Faire sa lessive maison

Par Anne Reverdy

Depuis que nous nous sommes installés à La Doublerie, je fais de plus en plus mes produits ménagers maison. La lessive a été mon premier produit et comme j’ai maintenant 6 mois de recul sur les différentes recettes que j’ai testées, voici ma recette de comment faire la lessive maison.

Ma recette de lessive maison, comment faire la lessive en poudre?

Je me suis mise à la lessive maison! Et j’en suis super contente. Alors, après un bon semestre d’expérience et d’ajustements, voici ma première fiche recette de lessive maison, comment la réaliser et avec quels ingrédients:

La lessive en poudre maison

Cela faisait longtemps que je lorgnais les recettes de lessives maison sur le net sans toutefois me prononcer puisque je ne les essayais pas. Mais dès que nous nous sommes installés dans notre nouvelle maison, disposant de nettement plus de place (la magie de passer d’un studio à une maison), j’ai commandé tous les ingrédients pour tester toutes les recettes que j’avais patiemment enregistré sur mon téléphone.

J’ai finalement adopter définitivement la recette issue des recherches de Aromatips car c’est la meilleure, je n’ai pas peur de le dire. Je suis son blog et son site depuis pas mal de temps déjà, et ses recherches sont justes et toujours vérifiées plusieurs fois. Par contre, j’ai aussi cherché les produits et le meilleur processus de fabrication pour obtenir le meilleur résultat possible, à la fois performant, pas « chiant » à faire et qui donnait un linge impeccable et qui sent bon…

Pourquoi une lessive en poudre et non pas une lessive liquide?

La recette définitive de ma lessive maison donne une lessive en poudre. Au début, j’ai voulu faire une lessive liquide: j’y arrive sans peine et elle est jolie, blanche, liquide comme il faut et bien crémeuse. Elle ne se déphase pas comme dans certaines recettes. J’étais donc contente. Mais elle a des inconvénients:

  • On en consomme beaucoup et ça va vite. Il faut donc vite en refaire. Même si c’est de l’eau qui compense le volume d’usage, je n’avais pas envie de refaire ma lessive tous les 5 du mois.
  • Elle lave moins bien. C’est peut-être super pour peu de linge et peu sale, et pour le linge très délicat, mais franchement, nous avons une machine de 9 kg, ce n’est pas pour faire des lavages de 1 kg 5.
  • Il est plus difficile de vider le pot… et donc pour moi, c’est un peu gaspi.
Ma recette de lessive maison, bio et naturelle

J’ai eu du mal à revenir à la poudre après presque 30 ans de lessive liquide, mais j’y ai toruvé plein d’avantages:

  • elle lave mieux, ça c’est incontestable. Le linge étant bien brassé par l’eau et « pré-lavé » donc avant que la lessive ne se dissolve totalement, le lavage se fait bien mieux.
  • on en met très peu: 1 à 2 cuillère à soupe par lessive de 9 kg! Allez, 9 quand il s’agit de mes affaires super sales après les séances boue et transpiration dans le jardin potager.
  • elle est facilement stockable et versable: je la mets dans un pot en verre pour l’utilisation immédiate mais je la place dans les sacs de savon de Marseille que j’ai vidés pour la stocker quand j’en fait en grande quantité. Et ces sacs s’empilent et je ne les jette pas, je les réutilise.
  • elle ne me coûte que peu d’argent: 10 € 51 pour 1 kg de lessive, soit 21 cts par lessive. Si je compare à une grande marque de lessive classique « verte » qui est à 17 cts le lavage mais qui contient des polymères, je suis assez contente de moi! 🙂

Le processus de fabrication

Mon petit processus de fabrication à moi est fait pour être rapide mais sans rencontrer d’inconvénients. Par exemple?

  • si tu mouds le savon de Marseille seul, il va se ramasser en boule au lieu de faire de la poudre car il est trop gras et trop souple.
  • si tu ajoutes les huiles essentielles dans le mixer, le brassage va les évaporer. Alors que versées dans le contenant de la lessive, sur la lessive, elles sont emprisonnées et garde leur bonne odeur qu’elles rendent au linge.
  • si tu verses d’un coup toutes les poudres dans un mixer hachoir, elles ne sont pas aussi homogènes que quand tu les fais en 2 moments.
  • si tu verses toutes les gouttes d’huile d’un coup, elle forment de grosses boulettes avec la poudre au lieu de bien se répartir.

La fabrication de la lessive que je te donne vaut pour entre 25 et 50 lavages, selon que ton linge est très sale ou non, soit 640 g de lessive. Nous avons une très grande machine (9 kg), donc si ta machine est faire pour 5-6 kg de linge, 1 cuillerée est suffisante. A titre indicatif, ma fabrication de lessive est pour 2 personnes et une cuisine qui tourne à plein temps avec son lot de 6 torchons semaine, voire plus. Le pot nous dure entre 1 mois et 1 mois et demi. Tu peux bien sur multiplier les proportions et faire beaucoup plus de lessive. Tu veilleras juste à multiplier les hachages (par 300 g de produit) aussi pour qu’ils restent en petite quantité et s’homogénéisent bien.

Les ingrédients pour ma lessive bio maison et leur provenance

Le Savon de Marseille

Savon de Marseille en copeaux de la marque La Corvette, un savon parfait pour faire ma lessive en poudre maison

La lessive maison est à base d’un ingrédient indispensable, le savon de Marseille. Dans l’ancien temps, d’ailleurs, on lavait le linge uniquement avec ce produit d’entretien qui servait à beaucoup d’autres choses, de notre propre corps à l’entretien de la maison, jusqu’au bricolage (je vois encore mon grand-père frotter ses vis sur le savon avant de les enfoncer au tournevis pour que cela glisse plus facilement.).

