Crumble questches-mûres sauvages sans sucre ajouté.

En bordure de mon terrain, poussent de jolis pruniers quetsches qui côtoient des muriers sauvages et juste ça, c’est inspirant! Alors voici ma dernière inspiration, le crumble aux quetsches et aux mûres sans sucre ajouté, donc keto friendly.

Ma recette de crumble aux quetsches et aux mûres sans sucre ajouté keto friendly

Il m’arrive parfois de faire des recettes comme cela, tous les jours, et de n’en faire qu’une prise de vue rapide sur insta pour les stories. Et puis toi, copine ou follow, tu m’alpagues et qui tu me sors: ben j’aimerais bien la photo!

Alors me voilà, au milieu du repas, à prier qu’on ne finisse pas le plat pour pouvoir faire une petite photo. Du coup, ce la fait des photos de plat entamé, de dessert pas tout à fait au cordeau… mais ce n’est pas grave, hein?! Il était bon et donc je te donne la recette.

Mûres sauvages, mûres de culture?

Ma recette de crumble sauvage aux quetsches et aux mûres, régime cétogène

Tu as des cultivars de mûres « domestiquées » sélectionnés pour avoir des fruits plus gros et plus sucrés, mais en fait, la mûre est le faux fruit de la ronce, cette « mauvaise » herbe qui envahit les haies et lutte contre ta progression en forêt.

Après un mois de juin-juillet om elle arbore de jolies fleurs blanches ou rose pâle, le fruit vert devient d’abord rouge puis noir. C’est le moment de le cueillir, à partir de mi-août jusqu’au mois d’octobre.

Il ne faut pas confondre les mûres de ronces (Rubus fructicosus) avec les mûres de mûrier-platane (Morus australis), un arbre dont les fruits sont très semblables aux mûres de ronces mais de couleur blanche, rouge ou mûre. Les fruits du mûrier-platane sont plus doux et plus ronds que ceux des ronces.

Je suis très fan des mûres de ronces. Elles me font penser en terme de saveur, aux myrtilles, en plus léger et en plus acidulé. Je les aime essentiellement cuites. Et je trouve qu’elles s’accordent très bien avec les autres fruits tels que les prunes, les pommes et bien sûr avec les autres baies.

Que boire avec le crumble aux quetsches et aux mûres sauvages.

Bouteille de Gevrey-Chambertin du Domaine Taupenot Merme, 1 er cru Bel Air 2017

Pour cette recette, nous avons dégusté un excellent vin. Parfois, le dimanche, j’aime débouché une très très bonne bouteille comme ce bourgogne Gevrey Chambertin 1 er cru Bel Air 2017 de chez Virginie Taupenot-Merme.

Ce sont des vins que j’achète quand j’ai l’occasion et que je garde en cave réfrigérée pour une longue garde. Mais ma gourmandise me pousse souvent à en déguster une bouteille ou deux avant le terme de maturation que je m’étais fixé. Et j’ai parfois de jolies surprises, avec ces breuvages vivants, qui oscillent dans leur travail quotidien de vieillissement, entre bon et apogée. Je peux te dire que le Bel Air Taupenot-Merme 2017 est très très bon à boire dès maintenant.

Prune Quetsches sur libre ouvert, et verre de vin de Gevrey Chambertin du domaine Taupenot Merme

A nez? de délicates senteurs boisées et un fond gourmand de confiture de myrtilles mêlées de fleurs de mûres. Puis en bouche, une souplesse des tanins qui laissent une grande fraîcheur et une légèreté en bouche des plus agréables. Alors l’ampleur du breuvage s’épanouit au palais, les fleurs de ronces et la petite pointe à la fois ronde et acidulée de la mûre t’envahit, une touche de bois de tilleul vient charmer tes papilles et une finale plus confit, de prune presque pruneau qui te dit qu’il va falloir y revenir pour ton plus grand bonheur.

Avec le crumble, entre les fruits secs et la saveur des fruits, c’est divin. Et pour peu que comme nous, tu aies commencé le vin avec une côte de veau rosée et une aubergine confite au miso, tu arrives à la pleine oxygénation du vin au dessert, dans toute sa splendeur et sa rondeur. TOP!

Ma recette de crumble sauvage aux quetsches et aux mûres, régime cétogène

Crumble sauvage aux quetsches et aux mûres

Type de plat: Dessert, Fruit
Cuisine: Anglaise
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes
Portions: 8
Calories: 182.91kcal
Sans sucre ajouté autre que de la stévia, ce crumble keto friendly est une merveille de saveurs complexes et natures. Un delicieux dessert.
Imprimer la recette Epingler la recette

Ingrédients

Pour les fruits du crumble aux quetsches et aux mûres:

  • 800 g quetsches
  • 200 g mûres
  • 5 g stévia
  • 1 pincée fleur de sel

Pour la pâte du crumble aux quetsches et aux mûres:

  • 50 g amandes complètes en poudre
  • 100 g noisettes complètes en poudre
  • 1 c. à soupe farine de psyllium
  • 3 c. à soupe son de blé
  • 75 g beurre
  • 15 g stévia
  • 1 pincée fleur de sel

Instructions

  • Préchauffer le four à 180°C.

Préparer les fruits du crumble aux quetsches et aux mûres:

  • Laver et couper en deux les prunes quetsches. Les dénoyauter. Les déposer dans un moule à manquer ou un petit plat à gratin.
  • Laver et égoutter les mûres. Les mélanger aux prunes quetsches.
  • Saler et sucrer à la stévia les fruits.

Préparer la pâte du crumble aux quetsches et aux mûres:

  • Dans un saladier, mélanger les amandes, les noisettes, la farine de psyllium, le son de blé, la stévia et le sel.
  • Y couper le beurre en petits morceaux et commencer à travailler le tout du bout des doigts jusqu'à former du sable grossier.
  • Étaler ce sable sur les fruits du crumble et enfourner au bas du four.
  • Cuire le crumble 25 minutes, en mélanger la couche supérieure de pâte une fois à la fourchette au bout de 15 minutes car comme elle est formée de beaucoup de fruits secs, elle aura tendance à brunir vite.
  • Déguster tiède ou froid, accompagné d'une quenelle de crème fraîche épaisse éventuellement.

Nutrition

Calories: 182.91kcal | Carbohydrates: 13.3g | Protéines: 3.56g | Fat: 12.83g

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette