Roulé de dinde à la coriandre, et la dinde au régime: c’est moi!

Roulé de dinde à la coriandre

Je vous ai embarqué il y a deux jours dans mon espace light aux allures de marronnier du mois de février; il n’y a pas de raison que je ne concurrence pas un peu la maigreur affichée de la couv’ de VOTRE BEAUTÉ de ce mois-ci.
Je ne sais pas si quelque part je ne milite pas aussi dans ce post pour le dernier sprint vers le maillot après l’hiver, mais il est une réalité que je dois combattre, j’ai pris du poids cet hiver (et pas qu’un peu), qu’il faut que je perde… Refusant les régimes (ceux qui privent), j’ai obtenu de ma nutritionniste un semblant de menus équilibrés sans ci sans ça pour quelques semaines, en espérant que les sans ci sans ça seront vite réintroduits… Car l’essentiel n’est-il pas de pouvoir manger de tout, même si ce n’est pas tout le temps, sans devenir une espèce d’ordinateur calculateur de calories ou de « alors j’ai mangé ceci cette semaine donc il ne faut pas que je mange celà » etc. L’ordinateur étant essentiellement de genre féminin dans mon entourage en ce moment -et toute l’année! ce qui, vous en conviendrez, est assez discriminatoire.
Moi qui prône le plaisir à longueur de page, et aussi bien le plaisir de manger des légumes, des céréales et du poisson -ce que finalement peu de nos contemporains mangent- que le plaisir de manger du chocolat, de la viande rouge, des pâtisseries et des boisson autres que l’eau (ce qui me paraît indispensable et pour le corps et pour l’esprit), moi, disais-je, je veux relever le défi de rendre sexy ce régime imposé -et en matière de dinde, c’est un vrai défi! Gastronomiquement parlant, s’entend… j’en vois un qui rit au fond de mon écran, tss tss tss
Je vais m’arrêter de parler et vous soumettre le plat, plus sexy je l’espère, que ce que vous imaginez, sous peine de devenir comme M. Patrick et de ne plus faire que des posts très longs (je n’ai pas son talent pour les digressions…).
Voici donc une dinde rendue sexy selon moi, à vous de juger…

Accord met vin: Un Pinot gris d’Alsace frais (un verre seulement pour le régime et la modération :-))

PS (pour ceux qui ne sont pas fatigués de lire): le 8 mars, c’est la journée de la femme (c’est-à-dire un dimanche! éloquent!): je rêve d’une absence de journée de la femme. Autre particularité de ma façon de penser, je reste avant tout un « cuisinier » (amateur ou pro, c’est selon), une cuisinière étant pour moi un meuble -en tout cas un fourneau- et je tiens à garder à l’esprit que je suis un cuisinier femme avec une cuisine de femme et une pensée de femme. Je me « fout » (oh pardon) du masculin ou du féminin, le genre grammatical des noms de métier n’a rien à voir avec la biologie, au contraire, il rassemble dans un neutre égalitaire et si un jour, on veut vraiment cette égalité de fait, il faut aussi accepter que le masculin l’emporte grammaticalement parlant. Histoire de concurrence ou de pouvoir? Tu ne passeras pas par moi… etc. Je suis du genre humain et je le respecte tout entier. Na!

Roulé de dinde à la coriandre, et la dinde au régime: c'est moi!
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Ecrit par:
Pour: 4
Ingrédients
  • 4 escalopes de dinde bien aplaties (par votre boucher)
  • 1 cm de gingembre frais
  • 1 bouquet de coriandre fraîche
  • 1 yaourt entier (je suis au régime, pas à la diète)
  • 2 pincée de curry
  • le zeste d'un citron vert non traité
  • fleur de sel, poivre du moulin
  • Et un rouleau de film étirable spécial micro-onde
Etapes
  1. Mélanger le yaourt au gingembre râpé, au curry, au zeste de citron taillé très fin (avec un zesteur c'est mieux), saler, poivrer.
  2. Laver la coriandre. Réserver 4 belles tiges de coriandre pour la présentation. Effeuiller et ciseler le reste de coriandre. Mélanger au yaourt épicé.
  3. Sur une double feuille de film étirable, étaler un tranche de dinde. Le film étirable en rectangle de grande largeur parallèle à vous, l'escalope en hauteur face à vous (il faut laisser de grands pans de film sur les côtés pour fermer la saucisse).  Badigeonner l'escalope de yaourt à la coriandre, rouler sans trop serrer. Enrouler la petite saucisse de dinde dans le film étirable, chasser l'air sur les côtés et enrouler les deux côtés en faisant tourner en l'air la saucisse sur elle-même. Faire un double nœud avec les deux extrémités ensemble. Mettre en attente au réfrigérateur. De même pour les trois autres.
  4. Porter à ébullition de l'eau dans une casserole assez grande pour accueillir les 4 saucisses. Y plonger les saucisses dans l'eau bouillante et cuire à petit bouillon pendant 25 minutes à couvert.
  5. Retirer les saucisses de l'eau, couper les extrémités des saucisses, ôter le film plastique. Présenter les saucisses de dinde coupées en deux en biais et accompagnées d'une tige de coriandre.
  6. J'ai servi ce plat avec une purée de navets boule d'or et carottes (deux énormes navets + 4 carottes + 1 cuillère à café de curcuma, sel, cuits dans de l'eau bouillante, égouttés et mixer au mixer) et un peu de quinoa.
  7. Vous pouvez arroser le tout d'un filet d'huile d'olive ou de sésame.
 

Roulé de dinde à la coriandre, et la dinde au régime: c’est moi!

La Passion BD mène au sushi aussi: le blog du Trentenaire

Roulé de dinde à la coriandre, et la dinde au régime: c’est moi!

Cailles farcies aux champignons de Paris, que de sous-entendus dans la volaille pour un esprit mal tourné!

Newer post

Laisser un commentaire