Nourrir les oiseaux en hiver, recette de boules de graines

Je suis une passionnée des oiseaux. Un peu un paradoxe quand on sait mon amour des chats, et les trois affreuses qui comblent ma vie d’exigence et de ronronnements. Mais les deux sont compatibles, sisi, je t’assure. Je nourrit donc les oiseaux en hiver, et cette année, j’ai créé mes propres boules de graines  (ou plutôt roues pour pouvoir les suspendre et faire un perchoir aisé aux petites pattes).

Voici un presque pas à pas, et la première mésange charbonnière qui est venue me rendre visite.

Faire un Ghee avec 250 g de beurre en le laissant précipiter (ajouter une cuillère de curcuma pour sa conservation). Y ajouter 100 g de graines de sésames et 100 g de graines de tournesol.

Couler le tout dans un moule à mini babas. Laisser prendre au frais.

S’armer d’une aiguille à brider et de ficelle de cuisine. Détacher les mini-babas de graines par deux, les assembler côté plat l’un contre l’autre et passer la ficelle en piquant au centre pour faire comme une roue de ficelle. Attacher et laisser un bon 50 cm de ficelle pour pendre la boule à l’arbre (ou plus si les branches sont grosses).

Depuis, tu sais, si tu suis mon instagram, que j’ai un couple de charbonnières, de petites mésanges bleues et un impertinent petit rouge gorge qui viennent chaque matin provoquer les chattes, du haut de leur boules à graines, ou à même le sol (le rouge gorge ne se perche jamais -mais bien malin le chat qui saurait le prendre!!!).

Mon jardin en hiver prend des allures romantiques… il ne manque que la neige… ou le printemps. Les bulbes l’attendent pour exploser de leurs couleurs comme cette corbeille de narcisses:

Nourrir les oiseaux en hiver, recette de boules de graines

Galette des rois classique amandes pistaches et Clairette de Die Monge Granon Très Or

Nourrir les oiseaux en hiver, recette de boules de graines

Couronne des rois comme un Christstollen

Newer post

There are 4 comments

  1. Mélo

    Mais quelle bonne idée ! Voilà qui va me donner l’occasion d’observer avec autant d’amour les petits oiseaux du quartier, et mon chat qui va s’époumoner à les voir se gaver sur SON balcon, non mais ! 😉

Laisser un commentaire