A l’origine, le savon de Marseille était fabriqué avec de l’huile d’olive et de la cendre de salicorne dont on extrayait du carbonate de sodium ou soude. Aujourd’hui, la saponification du savon de Marseille est une saponification à chaud, une lente cuisson de plusieurs heures, mêlant au départ des résidus de pressoir à huile d’olive: le grignon, et de la soude. « Savon de Marseille » est aujourd’hui une marque collective des professionnels du savon de Marseille. Il répond à un cahier des charges qui impose de fabriquer ce savon dans les Bouches-du-Rhône, avec 7 ingrédients tous végétaux et uniquement par le procédé marseillais de saponification. C’est un produit non synthétique, avec une teneur minimale d’acides gras mais pas forcément issus d’huile d’olive, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce savon pouvant comprendre de l’huile de coprah, de palme ou de palmiste.

Recette comment faire sa lessive maison, lessive bio, quels produits choisir

J’utilise pour ma lessive en poudre maison, le Savon de Marseille de La Corvette. C’est une marque de la Savonnerie du Midi qui fabrique des produits certifiés Ecocert. Déjà en copeaux, il est fabriqué à base d’huile de palme certifiées RSO ( Roundtable on Sustainable Oil). Je n’ai pas choisi le produit à base d’olive car je trouve son odeur trop forte et sa douceur est adapté à tous les textiles, même la laine ou la soie. Il n’y a bien sûr ni conservateurs ni parfums ajoutés.

Le savon de Marseille est donc l’agent lavant de la lessive maison: il peut d’ailleurs être utilisé seul quand tu laves à la main. Mais comme il est assez gras, il faut bien le rincer et pour les machines, il risque d’encrasser rapidement les rouages de ta machine à laver. On lui ajoute donc d’autres produits.

Les cristaux de soude

Il ne faut pas confondre les cristaux de soude (Na2CO3), la soude caustique (NaOH) et le bicarbonate de soude ( NaHCO3 ), ce ne sont pas les mêmes produits, même s’ils se ressemblent et sont tous des sels (Na=sodium).

Les cristaux de soude sont un produit très alcalin: il a un pH 11 et peut être irritant pour la peau. Mais il n’est pas aussi corrosif que la soude (pH 13). Il a un fort pouvoir dégraissant, et c’est pour cela qu’on en ajoute à la lessive. Il permettra de bien rincer le savon, de ne pas encrasser la machine à laver, et il adoucit l’eau en plus, détartre, agissant ainsi comme un adoucisseur naturel.

Le bicarbonate de soude

J’ajoute aussi une bonne dose de bicarbonate de soude: de pH 8, légèrement alcalin, il est utilise pour détacher le linge: c’est un abrasif mais très léger: pas de risque d’abîmer le linge, même le plus délicat. Il permet aussi de désodoriser le linge et d’éviter que les odeurs ne reviennent.

La marque Droguerie Écologique pour mes produits à base de soude pour faire la lessive maison

Le percarbonate de soude

Le percarbonate de soude ( 2Na2CO3·3H2O2 ) est mon petit blanchisseur maison: une fois dissout dans l’eau, il se dissocie en carbonate de sodium (de la soude) et du peroxyde d’hydrogène, le fameux « oxygène actif » dont les lessiviers nous bassine à longueur de pub et qui est un agent blanchissant naturel. J’en mets peu car il est assez efficace ainsi pour que le linge ne grisonne pas tout en ne délavant pas les couleurs.

Pour ces trois derniers produits, j’ai choisi la marque Droguerie Écologique, une marque de la société française Ecodis qui est engagé dans la conception et la diffusion de produits écologiques.

Toutes ces poudres, je les achète sur le site Greenweez, ce qui me permet de faire une commande assez grosse et de ne pas payer de frais de port. Sinon, tu en trouves certains dans les supermarchés maintenant, notamment les produits de la Droguerie Ecologique.

L’efficacité de cette lessive maison.

Cette lessive est équivalente à une lessive en poudre. Elle se dissout bien à toutes les températures et je lave tout mon linge avec, même les pulls. Elle ne rend pas rêche le linge, et ne le décolore pas.

Mes astuces pour un linge parfait:

  • Si tu veux laver du linge blanc avec un agent blanchissant, ajoute 1 à 2 c. à soupe de percarbonate de soude directement dans le réceptacle à lessive de ta machine, avec le reste de la lessive.
  • Si ton eau est très calcaire, tu peux préparer un mélange de 1/2 l d’eau et 1/2l l de vinaigre d’alcool que tu parfumeras avec quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou 300 g d’acide citrique en poudre dissous dans 700 g d’eau avec quelques gouttes là aussi d’huile essentielles. Ajoute 5 cl de ce mélange (1 demi petit verre d’eau) à chaque lavage dans le compartiment adoucissant).
Ma recette de lessive maison, bio et naturelle

Lessive en poudre maison

Une recette de lessive bio et constituée de produits naturels, faite maison, économique et facile.
4.86 sur 7 votes
Temps de préparation 10 min
Portions 50 kavages

Instructions
 

  • Mélanger les poudres et les copeaux de savon entre eux dans un cul de poule.
  • Verser la moitié dans le hachoir électrique. Mixer pour obtenir une poudre granuleuse dans laquelle toutes les poudres ont à peu prêt la même taille de grain.
  • Verser la poudre obtenue dans un bocal en verre ou un contenant en métal.
  • Opérer de la même façon pour la 2 ème moitié de mélange.
  • Ajouter 10 gouttes de chaque huile sur le dessus de la lessive, fermer le bocal et secouer en tous sens pour mélanger. Refaire la même opération pour les 2 ème série de gouttes.
  • Voilà la lessive prête. A conserver à côté de la machine, avec une cuillère à soupe pour servir!
Vous avez essayé cette recette?Faites-nous savoir comment c’était!

