Nous nous retrouvons en couple autour du sapin, enfin décoré, avec une bisque chaude de queues de crevettes et la première bière de notre Beery Christmas , le calendrier de l’avent de Saveur Bière

1er décembre oblige, on ouvre les calendriers de l’Avent. A la maison, on tourne autour des chocolats et de la bière, comme chaque année… et comme chaque année, je fais les choses deux jours avant pour poster ici le 1er jour de l’avent -comme tu vois, la bonne excuse… 😉

Beery Christmas Saveur Bière ©panierdesaison

L’ouverture de la Beery Christmas? Un rituel maintenant à la maison pour les 24 jours à venir 🙂

Nous sommes allés cherché le sapin chez Truffaut cette année, un Nordman que l’on rapportera à la fin pour qu’il soit recyclé (Truffaut met les sapins naturels en consigne à 10€ en quelque sorte, donc garde le ticket). J’ai bien sûr craqué pour quelques décos, tu penses, mais j’ai limité la casse à de très jolies boules vert tendre en forme de pommes de pin et à des flocons de neige tous blancs.

Beery Christmas Saveur Bière ©panierdesaison

La déco, on s’y est mis avant-hier, entre deux quintes de toux pour moi, car j’ai une petite bronchite qui me scotche au chaud. Etant donné le temps frileux, je ne me plains pas trop. Enfin, hier, nous avons posé fièrement la Berry Christmas au pied du sapin avec l’excitation de deux enfants, leur boîte de Noël de l’année dernière ayant été totalement magique. Et comme le blog demande à ce que l’on prépare tout à l’avance :-)))) devine… on a entamé le calendrier illico.

Beery Christmas Saveur Bière ©panierdesaison

On n’a pas été déçu!!! Nous avons sorti une bière sombre et onctueuse, aux saveurs de bois et de caramel, comme un extrait umami d’un jus végétal. C’est la Smoky Oak Ale de Ninkasi, une bière peu amère, brassée avec des malts tourbés de whisky, qui a en plus vieilli dans des fûts de chênes et de Xérès. Elle est douce et corsée à la fois, elle a de la texture et elle nappe d’un joli velours de caramel boisé ton palais gourmand.

Beery Christmas Saveur Bière ©panierdesaison

Pour quelques jours, je vais décliner des recettes de crevettes. En utilisant tout de la crevette, tu peux réaliser des recettes simples et délicates qui feront très bien pour un repas de fêtes. On commence par utiliser les queues à partir desquelles j’ai réalisé une bisque bien crémée, un de ces potages velouté qui fait l’amuse bouche comme l’entrée avec une certaine élégance…

CONSEILS SUR LES INGREDIENTS DE LA RECETTE

Prends de la pulpe ou des tomates pelées de très bonne qualité: Mutti (tomates italiennes), Monoprix (tomates provençales), elles sont cueillies mûres et ont une saveur douce et ronde,
Le concentré de tomates: prends le Mutti ou le Vésù c’est quand même les meilleurs. Après avoir lu le livre de Malet, l’Empire de l’Or rouge et l’exploitation des enfants de ce sinistre business, je fais aussi gaffe à mon concentré de tomates qu’à l’élevage des poules (leurs oeufs) et des porcs que j’achète,
Les crevettes: j’ai décongelé des crevettes sauvages de Madagascar de chez Picard Surgelés. Place-les au réfrigérateur une nuit, elle seront comme crues, avec la même fermeté. Elle sont croquantes une fois cuites, comme des crevettes fraîches. Je les adore.

ASTUCE SAVEUR:

Cette bisque se concentre si tu la réchauffes. Réalises-la 2-3 jours avant, et réchauffe-la. Si tu veux un petit effet style cappuccino, mixe-la avec un mixer plongeant juste avant de servir, tu auras de l’écume sur la bisque, en verrine, effet assuré. Un peu de piment d’Espelette sur l’écume, WAOU, et c’est le bluffe ‘belle-mère ».

Portions: 4  Préparation: 20 mn  Cuisson: 1 heure

INGREDIENTS

  • 1 boîte de pulpe de tomates pelées ou pulpe de 250g environ
  • 70 g de concentré de tomates
  • Les carapaces des queues de 24 crevettes
  • 2 échalotes
  • 2,5cl d’huile neutre
  • 1 bouchon de cognac
  • 25 cl de crème liquide
  • 25 g de riz blanc rond de Camargue (ou à dessert)
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • 1/4 de cuillère à café de piment d’Espelette

REALISATION

  1. Réaliser le fumet de crevettes: Rincer les queues de crevettes. Éplucher et ciseler les échalotes. Les faire revenir dans l’huile.
  2. Flamber au cognac. Ajouter le concentré de tomate, le faire revenir un peu. Ajouter les tomates , le sel et le piment, mouiller avec 1 litre d’eau. Cuire 40 minutes.
  3. Passer le tout au chinois fin. Remettre dans la casserole et verser le riz. Cuire le riz 20 minutes dans le fumet. Mixer le tout le plus finement possible et repasser au chinois fin. Ajouter la crème, porter à ébullition et saler.
  4. Servir ainsi, dans de petits bols ou en verrines en amuse-bouche accompagné d’un feuilleté au beurre.

 

Laisser un commentaire

2 Commentaires