Marc Tempé: le vin sincère

C’est magnifique l’Alsace… j’y retourne toujours avec un grand plaisir. Et j’y rencontre des vignerons qui m’épatent à faire des vins comme il le pensent, jusqu’au bout… Rencontre et dégustation de vins avec Marc Tempé et son épouse Anne-Marie Rentz.

A Zellenberg, dans une cours ancienne, les différentes caves de Marc Tempé te plongent à la fois aux temps anciens et dans la modernité. Temps anciens car certaines sont en terre battue, avec des foudres de plus de 20 ans, d’autres recèlent dans de vieux placards, des flacons tellement anciens qu’on n’ose pas les ouvrir de peur de gâcher le rêve qu’ils t’évoquent. La modernité, car si la biodynamie défend une symbiose de la vie et de la pensée, c’est bien un mouvement moderne qui prend de plus en plus d’ampleur chez les vignerons…

Marc Tempé m’entraîne dans une vaste et très belle ancienne cave pavée et garnie de fûts.

Il me raconte…: pendant 11 ans il a travaillé à l’Inao. Son père (Tempé) et le père d’Anne-Marie (Rentz) étaient vigneron coopérateurs. Marc, lui, après une expérience de caviste avec Anne Marie: Anne-Marie possède toujours l’excellente La Sommelière à Colmar, s’installe et sort son premier millésime bio en 1995. En 1996, 1er cru en biodynamie. Tout sans concession, tout de suite.

Il me raconte… il privilégie le bois, en fermentation et en élevage, il veut de l’échange, de la vie, de la respiration pour ses vins. L’élevage dure au moins 2 ans sur lits totales.

Il dit: « en m’installant, j’ai essayé de prendre le meilleur de partout »: il pressure très lentement, doucement comme les champenois, il sépare les fins de presse et élimine 25% de jus pour garder l’acidité de ses vins et un pH qui lui convienne. Il élève sur lies comme les bourguignons…  Il veut des vins qui prennent leur temps: il s’amuse parfois, et pousse l’élevage à 4-6 ans… Il a parfois des années difficiles… mais sans peur. Ses premiers vins, il les a mis en bouteilles sans client.  Il a bien perdu l’un de ses plus gros client à l’export au tournant du millénaire. Ce fut compliqué, puis il est reparti. Aujourd’hui, il vend beaucoup au Japon: Le critique vins Tanaka est passé par là qui a goûté son Gewurztraminer Mambourg 2000. Alors…

Comme ses vins, Marc prend son temps: il me montre ses trésors, ces bouteilles de la guerre qui gardent les enfants, alignés comme des vigies, des témoins. La lumière est faible, il fait nuit dehors… on est en hiver. Et je voyage dans le temps… 1918 je distingue sur l’étiquette de l’Histoire, le premier cru après le grand bouleversement. C’est émouvant.

Marc Tempé suit le plaisir de créer quelque chose, d’expérimenter de nouvelles choses sous la main…

Quand je goûterai les vins de Marc Tempé, quand j’aurai exploré leur complexité, je me dirai que ce que j’ai vécu là, entre la visite des caves, la personne de Marc et la dégustation, m’aura procuré de belles émotions. Un temps court (quelques heures) mais infiniment long car empli d’images et de sensations.

J’ai goûté une série de vins, voici ceux qui m’ont marquée:

  • Pinot Blanc 2014 Zellenberg: arômes de citron cédrat, il y a de la fraîcheur mais pas mal de matière et de gras. La finale est fruitée. Marc Tempé dit de son 2013 qu’il est un vin d soif, mais le 2014 est plus structuré à mon sens. C’est un vin que je servirais volontiers sur des quiches aux coquillages, des vol-au-vent, des feuilletages de jambon et de fromage fondu.
  • Roses Sauvages 2014: c’est un assemblage de 70% de pinot noir et 30% de pinot gris après pressurage. C’est un vin délicat, assez gras en bouche avec du fruit exotique et une final de citron vert. Comme les Zellenberg, il a été élevé en foudre. C’est un vin qui va aimé le poisson cru, en carpaccio, notamment les coquilles st jacques ou des sushi. Je le marierai aussi avec des pâtes à la vongole, des charcuteries italiennes et du parmesan.

  • Riesling Grafenreben 2014: un nez de poire, une bouche très texturée, du fruit et des arômes d’amandes grillés. J’ai beaucoup aimé. A déguster avec des viandes blanches, des plats élaborés de poisson et un homard grillé.
  • Rodelsberg 2012: c’et un coplantation (sur le même terrain, plusieurs cépages déjà répartis, donc on vendange tout pour former le vin: ce vin qui est élevé 3 ans en barriques est étonnant. Ils sent la fleur concentrée, comme un lys, avec des arômes profonds. En bouche, j’ai eu du jasmin, du colza… une bouche intense. Assez iodé, il fait saliver et tu en redemandes. A servir sur un canard aux fruits, un magret grillé, ou à tenter sur des recettes relevées (cuisine indienne). Je le vois également très bien sur des fromages puissants et gras comme des langres, un livarot, un brie de Melun ou une époisses qui court déjà.
  • Pinot Gris Rimelsberg 2012: il a un nez de fruit jaunes mûrs (mirabelles) et de pain chaud. Mais en bouche: minéralité et fraîcheur. C’est une vigne qu’a plantée Marc en sélection massale (sélection empirique réalisée par le vigneron à partir de ses meilleurs pieds de vigne). Le fruité de ce vin laisse peu goûter ses sucres résiduels, ce qui en fait le type de flacon que j’apprécie en Pinot Gris. C’est un vin que je vois bien avec des recettes de volaille à la crème ou rôties.
  • Gewurztraminer Mambourg 2012: gosh! il a un nez de cuir, de fruit jaune bien mûr et m’attend au tournant avec une belle sucrosité très équilibrée, des notes animales et une finale lactée. il faut absolument que je me rappelle que si je n’aime pas les vins sucrés il y en a quand même qui me cueillent de temps en temps… Le type de vin que je marierai avec un énorme plateau de fromage (il les aimera tous),  un pain au levain, des plats Thaï épicés et surtout un Canard Pékinois en deux services!

Si tu es dans la région d’Angers, tu peux découvrir les vins de Marc Tempé (vient de ma part) au Salon St Jean 2017, samedi 4 février et dimanche 5 février de 10h à 19h. 

MARC TEMPE
16 rue du Schlossberg
68340 ZELLENBERG –
Tél. 03.89.47.85.22

ps: clin d’oeil au chat qui pendant toute la dégustation a fait de la compta avec Anne-Marie pour être sûr d’attirer l’attention et au chien des tempé, qui né dans un environnement de chats, se prend pour un félin et est resté assis sur le banc à côté de moi comme un chat de bonne compagnie… j’adore!!! 

Marc Tempé: le vin sincère

Salade de cresson aux crêpes de magret fumé et confiture de mirabelles Hautes Côtes de Nuits Emmanuel Giboulot

Marc Tempé: le vin sincère

Gagne un coffret Pinot Bleu pour la Saint-Valentin (concours inside)

Newer post

Laisser un commentaire