Restaurant Le Mavrommatis

Juste avant l’été, je suis allée dîner avec mon amie Bernadette au restaurant étoilé Mavrommatis, le seul restaurant grec à avoir reçu cette distinction à Paris.

L'agneau de Lozère en cannelloni d'épaule confite, selle rôti à l'halloumi, dolmades de blettes au restaurant Mavromamtis

Ce que Christian Constant est à la rue Saint-Dominique et à la cuisine française, on pourrait dire que Mavrommatis l’est à la cuisine grecque et à Censier Daubenton. Maison créée en 1981 par les frères Mavrommatis, les différents restaurants et boutiques traiteurs occupent pas mal d’adresses dans ce quartier du 5ème arrondissement.

La salle gris perle du restaurant Mavrommatis

D’abord une petite précision: les Mavrommatis sont chypriotes, ils déclinent donc cette cuisine universelle de l’est méditerranéen, entre traditions grecques, chypriotes et libanaises… Les noms des plats changent parfois, mais les recettes se ressemblent beaucoup. Comme tu le sais, l’une de mes traditions familiales recoupe largement cette cuisine, et je voulais absolument goûter Le resto étoilé qui la célébre.

Les assiettes du restaurant Mavromamtis

Je ne fus pas déçue. Nous nous sommes régalées et le service est à la fois attentif, adapté à chaque type de convive, classe et décontracté.

La fougace et huile d'olive de l'accueil au restaurant Mavrommatis

En arrivant, tu es accueilli avec une fougace à tremper dans l’huile d’olive. Ce type d’amuse-bouche est généralement un piège car c’est assez nourrissant, mais comme ici c’était délicieux, avec l’apparence d’une brioche tout en légèreté, nous n’avons pas résisté à tomber dedans! J’avais commandé des coupes de champagne… et cela fonctionne très bien ensemble.

Tarama et saumon sur kadhaïf croustillant, un amuse-bouche du restaurant Mavrommatis

Les amuse-bouches suivants sont tout aussi délicieux et très travaillés: nous avons dégusté un saumon posé sur un petit nid de kadahaïf croustillant farci de tarama. Une petite bouchée très délicate bientôt rejointe par un très joli cannelloni de blette à la volaille, enrubanné d’une chips à la betterave.

amuse-bouche du restaurant Mavrommatis: cannelloni de blette à la volaille, chips de betterave

Le plaisir des mézédés (que l’on appelle mezze au Liban), c’est de déguster une série de petits plats avec l’apéritif. Chez Mavrommatis, cela a été interprété en entrée, avec le choix de deux séries de mézédés. Nous avons opté pour celle qui contenait du poulpe… car j’adore cela… mais je l’ai un peu regretté car les 3 mézédés étaient très copieux, et nous avions commandé une viande ensuite. Donc se méfier: les plats ont ici la générosité de la mamà grecque!!!

Poulpe grillé aux légumes en briam, tomate épicée, ail des ours et tuile d'olive, mézédé du restaurant Mavrommatis

Nous avons commencé avec le poulpe grillé, accompagné de légumes en briam, c’est-à-dire d’un gratin de légumes, de petites sauces de tomate épicée, d’ail des ours et d’une tuile aérienne d’olive Kalamata. A lui seul, ce mézédé valait une entrée… mais c’était sans compter avec les 2 autres, tout aussi parfumés que copieux.

Ravioli del plin au sabayon de manouri, crème de parmesan et jus d'anis étoilé, mézédé du restaurant Mavrommatis

 

Tout fondants et farcis de fromage frais manouri, les ravioli nous ont autant plu que le poulpe. Une crème de parmesan et des pointes d’ail des ours venaient assaisonné ce plat tout doux.

L'oeuf frit, halloumi et asperge verte mézédé du restaurant Mavrommatis

J’ai été moins convaincue par les asperges, même si c’était très bon, l’halloumi en croûtons et l’œuf frit étant un peu trop cuits justement, à mon goût. Le service reprend les éternels ‘je te verse un jus par dessus l’assiette’: si cela permet à la salle d’avoir un peu d’action, je sature un peu de ce type de présentation.

L'agneau de Lozère en cannelloni d'épaule confite, selle rôti à l'halloumi, dolmades de blettes au restaurant Mavromamtis

Le plat était par contre une très grande réussite. La déclinaison de l’agneau de Lozère en cannelloni de céleri, la selle rôti farci d’halloumi et d’épinards, le dolmadès de blettes, le bonbon de côte d’agneau et la selle roulée… accompagnés d’une sauce sirupeuse d’olives de Volos (l’olive noire grecque)… c’était un régal.

Dessert au restaurant Mavrommatis, tarte aux oranges, yaourt grec, glace au safran et olives kalamata

Figure-toi que l’on a quand même eu assez de place pour un dessert, dont cette excellente tarte en forme de fuseau ouvert, farcie de yaourt grec, d’orange fraîche et confite, de glace au safran et décorée d’olives Kalamata confites. Une vraie réussite!

Ce qui est terrible, c’est que tout fait envie sur la carte de ce restaurant. Je vais donc être obligée d’y retourner!!! La prix étant assez élevés, cela ne pourra pas devenir ma cantine 😉 : les mézédés sont à 24€, les plats à 38€ mais c’est au niveau de l’étoile.

A côté du restaurant étoilé, Mavrommatis a ouvert une adresse plus accessible: les Délices d’Aphrodites. Tu as également quelques « bistros » et boutiques Mavrommatis à Paris.

Mavrommatis
42, rue Daubenton
75005 Paris
Tel : +33(0)1 43 31 17 17

Laisser un commentaire