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette




98 Commentaires

  • Bonjour be crois que les cristaux de soude ne sont pas biodégeadable est ce qu’on peut ne pas les mettre? Votre recette de lessive en poudre et la même que vous faisiez pour la liquide? En changeant les doses biensurs!
    Cordialement

    • Bonjour Alice, je vois mal comment les cristaux de soude ne seraient pas biodégradables étant donné qu’ils se trouvent à l’état naturel dans certains lacs salés d’où on les extrait ou qu’ils sont fabriqués à partir de sel et de calcium. Les cristaux de soude, c’est du carbonate de sodium. C’est le petit frère du bicarbonate de soude. Il permet de dégraisser et de détartrer. Et comme toute chose venant de la nature, il peut y retourner si on ne le concentre pas comme un malade. Les lessives maisons sont toutes bio dégradables car contrairement aux lessives industrielles, elles ne contiennent pas de produits nocifs pour la nature comme les tensio-actifs, les adoucissants phosphanates et polycarbonates, le perborate qui est un agent de blanchiment, les polymères qui évite la redéposition des particules, les solvants, les conservateurs et certains parfums. Je n’ai pas le tout à l’égout chez moi, il m’importe donc que l’eau que je rejette soit de bonne qualité, surtout que je vis sur plusieurs nappes phréatiques très proche dela surface et que j’ai un puits. Du coup, je t’assure que je fais très attention. La lessive liquide est différente à faire et il faut la mixer longuement pour qu’elle devienne un joli lait épais. Voici la recette: chauffe 1.5 litre d’eau et 40 g de paillettes de savon de Marseille. Ajouter 40 g de soupe de bicarbonate de soude, 30 g de cristaux de soude et 10 g de percarbonate de soude tu peux en mettre plus si tu veux faire une lessive pour linge blanc: monte alors à 30 g). Quand tout est dissout, mixer tout en laissant refroidir (tu dois y revenir assez souvent pour que le mélange ne fige pas) et une fois froid, ajouter 10 gouttes d’huiles essentielles (lavande par exemple ou tea tree, ou moitié moitié). Après tu las dose à raison d’une demi tasse par lessive (7 cl environ). J’ai trouvé que la lessive liquide était beaucoup pus longue à faire et qu’on la consommait plus vite. C’est pour cela que je suis restée à celle en poudre. Mais comme cela semble t’intéresser, est-ce que tu crois que cela vaut le coup que je la mette sur le blog? J’espère que j’ai répondu à toutes tes interrogations. Bonne journée
      Anne

      • Bonjour Séverine, non, pas d’acide citrique directement. Il vaut mieux le dissoudre avant et élaborer un adoucissant maison comme indiqué à la fin de l’article. L’acide citrique directement risquerait d’abîmer le linge.

      • Bonjour pour information les différentes soudes se dissipent mieux à plus de 40° et d’ailleurs le percarbonate n’agit qu’au delà de 40 son oxygène actif je m’étais renseignée auprès de chimiste sur un groupe de sciences il faut également s’assurer de prendre un savon bien sec ou le laisser sécher avant usage pour éviter d’encrasser sa machine de l’abîmer et même de boucher les canalisations il est recommandé un savon à plus de 70% d’huile d’olive car l’huile de palme est plus grasse et peu donc encrasser plus encore, le top est de penser minimum 1 fois par mois de nettoyer sa machine à vide avec un dégraissant ou de l’acide citrique et d’utiliser en adoucissant le vinaigre blanc à 8 degre4pas plus pour ne pas abîmer les joints également de la machine je travaille en biocoop et j’ai généralement beaucoup de retour sur les lessives maisons qui ont causés des dégâts je partage donc mon expérience cela fait maintenant plus de 5 ans que j’en utilise j’ai également essayé moultes recettes je rajoute aussi que les huiles essentielles sont précieuses et n’ont pas leur place dans une telle recette ce serait du gâchis et cela est dangereux pour la faune aquatique je ne sais pas si par contre c’est prouvé mais apparemment cela pollue les nappes phréatiques si c’est pour l’odeur utilisez des fragrances plutôt et si c’est pour leur propriétés elles les perdent en si petites quantités et dans la machine car pour le cote désinfectant il fait une très grosse quantité je reste donc mitigée cette recette demande de l’amélioration bonne soirée Aurélie

  • Bonjour
    je vais tester, mais par contre je voudrais savoir si a 30° c’est efficace et que les poudres se dissousent bien ? svp

    • Bonjour. Oui je lave même à froid. Elle a autant d’efficacité qu’une poudre classique et se dissout très bien. Je lave tout mon linge avec cette poudre.

