Menu de Pâques: sauté d’artichauts et supions, l’entrée originale

Voici une entrée qui sort un peu de l’ordinaire pour un menu de Pâques: un sauté artichauts aux supions, avec de faux airs de cuisine Thaï…

Recette de Sauté d'artichauts et de supions

Tout comme hier, avec mon plateau de fromage et mes fromages frais aux raisins ou aux cranberries, je t’invite à déguster petit à petit mon repas de Pâques familial…dans le désordre.

Aujourd’hui, l’entrée… que j’ai voulue particulièrement légère et savoureuse. C’est le moment des artichauts, et le supion (une mini-seiche) est une régalade pour la méditerranéenne que je suis.

Selfie miroir
Je prends goût au selfie photographe

Cette poêlée de supions et d’artichauts a régalé tout le monde. Ils en ont tous repris -sauf Jeff 🙁 qui n’est pas fan des mollusques. Même les enfants en ont repris, c’est dire… Bon, cela ne sous-entend rien de particulier quant à Jeff, enfin presque. 😉

Je te mets dans la recette comment éplucher en détail les supions. 

Chat chartreux Béryl
Béryl la magnifique

Quand j’ai préparé mes supions, j’ai soudainement entendu une clameur féline et intense à la fenêtre. Béryl s’est précipitée à mes pieds, et n’a eu de cesse de réclemer jusqu’à ce qu’elle puisse en manger un peu… Apparemment, mon chartreux de base est mûr pour le bord de mer et les parures de poissons!!!

Sauté d'artichauts et de supions 2 

Recette de Sauté d'artichauts et de supions

sauté d’artichauts et supions

Type de plat: Crustacés, Entrée, Légumes
Cuisine: Thaï
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Temps total: 35 minutes
Portions: 4
Un sauté dartichauts aux accents thaï, beaucoup de fraîcheur et cette notre croustillante des supions
Imprimer la recette Epingler la recette

Ingrédients

  • 4 artichauts poivrade
  • 300 g supions
  • 1 citron vert
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à café sauce soja légère
  • 1 c. à soupe coriandre fraîche ciselée

Instructions

  • Éplucher les supions: détacher la tête du corps. Couper les tentacules du reste que tu jetteras, en dessous des yeux si tu aimes, au dessus si tu vis avec des bisounours.
  • Détacher les « ailes » du supion délicatement en veillant à prendre la peau avec: du coup tu peux déshabiller le corps du supion de sa peau comme une chaussette.
  • Ouvrir le corps dans le sens de la longueur,gratter avec le côté non tranchant du couteau tout ce qui se trouve à l’intérieur, et découper le corps en lanière dans le sens de la hauteur.
  • Rincer les tentacules et les lanières.
  • Si tu fais cela en avance, bien égoutter, poser le tout dans un « tup » au fond duquel tu auras placé un papier absorbant. Comme cela, la chair du supion ne trempe pas. Tu peux garder le tout 24 heures au réfrigérateur.
  • Éplucher les artichauts: ôter les feuilles jusqu’à ce que tu aies des feuilles tendres sur 1cm. Couper l’artichaut à cet endroit là. Tu obtiens un artichaut « étêté ». Le couper en quartiers. Le faire tremper dans un bol de lait pour qu’il ne noircisse pas (pas de citron car sinon il sent trop le citron). Même chose, tu peux le faire à l’avance et le garder dans le lait.
  • Ciseler la coriandre.
  • Au moment de servir: Sécher le supion dans un papier absorbant. Bien sécher les artichauts également. Faire sauter les artichauts jusqu’à ce qu’ils soient tendres et dorés. Ajouter les supions, cuire 1 minute maxi (sinon il devient élastique). Assaisonner d’un trait de sauce soja, d’un squeeze de citron vert, et de coriandre fraiche. Servir aussitôt.

Laisser un commentaire

2 Commentaires

  • Cette recette me parle : tout ce que j’aime….
    Sauf qu’au bord de la Manche ayant on trouve des petits encornets autant il n’y a pas de supions :-/
    Je peux me servir de « petits » encornets tu penses?

  • @Cath: en fait on parle de la même chose. De petits calmars… Le nom « supion » est dû à mes origines méditerranéenne, mais encornet est un synonyme plus « nordique ». Donc oui, tu peux :-)))