Tarte au chocolat et à la marmelade

Tarte au chocolat et à la marmelade 1

J’ai un gros problème avec les Pim’s. Je sais, c’est pas bien… ils contiennent tout ce contre quoi je lutte, mais que voulez-vous, ce n’est pas parce qu’on essaie de s’améliorer qu’il faut se voiler la face… Un péché mignon reste un péché mignon. Du coup, dès qu’une association du type: chocolat, marmelade bien bien sucrée et biscuit pointe le bout de son nez, je craque. Et c’est tout à fait ce qui arrive avec cette tarte.

J’ai cependant mis un peu de temps à trouver le bon chocolat car la marmelade demande un chocolat assez fruité et intense. Mais Valrhona y a pourvu et en plus, en fèves, ce qui extrêmement pratique pour la ganache; pas de plaque de chocolat à couper au couteau, ce qui, soyons sincères, en met partout. Ouich, parce que quand je cuisine du chocolat, j’en mets partout!

Pour cette recette, j’ai utilisé du Guanaja  que j’adore. Il est assez amer, long en bouche et fruité. Si vous devez utiliser un autre chocolat ou d’une autre marque, allez vers un chocolat extra-bitter ou intense en chocolat type 70%. Sinon, avec la marmelade, cela rique d’être écoeurant.

Tarte au chocolat et à la marmelade 2

TARTE AU CHOCOLAT A LA MARMELADE

Pour une tarte de 24cm
ou 8 petites

200g de beurre
100g de sucre glace
1 jaune d’oeuf + 1 oeuf
1 pincée de fleur de sel
250g de farine
60cl de crème liquide
1/2 cc de vanille en poudre
500g de fèves de chocolat Guanaja
1/2 pot de marmelade Tiptree « old time » fine cut

Pour la pâte: la faire soit dans un robot avec le fouet ou un robot coupe avec le couteau. Travailler (crémer) le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une crème. Ajoutre l’oeuf et le jaune, bien mélanger. Ajouter d’un coup la farine et le sel, mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ramener en boule. Sur une feuille de papier sulfurisée, farinée, étaler la pâte sur 3-4 mm, la piquer. La placer directement dans en moule à tarte en tefal ou juste beurré. Placer au froid, laisser reposer 1 heure.

Préchauffer le four à 180°c. Cuire la pâte recouverte de papier sulfurisé et de « haricots » ou billes de céram 10 minutes puis, ôter le papier et les haricots et poursuivre la cuisson 15 à 20 minutes (la pâte doit être bien blonde partout).

Pendant ce temps préparer la ganache: faire chuaffer la crème avec la vanille. Quand la crème a été portée à ébullition, la verser sur le chocolat dans un saladier. Tourner au fouet doucement jusqu’à obtenir une belle crème brillante. Laisser tiédir  à température ambiante tout en remuant de temps en temps pour que ne se forme pas une « peau ».

Quand la tarte est cuite et refroidie, la placer sur un plat de service, étaler sur le fond la marmelade puis verser la ganache dessus. Placer au réfrigérateur et laisser prendre au moins 2 h avant de servir.

PETITS CONSEILS:

– Ne pas trop travailler la pâte au robot pour qu’elle ne devienne pas élastique, cela permet d’obtenir une pâte qui ne se rétracte pas à la cuisson (le contraire du pain que l’on travaille beaucoup pour avoir de l’élasticité, car l’amidon « s’exprime »).

– Pour la même raison, bien laisser reposer la pâte au froid (1 heure minimum, mais on peut aller jusqu’à 2 heures sans problème): filmer si cela se prolonge pour que la pâte ne sèche pas.

– Humidifer la casserole avant de verser la crème: un peu trop froide et égouttez, mais n’essuyez pas. Cela permet que la crème n’attache pas et donc ne brûle pas à la cuisson.

– La ganache se mélange des bords intérieurs vers l’extérieur, en mouvements circulaires, elle doit être brillante et lisse. Ne pas la battre car sinon vous aurez des bulles d’air à la surface de la tarte au lieu d’une belle étendue lisse et brillante.

– Cette tarte est une vraie gourmandises mais est bien entendue très nourrissante, du coup, elle peut convenir à 8 ou 10 personnes…

Bonne dégustation!

 

Challenge Comté: les 5 recettes sélectionnées!

Challenge Comté: les 5 recettes sélectionnées!

Rognons de veau grillés au romarin: saison tripière!

Rognons de veau grillés au romarin: saison tripière!

Newer post

There are 4 comments

Laisser un commentaire