77 posts categorized "RESTAURANTS"

10 avril 2014

Sur les pas de Van Gogh: Auvers-sur-Oise et les lieux de Van Gogh

L'Eglise d'Auvers-sur-Oise1
L'Eglise d'Auvers-sur-Oise

"Auvers-sur-Oise est gravement beau..." c'est ainsi que Van Gogh décrit le village où il trouve refuge en mai 1890. Dans ce village d'artistes, Vincent Van Gogh comptait trouver le calme et l'inspiration. Il y survivra 70 jours et créera 80 oeuvres dont le majeur "Champ de Blé aux corbeaux".

Du 5 avril au 31 août, Auvers-sur-Oise se met à l'heure Van Gogh: "Sur les Pas de Van Gogh" offre une mise en perspective de créations nouvelles, sur le thème de Van Gogh, tout en accompagnant le visiteur sur un pélerinage riche et diversifié.

Devant l'Auberge Ravoux Auvers-sur-Oise1
Devant l'auberge Ravoux

On ne peux pas venir à Auvers-sur-Oise sans visiter et peut-être déjeuner à l'Auberge Ravoux dit "maison de Van Gogh". Ce lieu, quasi sauvé des ruines, a été conservé dans son "jus". Il faut y pénétrer pour y sentir une atmosphère particulière, et visiter la chambre dans laquelle a vécu Van Gogh, en suivant le parcours passionné préparé par Dominique-Charles Janssens. La visite se termine par un film très délicat qui fait un parallèle entre les lettres que Van Gogh écrivait à son frère Théo, à sa soeur Willemien ou aux artistes amis comme Gauguin, ses oeuvres peintes à Auvers-sur-Oise et les photos d'archives du village. Pas de voix off, une lecture silencieuse des extraits de lettres, un peu de musique... Un moment émouvant.

 

Comptoire Auberge Ravoux Auvers-sur-Oise1
Comptoir à l'auberge Ravoux

Je n'y ai pas déjeuné, mais la table de Janssens a une très bonne réputation. Le lieu est très agréable, avec ses tables d'origine, son carrelage mosaïque et ses points de vue pittoresques... 

Selfie Auberge Ravoux Auvers-sur-Oise1
Un petit selfie à l'auberge Ravoux

Oeil de boeuf Auberge Ravoux Auvers-sur-Oise1
Dans l'escalier qui mène à la chambre de Van Gogh, un clair obscur d'à propos.

Tout près de l'Auberge, le Musée Daubigny inaugure pour moi la visite à proprement dit de la Saison culturelle 2014 d'Auvers-sur-Oise. L'élégante maison bourgeoise accueille divers artistes sur l'un des thèmes chers à Vincent Van Gogh, la couleur: "Enfin elle (la peinture) promet la couleur. Pourvu qu'elle tienne promesse." Tu peux y admirer des oeuvres d'Alechinsky, Corneille, Peeters, Hilsum... dans un dialogue contemporain sur les propositions modernistes de Van Gogh. Dominique-Charles Janssens, le propriétaire actuelle de l'Auberge Ravoux, parle de Rotko quand il évoque l'approche de la couleur de Van Gogh... On ne peut manquer de le suivre.

Prisme Primaire Louis PeetersPrisme Primaire de Louis Peeters, exposé au Musée Daubigny

Une partie du musée est consacrée aux oeuvres-mêmes de Daubigny père et fils, ainsi qu'à une interprétation didactique des oeuvres de Van Gogh. Enfin, le musée accueille le phototgraphe  Olivier Verley qui a su admirablement transcrire les  impressions des paysages habités des premiers monts du Vexin.

Vincent van Gogh, les chemins emprunt+®s (13) - Copie
Crédit photo Olivier Verley: "Vincent van Gogh, les chemins empruntés"
Une des très belles photos exposées au Musée Daubigny

Si tu apprécies l'art contemporain, deux lieux à ne pas manquer dans ce pélerinage:
- le Château d'Auvers-sur-Oise qui ouvre son orangerie à Arnaud Rabier, dit Nowart, un artiste de streetart étonnant de couleurs et d'énergie. 

