Longtemps j’ai cru, aveuglée par les grandes enseignes et les brasseries inabordables du boulevard, que Montparnasse ne satisferait pas mon goût pour les bons restos. Mais le restaurant Niébé, comme d’autres, est en train de déconstruire ma croyance de la plus délicieuse des façon! 😉

La salle du restaurant Niébé, Paris 6, sous la verrière

Le Niébé, un très joli restaurant

Niché dans la petite rue de la Grande Chaumière ;-), à l’abri du tumulte du boulevard du Montparnasse, le Niébé t’accueille sous une belle verrière, comme en un jardin tropicale épuré aux couleurs jaunes et vertes du drapeau brésilien. Créé par 3 comparses, le Niébé tire son nom du petit haricot blanc orné d’un oeil noir, le black eyed pea ou cornille en français, produit emblématique de l’Afrique ou de l’Amérique du Sud, où il est le symbole de la chance et de la vie.

Le piano et une statuette africaine au restaurant Niébé Paris 6

Quand tu arrives, de la rue, tu ne devines pas le calme et la douceur de ce restaurant qui bénéficie d’une partie sur cours, au bout d’une salle en L. La verrière qui offre beaucoup de lumière et deux tables rondes ont eu la bonne idée d’y trouver place, pour les conversations à plus de 4 personnes.

L’accueil est charmant, souriant. Un bar-man est entièrement dédié aux cocktails que je te recommande. Le service est adorable, attentif, jamais pressé malgré le succès de cette adresse créée en 2017.

Les tables sont espacées et la salle est calme malgré le monde. Tu peux parler et échanger avec tes convives sans devoir hurler (ce qui est de plus en plus rare à Paris). Les plus pressés se percheront sur les tables hautes de l’entrée devant une belle fresque de feuilles vertes. La décoration est sobre mais efficace: des touches évoquant l’Afrique et le Brésil sont parsemés sans lourdeur, avec beaucoup de naturel. Le bois est omniprésent, et donne cette impression de douceur et de calme rassurant. On se sent bien dans ce resto.

La décoration du restaurant Niébé, paris 6

Niébé: une carte africaine et brésilienne

Le jour où je suis allée dîner avec mon vieil ami Jean, de passage à Paris, c’était le chef brésilien Felipe Melo qui était aux manettes. Adorable chef qui est venu plusieurs fois en salle saluer et demander si tout se passait bien.

Ici la cuisine est résolument brésilienne et africaine. Le haricot y est très présent, bien sûr, mais aussi les poissons et le manioc. Les deux créatrices de ce lieu, Rosilène Vitorino, qui fut chef de l’Ambassade du Brésil à Paris, et Josephine Kodiani, originaire de Côte d’Ivoire, ont voulu offrir aux convives ces plats chaleureux, subtils, parfumés d’une cuisine brésilienne depuis longtemps métissée d’Afrique et bien sûr des plats africains, comme une conversation depuis longtemps établie entre les deux continents.

Le restaurant Niébé, cartes aux couleurs africaines

On retrouve donc les grands classiques de la carte brésilienne comme la Feijoada, le ceviche ou le bacalhau. On traverse l’Atlantique pour le mafé, les beignets de manioc et le poulet DG (Directeur Général, plat camerounais dont j’adore l’intitulé).

Côté vins, la carte est juste, assez courte et d’un excellent rapport qualité prix (autour de 30 €). Ils ont sélectionné de jolis crus et semblent travailler avec des domaines qu’ils suivent et auxquels ils sont fidèles. Il y a des vins bio et des vins qui n’en ont pas l’étiquette mais dont je peux t’assurer que le travail dépasse souvent le label. Ils ont notamment les très jolis vins du domaine bourguignon Naudin Ferrand, où Claire Naudin élève des Hautes Côtes de Beaune avec le respect due à la nature (mais refuse de s’affilier au label Bio). Tu trouveras aussi les délicieux vins en biodynamie du domaine d’Ouréa, dont un rouge que j’affectionne, Le Tire Bouchon, un vin pour copains, gourmand de fruits noirs bien mûrs tout en restant frais.

Les amuse bouche assortis au restaurant Niébé Paris 6

Qu(avons-nous mangé au restaurant Niébé?