  • Bonjour Anne. J’ai envie d’essayé votre lessive mais je me demande si elle convient pour les bébés je trouve qu’il y a beaucoup de soude. J’ai essayé la lessive liquide mais je ne suis pas convaincu.Cordialement

    • Bonjour, je peux vous répondre quand à cela, j’ai une peau très fragile et sensible et j’ai énormément d’allergie, et je n’ai fait aucune réaction, pas de rougeurs, de démangeaisons, ni même d’éternuement quand j’ai lavé mes masques.
      Cordialement,
      Julie

      • Merci beaucoup Julie pour ton retour. Je m’y suis mise car ici, on a tendance au psoriasis. La lessive maison, en effet, est une alternative douce pour la peau. Le choix des huiles essentielles que l’on veut y mettre peut aussi contribuer, outre à l’odeur, au soin de la peau. Selon son choix, on peut ajouter telle ou telle huile, apaisante, hydratante, anti-irritation ou anti-stress. Bonne journée. Anne

      • Bonjour !
        Je suis en train de me lancer dans la lessive en poudre, mais je n’arrive pas à obtenir une lessive très poudreuse, la mienne est plutôt granuleuse. Plus je mixe, pire c’est. J’ai essayé avec un bras mixeur (pour la soupe) et un robot cuisine.
        Est ce que ma lessive peut être utilisée telle qu’elle ? Si non, comment faites vous pour qu’elle soit poudreuse ?
        Merci d’avance

        Boubou

        • Bonjour,
          Si tu t’attends à avoir une poudre comme celle du commerce, tu n’y arriveras pas et c’est normal. Si tu melangess bien savon, bicarbonate et autres produits avant de moudre et que tu le fais par petites quantités dans un mixer avec lame, tu obtiens la même poudre que moi. Mais il fait bien mélanger les produits ensemble avant de moudre. Sinon le savon fond à la chaleur dégagée par l’action de moudre et s’agglomère. Tu obtiens normalement une poudre de la même granulométrie que les grains de bicarbonate. Et c’est suffisant. Tiens moi au courant. Anne

        • Il ne faut pas utiliser tout de suite le savon de Marseille moi je le déballe 1 semaine minimum à l’avance car le savon est encore humide. Une fois bien sec j’obtiens une belle poudre quand je le mixe! Belle et douce journée

          • Bonjour Boubou,
            j’utilise du savon de Marseille en copeaux, mais je retiens l’astuce! C’est une bonne idée. Je vais faire cela la prochaine fois. Merci de ton conseil. Mais si tu le mixes avec les autres poudres, sans le sécher, cela marche aussi. Bisous

    • Bonjour Annic, la lessive liquide est plus compliquée à gérer car elle a tendance, sans les ajouts de produits chimiques, à floculer (les divers composants se séparent) et il faut bien l’agiter chaque fois. La lessive en poudre elle, est naturelle, avec des prodtuis bien dosés et non agressifs. Donc oui, elle est au contraire, parfaite pour le linge de bébé.

  • Bonjour, je vous remercie pour toutes ces informations. J’ai une petite question, le bicarbonate de soude, lequel faut-il utiliser l’alimentaire ou le technique ? Je vous remercie de votre réponse.

  • Bonjour,
    J’ai renoncé aux lessives maison liquide trop gluantes et à remixer chaque fois et testé une lessive en poudre pas mal , mais j’ai perdu la recette lors d’un déménagement….
    J’avais lu que le percarbonate était à réserver pour laver le blanc. Et là, vous en mettez, du coup je suis perplexe…
    Pouvez-vous me dire si cette recette convient pour le linge noir ou de couleur?
    merci.
    bien à vous

    • Bonjour Chabbey,
      une lessive se doit d’être polyvalente (je n’ai pas le temps de faire de la lessive pour chaque couleur ) et comme les lessives du commerce, cette formule lave tous les linges. Il y a donc des éléments dédiés à chaque effet voulu, dans des proportions bien dosées pour avoir l’effet désiré sans abîmer le linge. Le percabonate est en effet entre autre, un agent blanchissant (il ravive le blanc en fait), mais il est aussi un dégraissant, un désodorisant, et il faudrait faire tremper le linge assez longtemps dans une forte dose de percarbonate de soude à plus de 60°c pour qu’il blanchisse vraiment. Donc la formule de ma lessive est pour tout le linge, blanc, de couleur ou même laine. Je l’utilise pour tout et je trouve au contraire que mon linge est moins abîmé (alors que je lave beaucoup mes pièces fétiches) qu’avec une lessive du commerce. J’espère avoir répondu à ta question.

  • Bonjour,
    Comment faites-vous pour obtenir une poudre sèche à partir de savon de Marseille en copeaux? Lorsque j’essaye d’obtenir de la poudre, elle est assez grasse et se colle aux parois de mes contenants!

    Merci!

    • Bonjour Caro,
      Comme indiqué dans ma recette, je mélange d’abord bien les paillettes de savon de Marseille, le bicarbonate de soude, les cristaux de soude, le percarbonate de soude. Et je mouds en petites quantités (en 3 fois°, pas trop longtemps. J’obtiens du coup des petites particules de savon de Marseille à peu près de la même taille que les bicarbonate et percarbonate. Cet ordre là est important pour ne pas avoir cet effet savon qui colle. Puis je mets les huiles essentielles et mélange à la main (enfin à la cuillère hein! ) 😉
      Bonne journée
      Anne

    • Bonjour, le savon de Marseille est en effet à l’origine, un savon élaboré avec de l’huile d’olive majoritairement, d’où sa couleur verte. Mais « savon de Marseille » est une technique et non une appellation d’origine. Il s’agit d’un mélange d’huiles saponifiés avec de la soude. Il en résulte un savon assez gras qui peut, si on ne le mélange pas avec du bicarbonate de soude et des cristaux de soude au pouvoir dégraissant, encrasser les canalisations. La recette de lessive est donc là pour cela: elle n’encrasse pas du tout les canalisations, et je dirais même, je n’ai jamais eu de bac à lessive aussi propre de toute ma vie que depuis que j’utilise une lessive maison. Bonne journée
      Anne