Passage van gogh©NOWART
Passage van gogh©NOWART
Ou quand l'art contemporain s'inspire directement d'une figure novatrice du passé.


- la Galerie d'art contemporain qui accueille Tony Soulié, sur un travail mixte sur photo, de la couleur et des formes.

Maison Atelier Daubigny Auvers-sur-Oise1
L'atelier de Charles-François Daubigny, entièrement peint sur dessins de Corot.

L'étonnante Maison-Atelier de Charles-François Daubigny te replongera dans l'art précurseur des impressionnistes. Les murs de cette maison sont entièrement peints des mains de l'artiste et de son fils Karl Daubigny, parfois sur des dessins de Corot... Un lieu empli de poésie et de la nostalgie de l'enfance.

Fables de La Fontaine sur les murs de la Maison Atelier Daubigny Auvers-sur-Oise1
Les fables de La Fontaine peintes par Charles-François Daubigny dans la chambre de sa fille, Cécile

 

Colombe au plafond de la Maison Atelier Daubigny Auvers-sur-Oise1
Le charme d'une colombe peinte sur un ciel (le plafond) de la salle-à-manger...

Auvers-sur-Oise est véritablement un village de passionnés.

Marie-Claude Delahaye rencontre l'absinthe par hasard, en chinant une étrange petite cuillère à trous. Non seulement elle commence ainsi une collection incroyable d'objets, de tableaux, d'affiches autour de l'absinthe, mais elle écrit et réhabilite à sa manière cet "alcool qui rend fou". Elle s'installe en 1994 à Auvers-sur-Oise et ouvre ce Musée de l'Absinthe, dont tu termineras la visite par une démonstration du service de l'absinthe et une dégustation.

Fontaine à eau Musée de l'Absinthe Auvers-sur-Oise1
Fontaine à eau et verres à absinthe, au Musée de l'Absinthe

Tu ne manqueras pas d'aller également visiter la petite église... De prendre le chemin bordé d'arbres qui part de la droite, pour monter sur les coteaux, admirer les champs de blés verts, et si le coeur t'en dit -cela est moins ma tasse de thé- faire un dernier salut aux frères Van Gogh enterrés au cimetière...

Chemin vers le Champ de Van Gogn Auvers-sur-Oise1
Sur le chemin d'un champs de blés

Champ de Van Gogn Auvers-sur-Oise1
Ciel orageux sur les blés encore verts, l'Eglise d'Auvers-sur-Oise dissimulée (vue du cimetière)

 

AUVERS SUR OISE
"Sur les Pas de Van Gogh"
5 avril- 31 août 2014
Auvers-sr-Oise

PS: il y a tellement d'autres choses à voir dans ce village que je n'ai aps tout mis.  Simplement ce qui m'a le plus marquée. Bonne promenade si ce petit coin de verdure à la grave beauté t'inspire un détour!


AfficheSurLesPasdeVanGogh1

21 mars 2014

La sushi box de Robuchon: grosse grosse déception!

Sushi box Robuchon Box close1
La très jolie boîte de la Box Joël Robuchon de Sushi Shop

On attend toujours beaucoup des grands chefs, je n'en doute pas. Surtout des plus grands chefs. Et Robuchon est peut-être parmi eux, le meilleur, ou l'un des trois meilleurs...

J'ai goûté la sushi box préparée par Robuchon pour cette année 2014, et après celle de Jean-François Piège et celle de Thierry Marx, malheureusement, je peux le dire: elle n'est vraiment pas à la hauteur!

La première fois, je l'ai dégustée dans de mauvaises conditions (cela ne pouvait être pire, si cela existe), puisque j'étais à la grande soirée presse organisée par Sushi Shop pour son anniversaire et le lancement de la box, sur des mange-debout assaillis d'affamés. Il y  avait tout Paris si l'on peut dire: un mini-concert privé de Lou Douillon, des stars du cinema français, Ariel Wizeman aux manettes du sound background, et une ribambelle de blogueurs et de journalistes... Du beau linge de la nuit parisienne, quoi.

