Anne Reverdy auteur de l'année 2018 les Plumes d'Or du Vin et de la Gastronomie

Tu la vois ma belle tête de vainqueur qui est ravie et qui ne sait plus quoi dire sur la scène des Plumes d’Or du Vin et de la Gastronomie? … et en plus le trophée + la merveilleuse bouteille du Paradis Impérial Hennessy, c’est du lourd!!! A côté de moi, le Directeur commercial de Moët Hennessy: Alexandre Leanza.

J’ai eu l’immense plaisir de recevoir la Plume d’Or du Vin et de la Gastronomie 2018 pour mon livre A la Table des Vignerons lors d’une mémorable soirée le 12 juin au Pavillon Cambon de Potel & Chabot. Me voici donc avec un magnifique trophée Lalique et une bouteille non moins magnifique de cognac Hennessy, le Paradis Impérial.

La scénographie du repas des Plumes d'Or du Vin et de la Gastronomie 2018

Et au Paradis, je le fus sans conteste mardi soir, au milieu d’un aréopage de journalistes, de vignerons et de personnalités du vins talentueux.

Présentation des Plumes d'Or du Vin et de la Gastronomie 2018 par Paul Ansallem et Patrick Chêne

Patrick Chêne en arrière plan, présentateur avec Paul Ansallem (1er plan) de la cérémonie des Plumes d’Or du Vin et de la Gastronomie 2018

Quand Paul Ansallem, du Domaine Georges Vernay m’a appelée fin mai pour m’annoncer qu’il n’était pas question que je ne sois pas là le 12 juin au soir car j’allais recevoir un prix, je me suis assise, tellement j’étais surprise. C’est le premier prix que je reçois de ma vie professionnelle. Et j’ai eu du mal à y croire, jusqu’à ce que je sois sur la scène du Pavillon Cambon, gratifiée du sourire benêt de la fille heureuse, mais alors, heureuse… C’était bien réel, et tellement enivrant, dans tous les sens du terme! 😉

Les grands chefs qui ont préparé le repas des Plumes d'Or du Vin et de la Gastronomie 2018

Les chefs qui nous ont régalés cette soirée de Plumes d’Or du Vin et de la Gastronomie 2018

La soirée a commencé par une dégustation de vins: j’y ai retrouvé le Condrieu de Georges Vernay, le Mercurey blanc de Château Chamirey que j’avais goûté lors de la Saint-Vincent Tournante il y  a 2 ans, ou encore le délicieux Chambolle-Musigny Premier Cru La Combe d’Orveau, Vieilles vignes, 2015 du Domaine Perrot-Mognot. Mon amour, Manuel, m’accompagnait, et n’en croyait pas ses papilles de tant de jolis flacons. Nous avons parcouru ce chemin de l’excellence avec gourmandise pendant une petite heure, avant de regagner nos tables respectives.

Les Plumes d'Or du Vin 2018 Défilé des pains ouverture

Le défilé des pains en ouverture de la soirée

Agneau en écailles de champignons par Ronan Kervallec

La présentation de l’agneau préparé par Ronan Kervallec de la Table de Plaisance

Ensuite nous sommes passés à table, mais je pourrais dire, nous sommes passés au show, tellement la soirée était réussie. Les tables étaient recouvertes d’un voile qui fut levé quand tout le monde fut assis. Au centre de chacune, un énorme bloc de glace, où était ensachée une plume d’or, fondait lentement. L’ouverture de la soirée, commença par la présentation du pain en un formidable défilé. Puis vint l’entrée…

L'entrée du dîner des Plumes d'or du vin 2018

Nage de homard glacée crème de chou-fleur au gingembre et Caviar Petrossian Ossetra, par Gilles Reinhard, Restaurant Bocuse

Le poisson par Christian Le Squer: turbot à la plancha

Le turbot à la plancha Macération cresson Poire vinaigrée de Christian Le Squer (Le Cinq)

Le dessert Le Chocolat de Cedric Grolet pour les Plumes du vin 2018

Le Chocolat, titre énigmatique pour un dessert de Cédric Grolet du Meurice

Entre les plats, nous recevons nos prix: je passe la première… très intimidée. Patrick Chêne me presse de dire de quoi parle mon livre, alors que j’aurais voulu remercier mon éditeur, Stéphane Rosa de Hachette, ainsi que Paul Ansallem qui nous reçoit. Pas le temps. On me remet le trophée Lalique: une aile stylisée en cristal dépoli, puis arrive le directeur de Moët Hennessy qui me place entre les bras l’un des plus grand cognacs que j’ai jamais goûté: le Paradis Impérial. Je croule sous le poids de la joie, des objets et de l’émotion.

Nicolas Dautricourt Stradivarius 1713

Le violoniste Nicolas Dautricourt nous interprète Summertime sur son Stradivarius

Le repas était en lui-même une succession d’étoiles, puisque avaient cuisiné pour nous Gilles Reinhardt du restaurant Bocuse, Christian Le Squer, du Cinq, Ronan Kervarrec de La Table de Plaisance, et enfin pour le dessert, l’incontournable Cedric Grolet (Le Meurice). Il fut entrecoupé d’animation comme l’interprétation de « Summertime » par Nicolas Dautricourt qui joue sur un Stradivarius de 1713 nommé le « Château Fombrauge », dont le Mécène n’est autre que Bernard Magrez.

Autre super animation: un Duo rock entre David Sinapian et Paul Ansallem, sur le vin mais au son de Johnny et « Toute la musique que j’aime ». Une véritable fête!

Les convives au dîner des Plumes d'Or du Vin et de la Gastronomie 2018

Les 400 convives au dîner des Plumes d’Or du Vin et de la Gastronomie 2018

Cette soirée va rester gravée dans ma mémoire, bien sûr: et je suis heureuse que ce soit les Plumes du Vin et de la Gastronomie qui m’aient récompensée. Rien ne pouvait me faire plus plaisir que de recevoir un prix des mains d’une association de vignerons et des Grandes Tables du Monde. Car A la Table des Vignerons ne parle pas d’autre chose que de cette passion des hommes pour le partage du vin et de la gastronomie.  Merci mille fois à eux tous et à ceux qui m’ont reçue pendant mon road trip…

copyright photos : Kris Macotta et Anne Reverdy

Laisser un commentaire