Nous avons commencé par des cocktails accompagnés d’amuse-bouches addictifs: un dadinho de tapioca croustillant et moelleux à la fois, à tremper dans sa confiture de piment, un beignet de feijoada surmontée d’un segment d’orange, un beignet de riz noir et sauce à la mangue, un beignet d’aubergine et bacon, deux petits beignets vegan de niébé et de moqueca. On a recommandé une tournée tellement c’était bon: le dadinho et le beignet de riz noir sont juste parfaits. Le riz noir reste moelleux, très savoureux dans les notes de noisettes grillées, et la sauce à la mangue lui donne juste le fruité qu’il faut. Je n’avais jamais goûté de beignet de tapioca: éloignez cela de ma ligne, je pourrais m’en goinfrer tellement j’aime cela.

ceviche de bar au pesto de noix de cajou, restaurant Niébé Paris 6

En entrée, je pénétrais en terre un peu plus connue, celle d’une cuisine que je suis capable de réaliser à la maison et qui était ici parfaitement exécutée. Les produits sont ultra frais, les saveurs bien équilibrées et de petites touches d’herbes frites, d’oignons; de petites sauces apporte beaucoup de peps aux recettes. Mon ceviche de bar par exemple, agrémenté de sésame grillé et d’un pesto de noix de cajou: des oignons rouges lui donnaient croquant et douceur, le citron vert, fruité et ce petit parfum fleuri si caractéristique.

Salade de mangue verte et crevettes au restaurant Niébé Paris 6

Jean a pris une salade de mangue verte et crevette sautée. J’ai goûté dans son assiette ;-). C’était frais, croquant, aigre-doux. Une véritable recette d’été comme on les aime par temps de chaleurs. Or comme j’ai fait ce dîner en juillet, cela tombait à pic!

Un plat du restaurant Niébé, Paris 6, Crevettes sautées sauce manioc

Les crevettes, c’est ce que j’ai pris en plat: sautées, accompagnées d’une sauce onctueuse de manioc au curcuma et de persil frit. En garniture, du riz et de la noix de coco torréfiée: la tuerie dans laquelle tu plonges forcément!

La noix de coco torréfiée au restaurant Niébé

 

Aux estomacs affamés, je recommande la Feijoada, plat typiquement brésilien: un ragoût de haricots noirs et de porc agrémenté de chou et d’agrumes. Très parfumé, c’est un plat roboratif, confort food à souhait, pour grandes faims.

Une carte Vegan étoffée et très satisfaisante

Mais il est à noter que le Niébé le propose aussi en version végétarienne car à côté de la carte fusion Afrique-Brésil, le restaurant propose une véritable carte vegan (sans aucun produit animaux) et a adapté ses plats à ce type d’alimentation. Aucune frustration donc si tu sors avec un ami qui ne mange ni œufs, ni lait, ni viande, ni poisson. Il aura la même richesse de carte que toi.

Le feijoada du restaurant Niébé Paris 6

En dessert, chocolat et maracuja ont été à l’honneur de nos assiettes… Entre gourmandise et légèreté. Devine qui a pris le chocolat après la feijoada!!! 😉

le Chocolat au restaurant Niébé paris 6

Les points forts de ce resto?

Tu l’as compris, j’ai beaucoup aimé ce restaurant Niébé. Les points forts sont:

  • Une salle lumineuse et aérée avec des tables espacées
  • Un service agréable et pas préssé (mais pas non plus trainard, hein, ne me fais pas dire ce que je ne dis pas)
  • une cuisine très parfumée et confort food
  • une carte vegan qui double la carte classique et ne rejette donc personne.

Pour quel prix mange-t-on au Niébé?

Le soir, comme nous, quand on consomme à la carte amuse-bouche, entrée, plat, dessert, vins et cocktails en plus, on mange autour de 65€ par personne. Mais nous ne sommes vraiment pas raisonnables!!!

Le midi, deux menus: 18€ et 24 € te permettront de prendre contact avec cette cuisine nommée Soul Food aux Etats-Unis car exprimant l’âme des créateurs.

A la carte le soir, tu devrais manger pour 40€ si tu n’as pas décider de te faire péter la ruche comme nous! 😉

Restaurant Niébé
16 rue de la Grande Chaumière
75006 Paris
Je te recommande de réserver:
Tel: 01 43 29 43 31

Laisser un commentaire