J’ai fait la connaissance du Sbrinz, l’ancêtre du Parmesan et j’en ai bien entendu rapporté de Suisse: voici donc une première recette, avec ce gratin aux deux Choux Fleurs et farine d’épeautre.

recette de gratin de chou fleur et de brocoli au fromage suisse le Sbrinz
Il sera dit que je passe l’automne chaque année sous le signe des fromages suisses. L’année dernière, à la faveur d' »un joli voyage sous la neige pour la (re)découverte de la Tête de Moine, et cette année, à l’occasion de l’énorme Swiss Cheese Awards (Concours des Fromages Suisses). Non seulement j’ai été invitée à venir visiter la région de Vallorbe dans la Vallée de Joux (prononcer « d’jou »)  mais j’ai été aussi juré sur le concours: une expérience incroyable… Je t’en parle bien entendu demain.

Qu’est-ce que le Sbrinz? ce fromage suisse AOP

En attendant, voici l’un des fromages que j’ai découverts (je le ne connaissais pas ), le Sbrinz, l’ancêtre du parmesan, qui a plus de 500 ans (le plus ancien fromage à pâte dure). C’est un fromage à pâte dure, très dure, serré et friable comme le parmesan. Il est fabriqué à base de lait cru et bénéficie d’une AOP. Il a une saveur entre le parmesan et le comté, avec des touches de fruit et un gras bien présent. C’est l’ancêtre du parmesan car les italiens s’en sont inspirés pour créer leur fromage (ils ont fait venir des fromagers suisses dans la vallée de Parme). Et du coup, en retour, le Sbrinz en utilise les marqueurs culturels, en étant servi pareillement en beaux éclats détachés à l’aide d’un petit couteau rond et pointu. Par contre, on ne le coupe pas à même la meule ou en triangle: il est présenté en grosse tranche, comme le gruyère (suisse bien sûr).

Morceau de Sbrinz, fromage suisse ancêtre du parmesan

Quel goût a le Sbrinz?

Le Sbrinz, grâce à sa texture plus souple et plus grasse, fond merveilleusement bien (à y penser quand tu commences une fondue, avec le gruyère et le vacherin). Et comme c’est un fromage avec une saveur marquée tout en étant fruitée, il conserve son caractère une fois cuit. Je l’ai associé avec de la farine complète d’épeautre, qui avec son goût malté, parfait cette recette. Cela donne au final un plat complet hyper savoureux, et essentiellement végétal (en plus avec un ig assez bas).

Bonne appétit!

Gratin de chou fleur à la béchamel de petit épeautre et au fromage suisse le Sbrinz

Gratin de chou fleir au Sbrinz et farine d'épautre

Type de plat: Légumes
Cuisine: Française
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Temps total: 40 minutes
Portions: 4

Un délicieux gratin avec deux sortes de chou fleur: le chou fleur breton et le brocoli. Arrosé d'une béchamel élaborée à la farine d'épeautre, il est gratiné au fromage suisse le Sbrinz, l'ancêtre du parmesan

Imprimer

Ingrédients

  • 1 chou fleur
  • 1 brocoli
  • 40 g beurre 1/2 sel
  • 40 g farine complète d'épeautre
  • 40 cl lait
  • 70 g Sbrinz râpé au dernier moment
  • fleur de sel
  • poivre blanc du moulin du penja
  • noix de muscade
  • 1 noix beurre pour le moule

Instructions

  1. Détacher et laver les têtes des choux. Les cuire à la vapeur relativement fermes.

  2. Préchauffer le four à 200°c.

  3. Préparer une béchamel: faire fondre le beurre, ajouter une pincée de sel, puis la farine hors du feu. Bien mélanger et délayer au lait. Reporter au feu et cuire jusqu'à ce que la béchamel soit onctueuse. Ajouter 20 g de Sbrinz à la béchamel.

  4. Dans un plat à gratin beurré, déposer les têtes de choux en alternant chou fleur brocoli. Verser dessus la béchamel, parsemer de Sbrinz râpé.

  5. Cuire le gratin pendant 20 min au four chaud et servir quand le fromage est bien doré.

 

Laisser un commentaire

3 Commentaires