Sushi box Robuchon Box open1
Une fois ouvert, la Box Joël Robuchon te fait faire un whaou...
C'est joli, il y a de la sauce un peu arty sur les sushi

qui me rappelle les maison kaseiki, les couleurs sont harmonieuses,
et tu te dis que tu vas passer un bon moment!

Je me suis même fait un plaisir sans nom de perfidie consommée, grâce à  un Selfie (my first, my last!) avec Karin Viard, histoire de faire bisquer Jeff qui n'était pas là et qui l'adore littéralement, surtout depuis qu'elle est si blonde...

Pour ce qui est des sushi, goûtés dans ce cadre, je ne pouvais me faire réellement une idée reposée et concertée, mais ils étaient bons sans plus, à part une petite merveille: des St Jacques snackées et laqués de sauce que j'avais adorées.

C'est donc toute contente que j'ai reçu la box à la maison. 

J'ai eu le temps de les admirer dans leur boîte rouge, les petits sushi, classieusement parés. Ils sont très jolis, très réussis visuellement. Cela donne faim.

La présentation est léchée et adopte une conception très Kaseiki. Les sushis sont rayés ou ponctués d'une sauce décorative et gustative du plus bel effet (quand l'art rejoint la gastronomie, pur pensée japonaise réjouissante).

Par contre, au niveau goût... pff... Le tout est très consensuel. Il n'y a pas de fausses notes, mais il n'y a pas non plus de pics gustatifs, ou de saveurs marquées. Le tout est doux, fruité (de la mangue, du yuzu), bon mais sans relief.

Ma plus grosses déception: mon sushi préféré a perdu de tout son nerf. L'arôme de grillé qui faisait ressortir un fumet et un fumé très gréable, les accents musqués de la sauce Saikyo Miso, tout cela a disparu au profit d'une St Jacques sans goût et sans attrait. Quel dommage!

Je te détaille chacun des suhis, et ce que j'ai ressenti en les mangeant.

Sushi box Robuchon Sushi St JAcques snackée1
Le fameux sushi à la Saint-Jacques snackée, surmontée d'un sauce Saikyo Miso, cette sauce douce et très umami
en provenance de Kyoto, onctueuse et musquée à souhait, qui relevait si bien le petit côté barbecue de
la Saint-Jacques snackée, eh bien... je sais que les sushishops ne se valent pas tous, que faire des sushis au
kilomètre, ce n'est pas évident, mais tout l'enchantement a disparu :-(

Sushi box Robuchon Hawaïan Roll1
Le Hawaïan Roll, crevette basilic, avocat, saumon, kiwi, pomme verte, sauce yuzu mangue: très fruité comme sa
composition le laisse espérer. Assez bon, léger, mais sucré aussi, au détriment des éléments iodés. J'aurais aimé sentir un peu plus le yuzu, mais la pomme est très fraîche en bouche, elle croque,
et s'équilibre avec la feuille nori. Celui-là est pas mal du tout. J'y suis revenue avec plaisir.


Sushi box Robuchon Crispy loabster Roll1
Il faudra m'expliquer un jour pourquoi on met un ingrédient de luxe dans un sushi s'il n'a aucune saveur à la fin.
J'aurais préféré une crevette qui a du goût plutôt que l'espoir déçu d'un crustacée qui n'en eut pas du tout.
La composition de ce roll: homard, banane, concombre, sauce yuzu mangue, feuille de soja. La feuille de soja est étonnante de finesse
et je me suis demandée ce que c'était quand je l'ai découverte. La sauce yuzu mangue est pas mal, posée en petites touches, ce qui n'emporte pas tout
(le yuzu peut vite devenir envahissant), elle apporte une petite touche acidulée sucrée que j'ai bien aimé. Par contre le crispy, dans un milieu humide... hum... c'est du tout mou. Et la banane, je ne suis pas convaincue qu'elle aide à faire
passer la chose: ah si le homard avait eu du goût... cela aurait peut-être tout changé.