    • Bonjour Peggy, j’ai toujours adoré les jugements à l’emporte-pièce et ce blog, si tu n’en t’es pas encore rendue compte, a une portée pédagogique. Donc, dire que les huiles essentielles polluent et sont inutiles, comme cela, sans explication, est un peu court. Je vais donc faire ce que tu n’as pas eu le courage de faire: expliquer aux autres lecteurs, pourquoi?
      Les huiles essentielles sont un concentré d’une plante. Elle sont médicinales, aromatiques et parfois alimentaires. Quand on utilise une huile essentielle, on recherche donc un de ces bienfaits ou bien tous, si l’huile essentielle rassemble ces propriétés. L’huile essentielle est utile. A moins de remettre en cause l’aromathérapie, je ne peux donc pas te laisser dire qu’elle ne l’est pas. Une huile essentielle n’est pas en elle-même polluante. Elle pollue selon la matière première qui est utilisée. En effet, la mode veut qu’on utilise parfois des huiles qui proviennent de lointaines pays: la pollution provient donc de son transport. De plus, les huiles essentielles peuvent provenir d’agricultures conventionnelles peu soucieuses de l’environnement: elle sera donc polluante selon le mode de production de sa matière première.
      Pour utiliser des huiles essentielles utiles et non polluante, on se dirige donc vers des huiles de sources locales, portant le label bio…
      Et on se renseigne avant de dire n’importe quoi sur ce blog (ou on argumente, ce qui est la moindre des politesses pour les lecteurs).

      • Bonjour,
        Pourquoi utiliser de l’huile essentielle, quelle qu’elle soit, puisqu’elle n’est pas miscible dans l’eau ? Pour moi elle s’avère inutile dans la lessive. J’avais essayé et effectivement aucun parfum n’est resté. C’est pour moi une dépense inutile dans ce cas de figure.

      • Bonjour,
        Merci pour cette explication fort utile.
        Je vais essayer cette recette en poudre assez simple à faire.
        J’ai testé la lessive liquide avec les copeaux de la marque Le sérail, mais je ne suis pas du tout satisfaite du résultat, les tâches sont toujours présentes sur le linge.
        Je vais donc faire sécher les paillettes comme indiqué par Adeline, et faire la mixture.
        J’espère enfin avoir la bonne recette ;-), depuis que je jongle entre les différentes recettes liquide et en poudre trouvées sur le net.

  • Bonjour,
    Je voudrais me lancer dans la fabrication de ma lessive en poudre mais j’ai une question concernant les huiles essentielles, sont elles vraiment nécessaires ?
    Depuis ma première grossesse je ne supporte plus l’odeur de la lavande sur le linge mais j’adore l’odeur du savon de Marseille.
    Merci pour vos conseils et bonne journée.
    Magnolia

    • Bonjour Magnolia
      non les huiles sont facultatives. Elles donne un petit supplément de traitement et d’odeur mais c’est infime. Tu peux donc sauter cette étape.
      Très belle journée
      Anne

  • A revoir pour l’écologie :
    Huile de palme : des forêts détruites pour sa culture
    Cristaux de soude : naturel mais pas biodégradable
    Huiles essentielles : tellement concentrées, ertaines, comme celles d’agrumes, très nocives pour l’environnement, ne pas mettre dans les produits d’entretien.

    • Et bonjour, et une petite phrase d’introduction? C’est possible? Ou bien?
      Ce blog est tenu par un être humain et si je prends le temps, fort long, d’écrire des articles, ce n’est pas pour que vous balanciez en juge de la paix votre commentaire. Faites donc un petit effort.

  • Bonjour,
    J’ai deux questions pour lesquelles je n’arrive pas à trouver de réponse …
    – les cristaux de soude sont à utiliser avec précaution car irritant pour la peau. Je me demandais donc si les mettre dans une lessive pouvait irriter la peau une fois les vêtements lavés avec lessive comprenant cristaux de soude, ou est-ce que le fait de mélanger les cristaux de soude dans une recette enlève le côté irritant ?
    – les détergents et savons à base pH 0 à 3 sont détartrant et ceux à base pH > 11 sont dégraissant. Pourquoi disons-nous alors que les cristaux de soude ont un pouvoir détartrant alors qu’ils ont un pH de 11 ?
    Merci pour vos retours qui pourront m’éclairer 🙂

    • Bonjour Manon,
      Les cristaux de soude sont des alcalins. Ils peuvent « brûler » la peau qui elle a un ph beaucoup plus bas. Mais il faudrait beaucoup de cristaux purs avec une application directe. L’eau de rinçage elimine ce type d e produits pendant le déroulé de la lessive. Il n’y a donc pas de danger de ce côté là. Les éléments qui sont dans une lessive maison sont en plus mélangés de manière équilibrée. Ils ne contiennent pas de conservateurs ou de parfums qui eux sont des irritants. Si tu es fragile, ne mets pas les huiles essentielles du coup.
      En fait les cristaux de soude ne detartrent pas à proprement dit (il faudra que je change la phrase, je vois qu’elle porte à confusion). Ils augmentent l’efficacité de la lessive quand l’eau est riche en calcaire.
      Je vais corriger ça. Merci de mavpir posé la question ☺️
      Anne

