News du soir: Tumult, la boisson qui vous Piège!

Les deux boissons Tumult

Hahaha, je ne pouvais pas faire autrement. C’était trop facile, je sais, mais quand on vous invite à une soirée pour vous présenter une boisson Coca-Cola qui s’appelle Tumult (en Monop et la Grande -Epicerie) et que le dîner est préparé par Jean-François Piège, vous ne résistez pas. Surtout quand le-dit chef se révèle un personnage drôle et enjoué, que vous êtes placée entre deux convives « coca-cola » pleines d’humour et de bonne humeur et que vous passez, dans un lieu incroyable, une soirée idyllique.

Table mystère

Table ouverte

JFP pour les intimes (très accessible comme personne :-))

Quant à Tumult, ce ne fut pas la seule bonne surprise de la soirée: ces deux boissons sont très agréables, pas trop sucrées, rafraîchissante et j’ai eu la sensation, avec l Tumult Malté, de boire de l’alcool sans en boire, ce qui est parfait dans certaines circontances (du genre: négocier une itw avec le Piège en question)…

Rideau en céramiques très 19eme

Décor néo-goth. post-romantique

Quelques photos pour vous mettre le Tumult à la bouche: tentez le Fruité si vous êtes en après-midi et que vous êtes bec sucré -et que vous aimez l’abricot, le magnolia et les poires bien blanches. Consacrez-vous au Malté si votre bec est salé, que vous voulez dîner ou apéritiver avec, que vous êtes entre copains, que la bière est votre dada, que vous aimez la complexité et les surprises (celle que je préfère).

A noter: le Tumult fruité se prête parfaitement aux cocktails (avec alcool, avec modératon sans en abuser etc.) et le Tumult Malté va me remplacer quelques vins blancs pour élaborer des sauces (notamment de poisson!!!).

Pour le dîner, je vous laisse juge… Les photos sont moins belles que le résultat en bouche!

Burratta au sorbet de tomate (burrata d’un aiteux incomparable…)

Pomme de terre au caviar, déjà c’est une surprise

Mais la vraie surprise…

C’est la petite sauce enfermée dans son coffret!

Arrive alors une paella de soja, lapin et homard

Et son bouillon

Pour finir sur un vacherin d’une rare finesse (glace à la rhubarbe juste fodnante, meringue finiddime, crème fouettée ultra-aérienne…) pffffffffffffffffffffff!!!!!!!!!

PS: je ne peux passer sur la prouesse technique de Tumult: cette boisson est le résultat d’une fermentation de fruits sans alcool. Ne me demandez pas comment l’on fait, mais il n’y a que de l’eau, du sucre, des fruits, des fleurs et du malt… Et, halala, c’est pas mal du tout!!!

Le dîner se passait à la Villa Anne Valérie Hash, maison de couture 36 boulevard Bonne Nouvelle Paris 10…

Laisser un commentaire

7 Commentaires