Sushi box Robuchon Spicy Ebi Roll1
Le Spicy Ebi roll: un très joli sushi qui m'a fait très très envie. J'adore les choses panées, et généralement, chez Sushi Shop, elles ne sont pas mal faites. Le sushi est agréable, pas assez spicy pour moi, mais cela se mange. Par contre la vue du thon, un peu écrasé, cela m'a... comment dire...
La composition: crevette tempura, thon épicé, concombre, chips vitelotte, sauce yuzu kosho
Ce sushi est bon, sans casser des briques. Dommage, il aurait pu déménager un peu et réhausser le niveau de la box. Et je regrette la fraîcheur de celui qui était présenté en "vitrine":

4316-zoom
Crédit photos Sushi Shop

Bien sûr, la box est au moins pour deux personnes, très copieuse et rassasiante... Mais elle ne fait pas le bonheur de se dire que tu vas manger du Joël Robuchon. Je pense que quand Joël Robuchon les a conçus, ils devaient être délicieux, relevés et savoureux. Joël Robuchon a une telle connaissance de la cuisine japonaise et sa cuisine est une telle merveille. Mais malheureusement, sa science n'a pas résistée à l'étape de l'industrialisation et je jetterais un peu la pierre à Sushi Shop, si je ne savais combien pourtant ils avaient réussi à transformer auparavant les essais des chefs Piège et Marx.

Alors, je n'ai plus qu'à dire encore: Quel dommage...

La Box Joël Robuchon
SUSHI SHOP
29.90€ livrée

Produit offert

15 mars 2014

Viola, restaurant Paris 17, un nouvel italien dans la sphère de Charles Teboul

Viola intérieur resto italien Paris 17
Viola, unc adresse très sympa (Crédits photos LaFourchette.com)

Charles Teboul se distingue par une énergie folle dès qu'il s'agit de parler de cuisine italienne. L'entrain est là, la gourmandise vive, le verbe intarissable et passionnant. Cela doit venir de sa maman... doucement prénommée Viola. Mais surtout Charles Teboul se distingue par l'investissement qu'il met à trouver le bon produit, le bon vin, la bonne ambiance. 

Vincenzo Patruno et Benjaml Atlan Viola Restaurant 17è Paris
Le chef italien Vincenzo Patruno et le chef de salle Benjamin Atlan (Crédits photos LaFourchette.com)

C'est ce qu'il a tout à fait réussi avec VIOLA -du nom de sa maman, donc- ce charmant restaurant niché tout près des Batignolles, rue Lemercier.

Aux manettes de la cuisine, Vincenzo Patruno, un chef venu des Pouilles, secondé par Marco, qui lui est Sarde, et d'un troisième, Giovanni, qui est vénitien. Autant dire que tu as toute la gastronomie italienne, du nord au sud, devant les fourneaux!

Chef ialien de Viola Vicenzo Patruno
Vicenzo Patruno, chef du Viola

Et dans l'assiette, se confirment toutes les tendances, portées par un choix précis des ingrédients et des vins particulièrement bien sélectionnés.

Il faut dire que Charles Teboul est un fou de vins, qu'il a d'ailleurs mis en écrin bistronomique dans son récent restaurant Vino e Cuccina.

DSC_7913_14_15_21_fused_BD
La salle du Viola (Crédits photos LaFourchette.com)

Pour Viola, il a pris le parti d'un choix de vins bio et natures, mais surtout de vins aux cépages peu connus en France, de quoi faire des découvertes et devenir un addict de ce grand vignoble italien.

La cuisine de Vicenzo Patruno est aussi affirmée que l'est le choix de Charles Teboul en matière de vins: elle développe son originalité sur des bases très classiques de la cuisine italienne.

Voyageons dans cette fine gastronomie renouvelée:

Velouté de poriton d'Emilie Viola restaurant
Un velouté de potiron d'Emilie, un peu de pomme, des pop corn. Le velouté n'est pas crémé, ce qui est un bonheur:
le légume est dans sa nature, juste cuit dans un bouillon... La petite mousse tempère sa saveur végétale.
Léger et très à propos pour le jour de pluie où je l'ai goûté!

Je l'ai dégusté avec un Falerio de Vini San Filippo, un vin qui mêle sur un terrain argileux, les cépages de Pecorino , de Passerina et de  Trebbiano.
Fruité à l'attaque, mais vite minéral, avec des notes très florales. Parfait pour mes deux premiers plats!