  • Bonjour à vous, je suis d’accord sur le fait que la lessive en poudre est bien plus efficace que la lessive liquide. Mais je ne l’utilise que pour le blanc, bicarbonate et percarbonate sont des agents blanchissants puissants. Pour le linge noir, pulls, tissus fragiles et couleurs, j’utilise une lessive liquide à base de savon d’ Alep que je préfère au savon de Marseille et que je râpe, cristaux de soude et savon noir à l’huile de lin mou. le savon noir apportant une texture plus consistante et à l’huile de lin car moins onéreuse que celle d’olive. Le résultat est parfait.
    Pour moi les huiles essentielles dans la lessive ne sont d’aucune utilité. Elles sont détruites au dessus de 30°. Elles sont chères et précieuses. Il faut juste s’habituer au linge qui sent juste le propre et rien d’autre.
    Chacun fait comme il veut, ce qui compte c’est le résultat et la satisfaction de faire soi même sa petite cambouille en préservant son environnement. Bonne journée à vous

    • Bonjour Brigitte,
      merci pour la suggestion. Je n’ai pas constaté d’altération de mes habits noirs et fragiles mais bien au contraire un ravivement des couleurs avec ma formule, ainsi qu’un linge plus préservé qui s’abîme et peluche moins, mais ta formule peut donner des envies de tester à d’autres. J’utilise le savon noir mou pour le sol… quant à la lessive liquide, j’ai vraiment constaté que la formule que j’ai testée ne nettoyait pas assez mon linge, notamment les résidus de sueur. Pour les huiles essentielles, très volatiles en effet, c’est d’un côté la satisfaction d’avoir une lessive qui sent bon, mais aussi un linge selon la température d’utilisation. La formule que je donne est assez universelle en fait; et cela fait 1 ans et demi que je l’utilise pour tout mon linge, soie, laine, tissus modernes compris. Je ne l’aurais pas donné autrement, car comme toutes mes recettes, je teste toujours avant. Bonne journée. Anne

  • Bonjour
    On trouve sur Internet des dizaines de recettes de lessive, et les ingrédients principaux sont quasiment toujours les mêmes (savon, cristaux de soude, bicarbonate – et en option percarbonate de soude et huiles essentielles). Par contre les proportions varient beaucoup d’une recette à l’autre…. et à lire la vôtre je suis très étonné de la quantité de cristaux de soude (et de bicarbonate), qui me semble énorme.
    Pour 100g de savon, 30g de cristaux de soude et 20g de bicarbonate suffisent largement – c’est en tout cas la recette que j’utilise personnellement. Cela fait trois fois moins de cristaux de soude notamment – il faut savoir que la soude n’est pas un produit anodin : elle est basique et par conséquent « attaque » les éléments avec lesquels elle est en contact, qu’il s’agisse du linge mais aussi des joints de la machine à laver.
    Je vous conseille vivement de tester une recette avec moins de soude (et de bicarbonate aussi…).
    Bon courage.

      • Bonjour, d’abord merci de partager vos recettes. Je viens de poster un commentaire sur la différence entre soude et cristaux de soude, que Adouze semble confondre mais je ne l’ai pas placé sous sa publication, par erreur. Peut-être pourrez-vous le remettre à la bonne place…
        Merci

        • Bonjour,
          Si,si, tu as tout bien fait mais je modère les commentaires, ce qui signifie que je dois les lire avant qu’ils soient publiés. Merci pour ta contribution. 🙂

      • Bonjour, le savon de Marseille est la partie qui va réellement laver le linge, qui va détacher (notamment les tâches grasses), désodoriser, éliminer les impuretés. Ce que ne font pas les autres ingrédients. Il est complémentaire et indispensable au lavage. Le bicarbonate détache d’autres tâches et désodorise, le percarbonate blanchit et ravive les couleurs, les cristaux de soude contrôlent le pH de la lessive et ont aussi une action détachante et a une action anticalcaire comme le bicarbonate.

    • Bonjour, Ce qu’ on appelle communément « la soude », c’est la « soude caustique », NaOH , ou » lessive de soude  » sous forme liquide, en général à 30%, ou « soude en perles » sous forme solide.
      Ce qu’on met dans la lessive maison, c’est du carbonate de sodium encore appelé « cristaux de soude » mais qu’ on ne peut raccourcir en « soude ».
      Ce sont deux produits différents, à ne pas confondre! D’où votre désir de mettre « moins de soude » dans votre lessive. Vous pouvez effectivement diminuer la quantité de cristaux de soude mais surtout n’y mettez jamais de la soude!!
      En résumé, « la soude », c’est de la soude caustique, comme son nom l’indique, produit très dangereux, à manipuler avec lunettes et gants et les « cristaux de soude » sont …des cristaux de soude ou carbonate de sodium, juste un peu irritants.
      En espérant avoir été claire….
      Bonne journée

    • Bonjour Anaïs,
      cela dépendra de la taille de la cuillère, si tu mets une cuillère bombée etc. Mais oui, chez moi, cela fait 50 lavages. Sinon, tu peux utiliser n’importe quel savon de Marseille.

    • Bonjour, la mesure de la cuillère à soupe est toujours rase, soit l’équivalent de 15 ml. Ce sont les mesures anglo-saxones et il y a des doseurs 1 cuillère, 1/2 cuillère, 1/4 de cuillère etc. dans les magasins d’ustensiles de cuisine comme ce type de mesures : https://amzn.to/3qhz26Z

    • En fait, je mouds tout pour que les choses soient toutes à la même grosseur et se mélangent bien. Mais si tous tes ingrédients sont déjà en poudre, bien sûr cela fera l’affaire. L’idée est que tu puisses avoir un mélange le plus homogène possible.

