A propos



Photo d'Anne Demay Reverdy par Jean-Baptiste Vialard

Crédit photo Jean-Baptiste Vialard

Bienvenue sur Panier de Saison.

Les acteurs de cette blog-série, sont:

Arno: mon ancien mari et néanmoins toujours très ami
Papa: mon père, bien sûr
Maman: cela me paraît évident, donc…
Gala: ma soeur
Micah: mon frère
Mes neveux
Et puis pas mal d’amis aussi…

AH oui! j’ai failli oublier l’essentiel:

Saphire: Siamoise Thaï de 10 ans, parangon de la hurleuse au fond du bois
Topaze: Siamoise Thaï de 10 ans mais beaucoup moins lourde que la première, quoique…quand il y a du poulet, c’est pas dit.
Béryl : Chartreuse de 3 ans, belle et fière! Casse-cou et croquemou en puissance

et qui sont mes bébés… poilus!

Dans la vie, je suis cuisinier. Mais apparemment, quand j’ai terminé le travail, je n’en ai pas eu assez… je me remets à cuisiner pour le blog… J’exerce aussi les métiers de professeur de cuisine, de démonstrateur sur salons ou présentations presse, et enfin autre passion, de photographe et styliste culinaire.

Histoire de vivre à cent à l’heure.

Sinon, mon état civil se décrirait comme: femme, brune, petite, ronde, 46 ans, n’arrête pas de bouger, mais peut traverser des plages de calme.

Pour savoir tout de mes activités professionnelles, tu peux aller faire un tour sur mon site pro: Bon Appétit!

PS: Comment je fonctionne avec les marques et les lieux que je teste?

La plupart du temps, quand je parle de marques, de boutique, de restaurant, etc. il y a de fortes chances que mon texte te précise si j’ai été invitée, si on m’a offert ce dont je te parle. Je n’accepte une invitation ou un cadeau que si je sais que je vais pouvoir dire du bien de la chose. Je ne veux pas être hypocrite et dire du bien d’un truc que je n’ai pas aimé. J’accepte ces offres pour avoir une diversité de sujets à te faire lire, pour que le blog ne tourne pas en rond. Or, je ne suis pas crésus, je ne pourrais pas aller tous les jours chez un étoilé ou acheter tout ce dont je te parle.

Il m’arrive, à la suite d’une réception de dossier de presse, de demander à goûter le produit. Les agences de presse commencent à me connaître et savent que si le produit ne m’a pas plu, je ne vais pas en parler. C’est juste une question de relation de confiance. Je ne veux pas non plus fonctionner comme un journaliste, ce que je ne suis pas du tout: je donne donc mon avis, mes goûts, mes saveurs, mes coups de cœur. De plus, je préfère toujours parler d’un produit que j’ai aussi mis en scène et photographier moi-même, c’est pour cela que tu ne retrouves que très très rarement des photos et des recettes qui ne sont pas de moi. Je trouve que ce n’est pas le rôle d’un blog de reproduire le contenu d’un dossier de presse.

Quand je teste quelque chose que j’ai payée, j’ai la même exigence. Je n’en parle pas si cela ne vaut pas le coup. Par contre, si je rencontre une mauvaise expérience, il se peut que je t’en fasse part ici pour te prévenir (surtout si je sens que c’est constant et non exceptionnel: par exemple, un resto peut avoir parfois des coups de mou, mais si c’est le cuisine en générale qui ne me plaît pas ou l’accueil qui est désagréable, je te le dis). Je t’avoue que, expérience aidant, je vais maintenant de plus en plus rarement au devant de ces mésaventures… il m’arrive parfois de me tromper, mais dans le cadre d’un resto désagréable ou que je ne sens pas, même quand je suis entrée et que je me suis assise, je suis capable de ressortir. -il faut pour cela avoir un compagnon qui a assez de c… pour te suivre dans cette élan. Le mien est droit dans ses bottes, ce qui est parfait. Du coup, je m’expose de moins en moins à des déconvenues.

Je fais ici très peu (et de moins en moins) de posts partenaires. S’il s’agit d’un post rémunéré, 1. je l’ai accepté parce que le produit me plaît ou que je le consomme généralement 2. je te précise toujours en bas d’article que j’ai été rémunérée, et tu as alors la mention « Post Partenaire ».

Je réponds à toute question bien sûr sur mon fonctionnement, pas de problème. J’essaie au maximum d’être logique avec moi-même: j’aurais trop honte d’agir différemment. Et si parfois je suis un peu contradictoire, dans mes choix ou mes revirements, c’est que j’évolue, je mûris, je progresse et que je ne suis pas infaillible.

Bisou

 

 

There are 15 comments

  1. Laurence Bailleul

    Bonjour, le lien ci-après ne fonctionne pas :
    1 pâte brisée pur beurre (la recette en cliquant ici avec toutes les astuces pour la réussir)
    à bientôt, très cordialement

    1. Anne Demay-Reverdy

      Bonjour Coralie,
      le flux RSS ne marche pas sur mon blog, mais tu peux me suivre sur ma page facebook, mon instagram ou mon twitter. Tu peux également t’inscrire à la newsletter. Sinon, tu peux me suivre sur Hellocoton, blogovin’ également …

  2. coralie

    Je viens de voir que le petit « + » en haut à droite permet de suivre la newsletter…pas évident lors de la première visite, mais ça y est je suis inscrite !

  3. Sylvie JOBBIN

    Bonjour,
    Lors de votre participation au festival Amoureusement Soupe, vous avez utilisé mes épices.
    J’aurais aimé connaître vos impressions.
    En vous remerciant pour votre retour,
    Bien cordialement,
    Sylvie
    Des Epices A Ma Guise

  4. Madani Lassad

    bonjour
    Notre société tunisienne opère dans le domaine du commerce internationale.

    Suite à notre visite sur votre site web, nous sommes intéressés par toute la gamme de produits Materne

    Pourriez-vous se il vous plaît envoyez-nous tous les détails de vos produits et de leurs prix.

    cordialement

  5. Gourdin Eric

    Bonjour,
    Merci de votre visite ce matin! très tôt (3heures) dans notre boulangerie.
    Ce fût une agréable rencontre, j’espère vous avoir montré l’amour de notre métier autour des produits que vous avez pu découvrir comme la baguette aux Maroilles:).
    Au plaisir de vous revoir, je vous souhaites une bonne continuation.
    Amicalement Eric G.

  6. le maquisard

    Bonjour,

    Excusez moi de vous déranger, je viens de tomber sur votre blog.

    Je suis actuellement à la recherche du numéro 1 de Marmiton Magazine, et suite à la publication d’un article dédié à ce numéro …

    Est il possible de vous l’acheter ? Je le cherche activement pour un anniversaire et ce n’est vraiment pas évident, c’est pourquoi je vous le demande …

    Je comprendrais totalement si vous ne voulez pas le vendre mais voila au cas où !

    cordialement,

    Etienne Genin

Laisser un commentaire