DSC_7801-2_BD
Ma photo ne faisait pas honneur à cette petite merveille de fraîcheur et de délicatesse. J'ai donc demandé une image à La Fourchette.
Il s'agit d'un tartare de gambas de Californie, les meilleures selon Charles Téboul, d'un pesto de pistaches de Bronte et d'une petite mousse d'algues nori.
C'est un plat très équilibré, frais. J'ai adoré ce plat! (Crédits photos LaFourchette.com)

Risotto
Le risotto qui lui a succédé est une tuerie interplanétaire. Il est fondant, croquant, léger... et si inventif!
Alors, c'est un rissoto à la truffe noire, avec un peu de pecorino de Pienz (c'est en Toscane) et de la confitrue de raisin blanc (les petits ronds).
Le riz de ce risotto est un Tenutta Castello, un riz bio, entièrement cultivé à la main. C'est une rolls de riz...



Sur le risotto, j'ai bu un Trabollio 2012, de La Stoppa, un vin du Piémont, composé de Barbera (cépage typique de la région) et Bonarda.
Le Barbera est un cépage rouge qui donne des vins souples, assez fruités, pas trop taniques,
agréables à boire avec quelques notes de framboises et une bouche épicée mais pas trop prononcée.

Merlu

Ensuite, nous sommes allés sur un merlu, à la cuisson parfaite (nacrée) et accompagné de ce que font le mieux les italiens, pour moi: des légumes frais, croquants, à peine cuits, juste chauds et savoureux.  La sauce est au corail d'oursin et le poisson est accompagné de Punterella, cette chicorée douce appelée aussi par les italiens chicorée asperge, que le chef a cuisiné de manière parfaite: croquante, douce, nature. Tout ce que j'aime. 

Inutile de te dire que depuis deux plats, j'explose... Les assiettes sont de taille moyenne mais parfaitement garnies. C'est bon, de quoi satisfaire le commensal, avec des saveurs, des textures, des couleurs... C'est l'Italie comme j'apprécie sa gastronomie: sans chichi, avec des produits délicieux, dont on a su garder en cuisine les caractéristiques savoureuses, et qui sont bien mis en valeurs par des assaisonnements, des sauces et des cuissons attentifs. Il n'y a pas à dire, je me régale.

Ce qui fait qu'ici il n'y a pas de phtoto car j'ai mangé le fromage et sa petite confiture de figues en oubliant de la faire tellement j'étais emportée dans mon kiff perso... :-D

Panettone glace au pannetone

Nous finissons par un panetonne. La star des brioches italiennes. Mais Vincenzo Patruno ne pouvait pas se contenter d'un panettone classique.
Alors voilà devant nous la légèreté faite glace (glace au panetonne) et une part de mini-panettone tiède, truffé de chocolat blanc et d'agrumes, juste ce quil faut pour parfumer.


La conclusion: c'est que je me suis régalée. Il y avait un parterre de journalistes, donc la salle était un peu bruyante à mon goût. Mais je gage qu'avec des particuliers qui se parlent normalement, la salle est plus agréable. Le décor est sur les tons bistro cosy, très chaleureux, confortable et bienheureux. Il faut dire que le responsable, Benjamin Atlan est adorable (mais vraiment adorable: avec de l'attention pas forcée, un sourire tout mignon -non je ne suis pas amoureuse- et une réactivité tout douce). 
Les prix ne sont pas assassins et pour ce niveau de cuisine, c'est un très bon rapport qualité-prix: tu déjeunes à 22€, tu brunch à 26€ (buffet à volonté!) et tu dînes à 36€. Les vins ont des tarifs raisonnables et aussi raisonnés que leurs productions. Une très chouette adresse!

Canellonii Viola Restaurant Paris 17
(Crédits photos LaFourchette.com)

VIOLA
80 RUE LEMERCIER
75017 PARIS     
TÉL. : 01 42 63 59 61   
Et la bonne nouvelle: c'est ouvert tous les jours!!! :-)

 

 

 

 

27 février 2014

Dîners Durables, une réussite de saveurs et de convivialité

L'équipe et l'organisatrice Perrine Wardak des Dîners Durables
Les chefs et Perrine Wardak l'organisatrice des Dîenrs Durables

Tu te souviens que je t'ai fait plein de rentre-dedans pour les Dîners Durables organisés chez Thierry Marx à Cuisine Mode d'Emploi(s), et qui réunissait 5 cuisiniers qui dans leur quotidien, s'engageaient à servir à leurs clients des mets respectueux de l'environnement et du développement durable?

