Oggi, un petit resto italien bon plan à ne pas manquer!

Oggi restaurant de pizze rue d'odessa 75014

Comme d’hab mes photos de tel sont moches.. mais l’assiette était belle! alors je t’en parle.

C’est un pur hasard si je suis tombée sur ce resto. Dans un quartier (Montparnasse) où la pénurie de bonne chair se fait durement sentir (à part les grandes institutions hyper chères), Jeff et moi nous résolvions à ne grignoter qu’une planche de mauvaise charcut’ ou un croque surgelé et une bière en sortant du cinéma. Or, dans le labyrinthe des crêperies bretonnes et autres brasseries-terrasses où seul boire est potable, nous tombons rue d’Odessa, juste en face de notre cinoche habituel, sur une lilliputienne table italienne qui n’annonce que des pizze!

Oggi restaurant de pizze rue d'odessa 75014

les codes y sont: nappe carreaux rouges, prosecco, gressins… mais pour le meilleur à venir

Ouvert depuis quelques mois, Oggi, cette mini-maison est le résultat de l’association de deux potes d’enfance: dont Laurent dont le sourire charmant m’a fait entrer en premier lieu (oui, je suis faible, je sais).

Oggi restaurant de pizze rue d'odessa 75014

mioum!

La bonne, l’excellence surprise, c’est que tout est frais, fait maison (sauf une lamentable chantilly, mais Laurent vient d’acheter un siphon, alors promis, la chantaïbeurk c’est fini!). Et comme le propos, c’est la pizza, dès l’apéro tu as la bonne surprise de pouvoir grignoter une super foccacia avec ta belle assiette de charcuterie. Tout vient d’Italie, mais de la bonne.

Oggi restaurant de pizze rue d'odessa 75014

Foccacia en guise de pain!

La mozza buffala est laiteuse à souhait, et surtout, cela faisait longtemps que je n’avais pas mangé une Piadina aussi généreuse et bonne. Les pizze ont une pâte à la fois fine, moelleuse et hyper croustillante. Pas de gras, juste du goût.

Oggi restaurant de pizze rue d'odessa 75014

Régal numero 1

Oggi restaurant de pizze rue d'odessa 75014

Régal numero 2 (que je te conseille fortement)

Avec son copain, Laurent a une autre adresse, située dans le 7ème dédiée aux pâtes et pizze, Gemini, où tu seras plutôt accueilli par Julien, le second du binôme. Et dans quelques semaines, une troisième ouvrira au 17 rue Legendre. Je suis assez contente que Paris soit tapissé ainsi de quelques petites adresses gourmandes et de cet excellent rapport qualité prix!!!

Oggi restaurant de pizze rue d'odessa 75014

A part la chantilly, le baba est bien entamé car je l’ai adoré. Il est fait par un pâtissier (ils n’auraient jamais eu la place dans leur micro cuisine) et est excellent!

OGGI
15 rue d’Odessa
75014 Paris
Pizza de 9€ à 15€, assiette de charcuterie avec foccacia 12€
des petits vins de propriétés et un très bon Prosecco
Ouvert de 12h à 14h et 19h00- 22h30

 

Tha Art of Brick, quand le cube accouche… d’une souris

The art of brick

Je suis allée voir l’exposition The Art of Brick au Parc des Expositions de la Porte des Versailles, le week-end dernier. J’en suis sortie très mitigée… voir un peu colère.

The art of brick

Nathan Sawaya

Le propos: un artiste Nathan Sawaya, adoubé, approuvé et estampillé Lego® crée des formes humaines, d’art ou de réinterprétations d’œuvre d’art. Une exposition est organisée et tourne autour du monde. Jouant sur l’énorme capital sympathie dont jouit Lego® à la dimension mondiale, cette expo table sur les enfants de 3 à 99 ans pour faire son succès. Seulement…

The art of brick

1. l’entrée (avec audioguide inutile et imposé) coûte 16.50€ pour les adultes et 13.50€ pour les enfants

2. le vide de sens de cette expo est presque vertigineux tant elle n’a de propos que de montrer ce qu’un mec peut faire avec des Lego® sans réel propos artistique…

The art of brick

Inutile de te dire que tout les pensum de l’art y passent: Michel-Ange, Klimt, la rosace de Notre-Dame, et j’en passe…

Car c’est une expo fourre-tout. Sache-le. En dehors du prix prohibitif de l’entrée, les différentes salles qui se succèdent sont des rassemblements de pseudo-univers qui n’ont de propos que d’être hyper simplistes, du genre: l’homme face au vide existentiel ou moi, ma femme et mes amis… ou encore, regarde, j’arrive à copier toutes les grandes œuvres d’art qui ont fondé ce que je ne sais pas penser par moi-même!

The art of brick

L’art littéral

Au-delà de la prouesse technique, les œuvres ne bénéficient pas d’échos, de recherche de mise en scène, elle se succèdent sans se répondre réellement. Le cadre entièrement noir de l’expo te plonge uniquement dans un tunnel de vide, quelques films montrent de façon artificielle l’artiste à l’œuvre, mais quid de son discours sur les œuvres, quid de son intention? A noter que l’audio-guide ne dit absolument rien d’autre que les trois lignes écrites sur de petits cartons purement informatifs collés aux côtés des sculptures.

The art of brick

A part deux choses à sauver: le travail avec un photographe en réintégrant les éléments légo dans la photo et un petit court métrage sur une poupée de Lego® qui en devenant vivante, sauve une vieux monsieur de la solitude.

The art of brick

Une des rares choses que j’ai bien aimée

Inutile de te dire que le propos de l’expo est de te faire passer très vite de salles en salles… (elles sont presque vides) et que l’express expo à 16.50€ m’est restée en travers de la gorge.

The art of brick

The art of brick

J’aurais aimé que l’expo soit sur ce mode: un dialogue avec l’artiste, des aller-retour, quelques chose d’approfondi…

The art of brick

La robe qui est portée dans la photo par la jeune fille (elle porte la robe de Lego®)

Pour les enfants, la salle de vente de la fin (il faut bien pressuriser un max) offre une respiration aux parents qui peuvent jouer un peu avec leurs gosses sur des Lego® qu’ils ont tous a priori à la maison, et à deux jeux vidéo Lego®. Ils seront contents sûrement de voir des formes étonnantes à partir de leur jeu préféré, reste aux parents à savoir si 13.50€ par bambin vaut le détour car s’ils ont dépassé 3 ans, ils payent plein pot,  et à 14 ans ils sont adultes!!!

The art of brick

Jurassique brick ou le degré zéro … si seulement toute l’expo avait pu alors être un réel park Lego®, mais non, c’est un fourre-tout sans propos.

A ne pas voir, donc!