Gratin de chou-fleur

Allez zou: vas pour un classique du genre, le gratin de chou-fleur, avec béchamel maison et fromage râpé de bonne qualité. C’est tout bête, cela a fait les beaux jours de la cuisine des années 50-70 et c’est toujours aussi bon. 

Ma recette de gratin de chou-fleur tout simple

Le chou-fleur : un classique de la gastronomie française.

Je crois que j’ai mangé du gratin de chou-fleur à toutes les sauces dans mon enfance. C’est tellement un plat des années 50-70, que mes grands-mères en faisait au moins 1 par semaine. Accompagné du rôti dominical ou de tranches de jambon le soir quand on en réchauffait les restes, j’ai consciencieusement aimé et dégusté mon chou-fleur suintant la béchamel maison, en traquant deux choses fondamentales à mes yeux : le fromage en fil coulant et fondant et le croustillant de la croûte : plus j’en avais plus j’étais réjouie.

Ma recette de gratin de chou fleur à la béchamel, tout simple

Ma recette du gratin de chou fleur à la béchamel, classique et facile.

Parce que le chou-fleur en gratin ne serait pas la caresse à ton palais qu’il est s’il y a avait pas la sauce béchamel faite maison en dedans et la croûte de chapelure croustillante au dessus.
Sais-tu que la chapelure est un excellent moyen de recycler tes quignons de pains rassis ? Si tu as un blender assez sérieux, ça te prendre quelques minutes pour obtenir une chapelure plus ou moins fine selon tes goûts. Si tu n’en as pas, je te conseille de te munir d’un rouleau à pâtisserie : tu enfermes le pain sec dans un sacs ou plusieurs épaisseurs de torchon de cuisine et tu te lâches ! Tu verras, parfois c’est cathartique !
Tu ‘auras compris, parmi mon palmarès de la Confort food… de ces nourritures qui rassurent… le gratin de chou-fleur classique est dans mon top 10. Et c’est exactement ce qu’il me faut en ce moment. Comme la purée-jambon de mon enfance ou la banane écrasée au sucre de quand j’étais malade. Parce que j’ai le syndrome de fin d’année, comme chaque année ? Peut-être, peut-être pas. Une certaine mélancolie, cela, oui. Un deuil à faire des choses du passé, de tout ce que je n’aurai pas accompli cette année. Une année de bouleversements qui se termine, aussi. Et point d’horizons cléments non plus…

Alors. Je retrouve mes fondamentaux. Et le gratin de chou-fleur en fait partie.

Ma recette de gratin de chou fleur à la béchamel, tout simple

Gratin de chou-fleur classique

La recette traditionnelle du gratin de chou-fleur
Temps de préparation 15 min
Temps de cuisson 40 min
Temps total 55 min
Type de plat Légumes, Tradition
Cuisine Française
Portions 6

Ingrédients
  

  • 1 chou fleur
  • 50 g beurre 1/2 sel
  • 50 g farine de blé T55
  • 1/3 l lait
  • 50 g gruyère râpé
  • 3 c. à soupe chapelure
  • 25 g beurre doux + 5 g pour le plat
  • sel
  • poivre
  • noix de muscade

Instructions
 

  • Éplucher et détacher le chou-fleur en bouquets. Les placer dans un cuit vapeur sans pression et le cuire 20 mn.
  • Préchauffer le four à 220°c.
  • Préparer une béchamel: faire fondre le beurre 1/2 sel dans une casserole à feu doux. Hors feu, incorporer la farine. Ajouter le lait, bien diluer et remettre au feu. Cuire la béchamel tout en tournant tout le temps (de préférence avec un fouet). Quand elle est bien épaisse, la saler, poivrer et assaisonner généreusement de noix de muscade. Ajouter de suite le gruyère râpé pour qu’il fonde.
  • Beurrer un plat allant au four. 
  • Y déposer les bouquets de chou-fleur à la verticale pour que les sommités des fleurs soit dessus. Verser dessus la béchamel et saupoudrer généreusement de chapelure. Parsemer de beurre doux. 
  • Enfourner jusqu’à ce que le gratin soit doré (20mn).
Vous avez essayé cette recette?Faites-nous savoir comment c’était!

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette




3 Commentaires

  • ouh la la….j’espère que ce petit gratin régressif aura réussi à te remonter le moral…c’est vrai que cette période n’est pas toujours propice aux réjouissements….et la météo pourrie et le manque de soleil n’aident pas le moral à se remonter….
    Je te souhaite d’avoir une prochaine année pleine de bonnes choses pour compenser!

  • Bonjour Anne,
    Un petit mot reconfortant pour vous dire que je vous lis regulierement et que j apprecie votre blog ainsi que vos recettes ! Plein de pensees chaleureuses pour vous aider a passer le cap douloureux de la separation… Je suis triste pour vous 🙁

  • @Babeth:oui, on va dire q la nourriture “affective” a eu l’effet escompté 😉
    @Myriam: c’est très gentil et je suis d’autant plus heureuse dans ma petite mélancolie que ce post me fait te connaître. Merci beaucoup de ton coucou Myriam. Cela me touche.