I-9pbmrrt-X3
Notre hôte, Thierry Marx et Perrine Wardak

Eh bien j'y ai assisté (invitée par l'agence adorable Prad's), et j'ai pu déguster cet étonnant dîner.

Cybèle Idelot Dîners Durables

La talenltueuse et adorable chef de la Table de Cybèle à Boulogne-Billancourt, Cybèle Idelot

Voici les plats et les chefs. Certains sont loins et je vais attendre d'avoir un peu de sous pour y aller, d'autres sont plus près de moi, mais sûr, quelque soit la distance, j'ai très envie de les redécouvrir chez eux, à leur table!

Nicolas Darnauguilhem et Sanghoon Degeimbre chefs des Dîners Durables
Nicolas Darnauguilhem (sans restaurant fixe pour l'instant) et Sanghoon Degeimbre, chef de l'Air du Temps en Belgique:
mon Dieu, il faut que je mette de côté un peu d'argent, que je fasse les kilomètres jusqu'à Liernu (c'est au nord de Namur),
car ce mec est un génie qui a déjà deux étoiles et 18/20 au G&M et qui va aller très vite à la troisième et au 19!!!

Ces Dîners Durables, c'est vraiment une très bonne idée (quoiqu'un peu cher pour certaines bourses, ce serait top si une soirée comme cela ne dépassait pas 50€ par personne, histoire d'être plus accessible), qui promeut des chefs engagés mais pas forcément militants ou grandes-gueules, mais qui défendent au quotidien, de manière laborieuse et durable, l'avenir de notre minuscule planète (à l'échelle des ignominies qu'on lui fait subir...).

François PAsteau aux fourneaux
François Pasteau de l'Epi Dupin Paris 6ème

Frédéric Dujarrier Chocolatier Bio à Lyon
Frédéric Dujarrier, un des rares chocolatiers bio de France. Il se trouve à Lyon, et a une démarche saine et décontractée vis-à-vis
de son engagement... Comme il le dit lui-même, le Bio? C'est le petit truc en plus...

Nous prenons l'apéro avec EXKI:

01 apéritif par Exki Crédits Photos Eyes Event

Alors voici notre menu:

1 mulet noir par Cybele Idelot Crédits Photos Eyes Event
Un tartare de Mulet Noir, absolument divin de finesse, grâce à Cybèle Idelot

 2 vegetarien par San Degeimbre Crédits Photos Eyes Event
Le Végétarien par Shangoon Degeimbre avec du Kimchi blanc, des navets, des carottes, des capucines... j'en passe.
Le truc qui m'a fait atteindre un orgasme gastronomique... Je dois absolument aller du côté de Namur!

3 lieu et gambas par Francois Pasteau Crédits Photos Eyes Event
Lieu et gambas de François Pasteau. J'ai eu de la chance par rapport à mes camarades, sur les 128 couverts, je
suis une de celles qui avait une cuisson parfaite du Lieu. C'est dur de maîtriser les cuissons avec autant d'assiettes
à servir en même temps. Du coup, j'ai apprécié. Mes petits camarades, moins.

4 canette par Nicolas Darnauguilhem Crédits Photos Eyes Event
Le canard par Nicolas Darnauguilhem. J'avoue que cela n'a pas été vraiment ma tasse de thé. Manquait un peu de caractère ce plat.
Dommage, j'avais une cuisson parfaite.

5 Martinique et orange sanguine par Martine Lambert
Sorbet et orange sanguine par Martine Lambert dont les glaces sont toujours  tip top!

6 mignardises par Frederic Dujarrier
Les mignardises toutes chocolatées de Frédéric Dujarrier

12 février 2014

Recette de la soupe Miso, apprivoiser les ingrédients japonais grâce à Japan Eat Good deuxième édition!

