La bonnotte de Noirmoutier

bonnottes de Noirmoutier récoltées dans un panier en bois

La bonnotte de Noirmoutier, elle a la frite, cette patate! C’était trop facile et cela me tentait trop pour ne pas te la faire, mais j’avais tellement envie de te communiquer mon enthousiasme pour cette pomme de terre primeur.

Qu’est-ce qu’un légume primeur? Quand et où trouve-t-on la bonnotte?

Un légume primeur est un légume cueilli jeune, avant maturité, alors que sa peau est fine et que sa chair est encore gorgée d’eau. Les légumes primeurs se récoltent entre mi-mars et août. Seules les pommes de terre ont une réglementation de durée de vente sous la dénomination « primeur » et ne peuvent être vendues au-delà du 15 août.

La bonnotte de Noirmoutier est disponible à partir du 1 er mai. Son arrivée et sa cueillette font d’ailleurs l’objet d’une grande fête, sur l’île de Noirmoutier même, entre soleil et gouttes de pluie éparses.

bonnottes de Noirmoutier en conserves en bocal

Tu trouves aujourd’hui de la bonnotte à Monoprix, mais aussi dans d’autres supermarché et sur les étales de ton primeur. La saison est courte et la bonnotte est relativement cher. Elle existe aussi en conserve, déjà sassée (voir ci-dessous) et cuite. Le prix de l’excellence, d’une saveur et d’une texture unique (on dirait des bonbons confits). Et surtout de ce travail entièrement manuel de la plantation à la récolte.

Qu’est-ce que la bonnotte de Noirmoutier? Quelle est l’histoire de la bonnotte?

Bombe de saveurs et d’histoire, la bonnotte de Noirmoutier est arrivée sur l’île dans les années 20. Elle pousse sur des terres enrichies de goémon, se gorgeant au passage de ses oligo-éléments et ses vitamines. Très bien adaptée au micro-climat et à la terre de Noirmoutier, la pomme de terre primeur est pourtant abandonnée en 1960 avec la mécanisation. En effet, cette surdouée est fragile. Un rien qui l’effleure, et la voilà gâtée. Or, il faut qu’elle garde entière sa jolie chair ferme et jaune pâle, sa petite peau délicate et pelucheuse… Par contre, elle s’accroche, et résiste à son plan. Vous aurez beau secouer les racines, elle reste rivée à sa plante mère et ne se détache qu’à la main. Or le travail manuel coûte de plus en plus cher… difficile en ces années de productivisme de vendre un produit comme la pomme de terre en produit de luxe. Elle frôle la disparition.

fleur de bonnotte de Noirmoutier

C’était compter sans la passion des hommes de Noirmoutier, emmenés par l’un d’entre eux, M. Semelin, le Directeur de la Coopérative de Noirmoutier. En 1991, il envoie 4 lots de plans supposés de bonnotte à l’INRA pour savoir si cela en est vraiment. Deux sont bons, l’INRA les multiplie et la réadaptation de ces plans prend 4 ans. Dans la foulée, des paysans plantent la fameuse Noirmoutier et cultivent cette petite pomme de terre.

un plan de pommes de terre bonnottes arraché

En 1995: la Bonnotte est lancée. Un petit coup de pouce vient d’une agence de com. qui a l’heureuse idée de vendre aux enchères, à Drouot, ces premières pommes de terre poussées et récoltées: les enchères montent tant qu’elles sont vendues à 3000 francs le kilo!!!  et leur acheteur les offre aux Restos du Coeur, dans la foulée. Un coup de pouce et coupe de pub pour la petite pomme de terre. Et last but not least, l’histoire a fait qu’un agronome distrait a eu l’immense et l’heureuse légèreté de qualifier la Bonnotte « de Noirmoutier » lors des grands recensements du patrimoine agricole de l’après-guerre, ce qui protège l’appellation à vie!. La Bonnotte de Noirmoutier est lancée. Un partenariat non négligeable depuis 1997 avec Monoprix dans le cadre des opération Terroirs conforte la présence de la bonnotte sur les étales et la rend pérenne.

Champ en lignes des buttes de pomme de terre bonnottes de Noirmoutier

Aujourd’hui, la production de la Bonnotte ne dépasse pas les 100 tonnes. Elle est toujours récoltée à la main. Elle est lavée, pour des raisons commerciales (nous urbains nous n’aimons pas la terre… et les grandes surfaces non plus), mais elle ne subit aucun traitement (surtout les fameux anti-germinatifs). Elle est triée à la main (on retire juste les tordues, les pommes trop vertes et les pommes de terre abimées…), puis mises dans leur petite caisse caractéristique.

Comment préparer et cuisiner la bonnotte?

pommes de terre primeur bonnottes de Noirmoutier en cagette de bois

La bonnotte ne s’épluche pas: elle se sasse. Une fois rincée, elle peut, et c’est souvent le cas dans mes recettes, se consommer avec la peau. Celle-ci croustille une fois passée au beurre ou à l’huile. Si tu ne veux pas manger la peau de tes bonnottes, il te fond donc la sasser.

  • Sasser une bonnotte:

Dépose les bonnottes sur un torchon et parsème-les d’une cuillère à soupe de fleur de sel. Referme le torchon et frotte les bonnottes dans le torchon, les pelures vont être ôter par le sel et rester sur le tissus.

Comment cuire les bonnottes de Noimoutier?

Tu peux les faire sauter à cru, dans de la matière grasse comme je le fais souvent. Déposer les bonnottes dans une cocotte en fonte, ajoute graisse de canard ou huile d’olive, fleur de sel de Noirmoutier et branches de thym? Une ou deux gousses d’ail non pelé, et fais cuire à couvert à feu moyen en secouant la cocotte de temps en temps.

Sinon les bonnottes se prêtent à toutes les préparations classiques des pommes de terre, même si je trouve leur intérêt à rester entières et cuites sans eau.

 

Laisser un commentaire