Technophylle: le « je dis » des livres lis le Carnet des Tendances du Jardin

Carnet des Tendances du Jardin Jardiland 12

Cela porte à confusion, ce terme de Technophylle, car l’esprit le rapproche immanquablement de technophile. Le jeu de mot pourrait d’ailleurs être filé, puisque la technologie devient le penchant du végétal dans cette union créatrice. Je connais bien les jardiniers, ils sont souvent très loin de la technologie, ou tout du moins, ils s’en méfient. Le végétal: phyllon s’oppose en sa naturalité au technologos, l’art de faire… et pourtant, le nouveau Carnet des tendances du Jardin nous prouve  que les deux peuvent non seulement faire bon ménage, mais encore plus, être créatifs.

CDTJ 1

Je t’ai déjà parlé de ce carnet qui sort annuellement, en octobre. Il a été présenté lors des Journées des Plantes automnales de Courson. Il sera mis en application au printemps, lors de Journées des Plantes de Courson qui ont lieu également en mai. Tu vas m’opposer un « mais que vient faire un cuisinier à s’intéresser ainsi au jardin?!! », argument auquel je te répondrais tout de go: la passion de la nature, déjà, la proximité des matières vivantes que l’on travaille et en cuisine et au jardin, et justement, cette veille des tendances à venir, des évolutions de l’art du vivant qui peut également avoir un écho en cuisine…

CDTJ 2

Je suis donc bien attentivement ce Carnet des tendances du Jardin (soutenu par Jardiland Institut) avec souvent étonnement et admiration pour ces jardiniers avant-gardistes.

Il y a parmi eux les poétiques, ou comment associer la perception artistique et la perception scientifique: des fleurs logiciels inspirées de fleurs réelles? Amener les abeilles à designer des objets? Végétaliser les toits des bus de New-York?

CDTJ 4

Il y a ceux qui s’attaquent à des défis: la culture hors-sol ne cesse de se nourrir de technologie mais aussi de recherche esthétique. Créer 9 paysages de voyages au coeur de Paris sur « seulement » 15 hectares: le zoo de Vincennes émerveille depuis son ouverture…

CDTJ 3

Il y a ceux qui rêvent, mais pas forcément dans le vide: une roue de la Nasa pour faire pousser ses plantes dans son appartement, des souliers de plantes vivantes, des paysages urbains aux machines climatiques ou comment inverser les effets de l’urbanisation sur l’humain en réintroduisant les plantes?

Ces carnets sont toujours très touffus, ils portent à la réflexion, et finalement, si tu veux creuser chaque idée, cela mérite bien l’année qui s’écoule pour approfondir les choses, ou les six mois d’impatience avant d’aller voir un peu ce qu’on en a fait aux journées printanières de Courson…

TECHNOPHYLLE, LE CARNET DES TENDANCES DU JARDIN #12
15 € à la Librairie du Jardin des Tuileries
Consultable en ligne sur Jardiland Institut Carnet 2014

 

Laisser un commentaire