Soupe Miso PL1

On s'en fait tout un fromage ou presque... En pauvre illettré devant tant d'inscriptions indéchiffrables, on se demande, on retourne le paquet, on hume mais cela ne sent pas forcément... On s'interroge.

Cover_fricoteJEGII
Une édition spéciale avec ton Fricote le 13 février

A quoi ça sert? ce truc?

Si tu es comme moi, un peu perdue dans une épicerie japonaise, que tu as l'air idiote devant des mots inconnus et tout simplement dans l'expectative de savoir comment t'en servir, Japan Eat Good 2 (le retour) est pour toi!

JEG & Atelier des Sens
Un petit chou au yuzu à l'Ateleir des Sens?

Et si tu t'organises un vrai petit parcours, tu ne seras plus jamais planté devant les étales de la rue St-Anne ou de la rue des Petits-champs.

L'Atelier des Sens organise des ateliers du 17 février a 12 mars. Tu choisis ton atelier, tu t'inscris auprès de l'Ateleir des Sens, et le tout est gratuit ;-)
Je t'ai mis le planning sur une page à part, ici pour le planning du Japan Eat Good 2!

JAG & Salon de l'agriculture
Au Salon de l'Agriculture, tout savoir sur les produits!

Ensuite,tu vas visiter le stand de Japan Eat Good au Salon de l'Agriculture, histoire de glaner produits, histoires, trucs et astuces. Pour être incollable, enfin, sur le sujet!
Stand Japan Eat Good au Salon de l'Agriculture, du 22 février au 2 mars Pavillon 7.3

JEG @ Marche¦ü des Enfants Rouges
Au marché des Enfants Rouges (Paris 3)

Puis, fort de toute cette science, tu vas déguster, en direct live au Marché des Enfants Rouges, toutes les possibilités inventives et gourmandes qui pourraient t'inspirer des recettes... Du 5 au 21 mars, le stand de Christine Muller et Alain Roussel farci ses crêpes et ses sandwichs de toutes sortes de japonaiseries succulentes, de quoi t'épater et désamorcer ton inhibition.

Parcours JEG
Romain Tischenko au Galopin

Enfin, sûr de toi, tu courras dans l'une des officines suivantes, qui auront mis à ta disposition et en avant les produits et les saveurs que tu convoites...
Blend
Gontran Cherrier
Le Galopin
Pierre‐Sang in Oberkampf
Pink Flamingo
Popelini
West Country Girl

En attendant, on s'entraîne, avec moi, à se préparer une soupe miso dans les règles de l'art... histoire d'avoir une soupe d'avance.

Soupe Miso GP1

SOUPE MISO

Pour 4 personnes

On prépare d'abord un dashi, ce bouillon délicat à base d'algue et de bonite séchée. C'est lui qui apporte la saveur Umami (délicieux) à la soupe. C'est un met raffiné, et il existe plusieurs sortes de Dashi. On prépare ici le dashi primaire, le plus approprié pour la soupe.

1l100ml d'eau de source (type Cristalline)
20g de Konbu (algue verte épaisse séchée)
25g de bonite séchée

Faire tremper l'algue dans 3 litres d'eau pendant 1h30 environ, jusqu'à ce qu'il se forme des petites bulles au fond du récipient. Puis chauffer doucement le tout à frémissement, mais surtout sans bouillir. Ajouter les 100ml d'eau fraîche, et la bonite. Eteindre le feu. Dès que les flocons ont coulé au fond de la casserole, passer le tout à travers un linge propre. Le dashi est prêt.

On prépare ensuite la soupe miso à proprement dit.

900ml de dashi
4 cs de miso (pâte de soja fermenté)
4 champignons shitake (frais ou sec réhydratés dans l'eau)
3g de wakame (algue)
1 oignon frais
100g de tofu

Fire chauffer doucement le dashi sans ébullition. Poser la pâte de miso dans une passoire à thé et la tremper dans le bouillon tout en tournant avec une cuillère, jusqu'à ce que le miso se soit dilué dans le bouillon. Ajouter le tofu en cubes et les shitake coupés en lamelles. Ajouter le wakame.

Juste avant de servir, parsemer d'oignon frais très finement ciselé.