  • 5 stars
    Bonjour tout le monde,
    J’ai essayé une multitude de recette poudre et liquide. Je suis tombée sur celle là, je l’ai essayé, je l’ai adopté !
    Mon linge est propre comme jamais, il sent bon le propre.
    J’ai noté précieusement la recette. Merci en tout cas pour toutes les explications données sur les ingrédients, leurs caractéristiques…
    Bonne journée tout le monde et portez vous bien

  • Bonjour,
    Merci pour cette recette je l’utilise depuis 15 jours, hen suis plutôt satisfaite,
    Je cherche aussi une recette de poudre pour le lave vaisselle.
    Si quelqu’un à ça hé suis preneuse. ..
    Bonne pâque

    • Bonjour, j’ai testé beaucoup, beaucoup de recettes pour mon lave vaisselle. J’étais persuadée que je trouverais LA RECETTE. Et bin NON. Je vous conseille d’essayer une ou deux recettes que vous trouverez sur le net. Et vous comprendrez pourquoi j’ai arrêté d’y croire. J’ai toujours été déçue, traces blanches sur les verres, couverts mal lavés et j’en passe. J’ai dépensé beaucoup trop d’argent et tout ça pour rien. Je suis revenue à mes pastilles vertes de supermarché. Et voilà comment je fais : prenez une pastille verte et coupait la en « 4 morceaux ». Votre vaisselle sera propre, votre lave vaisselle préservé et pas besoin de mettre du vinaigre largement plébiscité en guise de liquide de rinçage. Juste mettre du sel régénérant bio dans la cuve. Et avec 30 pastilles vous obtiendrai 120 machines. Economique non? Toutefois si vous trouvez une recette qui vous convient faites le moi savoir, si toutefois je ne l’ai pas testée. Bien le bonjour chez vous.

  • Bonjour et merci pour vos partages j’avais déjà testé une lessive liquide maison mais cela ne m’a pas convaincu et je voudrais me lancer dans une lessive en poudre. Le percabonate peut être mis même pour les textiles plus fonces ? Il me semblait qu’on devait l’utiliser que pour le blanc. Merci de votre retour

    • Bonjour, oui le percarbonate est un raviveur de teinte. Il blanchit mais à très forte dose et en trempage. Il détache aussi le linge. J’utilise cette formule de lessive depuis plus de 2 ans sans avoir constater de perte de couleur de mes vêtement. Bien au contraire.

    • Bonjour Amandine, oui si tu utilises une température à au moins 40°C. Si tes couches sont très sales, ou ne ressortent pas comme tu le souhaiterais, tu peux ajoutuer une cuillère de percarbonate de soude directement dans le bac à lessive en plus de la lessive. Bon week-end.

  • Bonjour, et bien moi le savon de marseille a perturbé le fonctionnement de ma pompe de relevage …résultat elle a forcé et à cramé . Le savon de marseille a crée un gros dépot bien épais et gras .

    800€ de perdu 🙁

    je crois que je vais repartir sur la, lessive toute faite ….trop déçue

    • Bonjour Mathilde,
      avais-tu mis les doses de bicarbonate et de cristaux de soude recommandés. Car en effet le savon de Marseille seul, eh bien, c’est gras et avec de l’eau froide, cela forme une boule de gras. C’est pour cela qu’il faut bien respecter les doses. Bonne journée. Anne

  • J’aimerai tester cette recette car les lessives liquides sont compliqué à faire mais avant j’ai quelques questions :
    Peut on se passer du percarbonate de soude ?
    Ou mettez vous la lessive en poudre : dans le compartiment de lessive ou directement dans le tambour avec le linge?
    Peut on laver à 30 ou à froid avec cette recette sans percarbonate ?
    Pour le mélange et pour mixer, peut on utiliser le Thermomix ?
    Merci d’avance
    Sandrine HERIPRET

    • Bonjour,
      le percarbonate est un produit qui aide à blanchir et à raviver les couleurs. On peut s’en passer sans problème. Je le mets dans cette lessive pour qu’elle soit le plus polyvalente possible.
      Je place ma lessive dans le bac à lessive du lave linge. Elle se dissout mieux et se mélange mieux au linge quand celui-ci est déjà mouillé. Pas de risques de traces de lessive collée sur les vêtements. On peut nettoyer à froid ou à 30, oui, mais c’est le bicarbonate de soude qui sera le moins efficace (il réagit à 40°C : le fameux effet « oxygène actif des pubs). Je recommande d’utiliser un mixer dédié aux produits ménagers et non un mixer qui sert pour l’alimentation. Il y en a des très peu chers et il servira aussi pour d’autres préparations alimentaires. Bonne journée
      Anne

    • Bonjour Solène,
      oui pour que les éléments aient tous la même granulométrie et qu’ils se mélangent bien, sinon tu risque d’avoir des doses de lessive irrégulières en matières de composants.

  • Merci pour toutes ces explications, elles permettent de de faire un choix adapté à la volonté de chacun.

    Et pour répondre à d’autres commentaires. La soude se dissout très bien dans l’eau, il ne faut juste pas abuser du dosage, bien veiller à ce qu’il y ait beaucoup d’eau (dixit professeure SVT agrégée).

