que me plaire. Non seulement l’auteure a un nom que j’affectionne puisqu’elle est l’homonyme de ma chanteuse de jazz préférée, mais en plus, elle parle de pâtisserie tout du long.

Le Speech: on suit 4 femmes et un homme qui concourent pour devenir la nouvelle « Mrs Eaden », la gloire de la pâtisserie des années 60 (imaginaire), figure de prou d’une chaîne de magasins de haute qualité. En parallèle, l’histoire des difficultés de la Mrs Eaden d’origine nous est contée, entrecoupée d’extrait de son livre master-piece, l’Art de la Pâtisserie.

Recette de tea time avec les brioches chelsea buns aux cranberries

Le thème: c’est incontestablement une histoire de femmes. On y parle difficultés amoureuses, difficultés de mères, difficultés avec son propre corps et les relations avec les autres. Mais c’est une lecture attachante et plus prenante que je ne l’aurais espérée. Les mouvements du cœur et du corps sont sobres et sans gros pathos, les personnages sont très vite attachants. La fin peut paraître très mélancolique mais cela se termine bien, je rassure tous ceux qui aiment les livres avec happy end. C’est surtout le dénouement des difficultés de l’existence, de la parole non formulée et de ce que la retenue peut générer de dégâts dans l’existence.  C’est un livre plus profond qu’il n’y paraît de prime abord.

couverture du livre La meilleure d'entre nous en livre de poche

La couverture de La Meilleure d’entre nous en poche

L’écriture: elle est sobre. Parfois un peu trop limpide (type exercice de style des cours d’écriture) mais elle a l’avantage de ne pas être lourde. On ne te répète pas 4 fois la même chose histoire de voir si tu as bien compris. C’est fluide et plaisant. Il y a des ellipses dont tu sais qu’elles se résoudront plus tard, cela rend les choses parfois un peu maladroites mais cela reste une jolie écriture. On sent que dans l’original, il y a de jolies phrases, qui auraient peut-être méritées d’avoir un traducteur plus poète… On sent que l’anglais pointe un peu trop en dessous de la traduction (mais cela, c’est mon point de vue d’angliciste vieille école).

Conclusion: un livre qui se lit bien et qui est parfait pour passer du bon temps – ou en tout cas te faire oublier que tu es incapable de faire autre chose. Un livre qui a réveillé en moi une irrépressible envie de faire de la pâtisserie anglaise, aussi…  désir intense que j’ai assouvi avec ces brioches de Chelsea.  Car c’est également un livre très alléchant, tu t’en rendras vite compte! A lire tranquillement dans un coin de ton salon, près du feu avec une tasse de thé à l’anglaise…

La recette des brioches Chelsea Buns aux cranberries

Voici quelques extraits très pâtissiers, ou quand le coeur est relié à la nourriture (ce dont je n’ai jamais douté et ce qui pourrait être le leitmotiv du livre):

« En pâtisserie, il est essentiel de ne pas lésiner sur les ingrédients par un quelconque souci d’économie. Ne croyez pas pouvoir vous en tirer avec le minimum. Votre famille mérite le meilleur (…) N’oubliez pas : la pâtisserie est une preuve d’amour. »

« Dans sa cuisine d’un blanc immaculé, Karen prépare une omelette norvégienne : le genre de dessert auquel elle se comparerait, se dit-elle souvent, si on lui posait la question. Brillant et croquant à l’extérieur, toujours glacé au centre. Désirable et surprenant. Seules la douceur du sucre et la chaleur extérieure ruinent l’analogie. »

« Le pain est devenu un rituel hebdomadaire. Il n’a plus seulement une fonction thérapeutique, mais aussi créative. Lui qui, autrefois, y voyait un bon moyen de dépasser sa rage, il y découvre à présent un aspect plus positif, l’occasion de créer quelque chose d’unique, de s’occuper de ses enfants de la façon la plus fondamentale qui soit. »

LA MEILLEURS D’ENTRE NOUS
Sortie le 8 avril 2015
Sarah Vaughan
ÉditionsPréludes
14.90€

La recette des brioches Chelsea Buns aux cranberries

Brioches Chelsea Buns aux cranberries

Type de plat: Dessert, pâtisserie
Cuisine: Anglaise
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes
Repos: 3 heures 30 minutes
Temps total: 45 minutes
Portions: 12
Un grand classique de la pâtisserie anglaise, les chelsea buns sont des bioches collées les unes aux autres en forma d'escargot. 
Imprimer la recette Epingler la recette

Ingrédients

  • 500 g farine T55
  • 75 g beurre mou
  • 15 g levure fraîche ou 1 sachet de levure de boulanger sèche
  • 1 oeufs
  • 250 ml lait tiède
  • 1 c. à café sel
  • 75 g sucre en poudre
  • Garniture:
  • 25 g beurre fondu
  • 75 g sucre en poudre
  • 100 g cranberries séchées
  • Sirop:
  • 4 c. à soupe sucre en poudre
  • 4 eau

Instructions

  • Mélanger deux cuillerées de farine et la levure. La délayer avec un peu de lait tiède pour faire une pâte onctueuse. bien mélanger. Laisser reposer 30 minutes.
  • Mélanger le reste de farine, le sucre en poudre, le sel, faire un puits. Verser la levure délayée. Commencer à pétrir, ajouter le lait restant, puis l’œuf et le beurre. Pétrir jusqu'à l’obtention d'une pâte non collante, élastique et lisse.
  • Former une boule, laisser reposer 2 heures avec un torchon dessus.
  • Étaler la pâte sur un plat très légèrement fariné. Faire un rectangle de 45cm sur 25 cm environ. Badigeonner de beurre fondu. Parsemer de sucre et de cranberries. Rouler le tout dans le sens de la longueur. Couper le boudin en 12 morceaux égaux.
  • Tapisser de papier sulfurisé un moule carré de 20-23cm de côtés. Déposer les rondelles de brioche les uns à côté des autres, côté coupé apparent. Couvrir d’un linge et laisser reposer 1 heure.
  • Préchauffer le four à 180°c-200°c. Enfourner au plus bas du four les brioches. Les cuire 25 minutes. Porter à ébullition le sucre et l'eau du sirop. Les démouler, badigeonner de sirop. Laisser refroidir.

 

 

Laisser un commentaire