saumon

La saumon était un poisson de luxe il y a quelques dizaines d’années et il s’est beaucoup démocratisé, avec de conséquences plus ou moins heureuses pour lui et pour nous. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons en manger plus souvent, nature ou fumé, en pavé ou en darne. La mauvaise c’est que la chair du saumon sauvage est polluée par les métaux lourds quant au saumon d’élevage, sa nourriture est parfois de tellement piètre qualité que c’en est inadmissible (sans parler des conditions sanitaires, de la surpopulation et des maladies qui pullulent). Comment choisir son saumon ? Pour être certain de la qualité de la chair, de la nourriture et des bonnes conditions de vie des saumons, tu choisiras un Label Rouge et/ou un saumon bio surtout si tu souhaites le manger cru. Pour le saumon fumé, cherche la mention “fumé au bois de …” sinon tu risques de te retrouver avec un saumon parfumé aux arômes de fumée ! Regarde aussi si tu trouves la mention ” fumé à sec” qui te garantit que le saumon n’a pas été plongé dans un bain de saumure pour faire artificiellement gonfler sa chair. Et sinon, comment cuisiner le saumon ? Ce poisson se déguste de mille et une manière et je te donne plein d’idées de recettes simples et originales sur mon blog Panier de Saison pour préparer le saumon : une mousse de saumon comme dans Downtown Abbey, un saumon teriyaki aux oignons, une pizza au saumon, un saumon au four avec des légumes fumés, un burger de saumon, un tartare de saumon fumé… Le plus compliqué sera de choisir ton plat ou ton entrée en fonction de la saison !