    • Merci beaucoup pour ton apport. J’adorerais avoir toujours des commentaires comme le tien pour que mes posts soient enrichis avec des informations supplémentaires 🙂

    • Bonjour, Merci pour ce commentaire inutile puisqu’il n’explique rien. L’huile essentielle n’est pas dangereuse mais comme tout produit, ingrédient etc. il faut savoir l’utiliser et en connaître les conséquences. Faire du vélo aussi c’est dangereux… comme parler à tord et à travers. On explique quand on donne une opinion sur ce blog, sinon c’est de la salive ou des mots en vain! Et au fait, bonne année.

  • 5 stars
    Bonjour, cela fait maintenant plus d un an que j utilise cette recette et je n en changerais pour rien au monde! Et mes (grands) enfants l ont adoptée tous les trois, et ont converti leurs conjoints respectifs, pourtant réticents. J ai eu envie de relire les commentaires en allant sur cette page afin de la transférer à une amie…je suis d accord avec toutes les réponses d’Anne: en suivant bien les étapes de préparation c’est très simple, non tout le monde n est pas favorable aux huiles essentielles mais pour moi l arbre à thé au minimum est nécessaire pour son effet antiseptique et antifongique ….mais ce n est que mon opinion!….et oui les autres ingrédients sont indispensables et ont chacun un rôle à jouer, pour le linge ou la machine. En conclusion, c’est, et de loin, la meilleure recette de lessive en poudre que j ai essayée jusqu’à aujourd’hui !

  • 5 stars
    J’adore! Mon linge est propre et sent le propre! Tout est très bien expliqué, je n’ai pas eu de problème à faire la recette. La recette se fait rapidement. Je met un masque lorsque je la fait, car lorsque j’ouvre mon robot culinaire, il y a un petit nuage de poudre qui s’en dégage.
    Je suis contente de faire enfin mon savon à lessive.
    Merci!

  • Bonjour
    Très contente de cette lessive adoptée définitivement merci
    Merci d avoir partager vos connaissances et les résultats obtenus
    Pour la prochaine je vais mixer des zestes de citrons séchés parfum naturel et recyclage j aime le zéro déchet
    Thermomix Fait bien le job la lessive est bien fine
    Je ferais un retour sur les résultats
    Bonne continuation

  • Bonjour, je fais des lessives essentiellement à 40° et la poudre ne se dissout pas bien, j’en retrouve toujours dans le compartiment après chaque lessive, je ne comprends pas pourquoi.
    Cordialement

    • Bonjour, le problème n’est pas la température de l’eau ou la dissolution de la lessive mais la pression de l’eau qui arrive dans le compartiment lessive. La lessive en effet se dissout dans le bac à linge une fois mélangée et entraînée par l’eau dans le bac. Essaie de mettre un peu moins de lessive, cela devrait résoudre le problème, surtout qu’il faut très peu de lessive pour en faire une. Bonne journée.

      • Bonjour, merci pour la réponse. Il m’est arrivée de retrouver toute la quantité de lessive non dissoute dance le compartiment. Maintenant je la dissous avant de déclencher ma lessive. Je vais en mettre moins. Bonne journée

  • Bonjour,
    Et merci car je vais tester votre recette de lessive. J’ai lu tous les commentaires et l’un d’eux ma intrigué car vous évoquez la pression de l’eau dans le bac à lessive. Notre maison n’étant pas reliée à l’eau potable, elle arrive d’une pompe et dessert l’électroménager avec un débit…ridicule. Je risque donc de retrouver toute la poudre non dissoute dans le bac? Avez vous une opinion à ce sujet ou un conseil?
    Merci dans tous les cas. Je ne manquerai pas de vous faire un retour d’expérience.
    Cordialement,
    Peter

    • Bonjour Peter, il faut tester. Si en effet la pression n’est pas suffisante, la solution est d’ajouter de l’eau dans le bac à lessive. Mais normalement, c’est la machine qui régule le débit, sinon, cela ne marcherait pas.

  • Hallo Anna

    Thank you for posting this recipe. Do you still use this ratio of soap and bicarbonate/cristaux? There is one comment that suggest to use way less but I am a bit afraid that it could be bad for the pipes and the washing machine. Also can I omit the percarbonate or is it necessary? I wash all our clothes with 30 degrees and just towels and cleaning rags with 60 or 95 degrees.

    • Hello Steffi, yes i do. Less would clog the pipes and let grease in the wm. Percarbonate is special white clothings. If you wish an universal soap, it’s nedded, otherwise, not. I wash my clothes between 30 and 40 celsius degrees and my sheets, rags etc. on 60 degrees max. And it works beautifully. Anne

      • Thank you for answering my question! 🙂 There are so many different recipes around but I will try out yours as it seems a lot of people have success with it!

  • J’aime beaucoup le détergent et curieusement, il est bon pour la saleté et même l’herbe, mais il ne peut presque jamais laver les taches de la nourriture. Avez-vous des conseils à donner à ce sujet? J’ai même utilisé du savon pur sur la tache avant de me laver

    • Bonjour, les tâches de nourriture sont complexes et souvent il y a du gras qui les fixent. Je mets souvent une petite goutte de liquide vaisselle dessus avant de mettre à la lessive. Sinon, pour certaines tâches, malheureusement, seul un détachant spécifique marche. J’ai toujours en stock la série de détachants « sang oeuf chocolat » et « fruits café vin » de RUBIGNE.

  • 5 stars
    Bonjour
    J’ai essayé plusieurs recettes mais en partageant le mixage je constate que je n’ai plus les strates comme avant et que c’est beaucoup plus homogène.
    Merci pour cette recette.