truite fumée

La truite est un poisson d’eau douce, présente en Amérique du Nord, en Europe et aussi dans les cours d’eau de certains pays du Maghreb. Sa chair est rose plus ou moins clair, sa peau grise mouchetée prend parfois les couleurs de l’arc-en-ciel. La truite fumé est un produit qui commence à prendre de la place dans les étals. Comment bien choisir la truite fumée ? Longtemps, il a été très compliqué d’élever la truite car c’est un poisson particulièrement exigeant quant à la qualité de l’eau dans laquelle elle vit, quant à l’espace qui lui est dévolu pour grandit et quant à la qualité de son alimentation. Tu ne peux pas prendre la truite pour une sardine et mener un élevage intensif ou pour un saumon pour lui donner n’importe quoi à manger dans une eau polluée. Bref, quand tu manges de la truite fumée française, tu es plus ou moins assuré de déguster de la qualité. Pourquoi privilégier la truite au saumon ? Comme je viens de l’écrire, certains élevages français de truites garantissent un très haut respect des hommes, des animaux et de l’environnement. Elle est moins grasse (et moins chère !) que le saumon, très riche en protéines, en omégas 3, en vitamines du groupe B. Comment cuisiner la truite fumée ? Tu trouveras sur mon blog culinaire Panier de Saison de très nombreuses recettes pour manger de la truite fumée : j’adore ça de l’apéritif, en entrée, sur des toasts, comme apporte de protéines dans une salade d’été. As-tu déjà essayé des makis ou des sushis de truite fumée ? Peut-on manger de la truite fumée cuite ? Oh oui, la truite fumée a l’énorme avantage de ne pas saler les plats comme les autres poissons fumés. pourquoi crois-tu que j’en ai mis même dans des œufs cocotte ? Alors, convaincu ?