Shortbread pour un lundi « biscuits » c’est permis des plus english style!

Shortbread©AnneDemayReverdy01

Ce petit sablé m’a toujours fasciné… Alchimie de farine, de beurre et de sucre, le petit bâton aux trous parfaits qui ne fond pas au four et qui tient sans eau ni oeufs…  le shorbread, à tremper dans le thé à tout moment. Biscuit facile à préparer, qui se conserve à l’ancienne dans une boîte en fer, un trésor que l’on ouvre au café ou au thé…

Un lundi c’est permis sous le signe de l’Angleterre, la mère patrie de maman Fiona et de mami Jenny qui m’ont élevée l’une aux scones et à la crème, l’autre aux crumpets… avec beaucoup de beurre et de marmelade dessus.

Shortbread©AnneDemayReverdy02

Je réfléchissais aux origines, si complexes et à mon identité de française. Sûrement parce que l’on parle beaucoup de ces choses-là en ce moment: j’ai une famille si ancrée dans ce terroir, avec papi et mami de Gien, mes chéris, qui m’ont grandie dans l’idée d’une France paisible, gourmande, quotidienne. Puis une autre famille, amalgame d’influences orientales, chrétiennes, avec cet accent anglais si chantant d’îles comme Maltes ou de terres comme l’Egypte. Et je me dis: pourtant, quand je retourne dans ces pays, je ne me sens pas chez moi. Je me sens chez moi sur les bords de la Loire, parfois dans les forêts normandes, assurément en Sologne, ou en Corse. Je crois que les seules rives un peu éloignées où j’ai eu l’impression de toucher un peu de mon sang, c’était à Istanbul, ou auprès de mon amie Pinar (ça se prononce Pénar, pour les roublards qui pense que je fais un jeu de mot).

Shortbread©AnneDemayReverdy03

Quand je cuisine, je cuisine toutes ces influences: j’aime le confit des plats mijotés des rives de la méditerranée, ceux qui fleurent la tomate caramélisée et les épices douces. J’aime le grillé des soirées d’été, des bords de plages ou des arrêt dans la nuit du désert. J’aime la semoule légère, les lentilles fondues, le croustillant d’un beurek au fromage. Mais je ne pourrais jamais me passer du vin d’une terre caillouteuse, d’une truite eu bleue ou d’une belle assiette de langoustines à la mayonnaise (idem pour la côte de boeuf ou le rôti de veau dans le collier). Je pleure facilement devant un beau baba au rhum (mami toujours) et je fonds devant des oeufs au four… De la même façon, je suis une buveuse de thé, je pourrais parfois ne me nourrir que de petits sandwichs au concombre et je craque devant un paquet de shortbread aussi sûrement qu’un chat devant une goutte de lait (même si cela est mauvais pour moi et pour lui).

Il me prend parfois de me dire que je pourrais vivre ailleurs: en Turquie, car c’est un des pays où j’ai rencontré les gens les plus doux, en Espagne (où j’ai vécu plusieurs années déjà) et où j’ai le même sentiment de sécurité qu’en France, et en Angleterre (j’ai vécu aux Etats Unis, mais je ne m’y suis pas sentie vraiment en accord). En Angleterre: et tu sais pourquoi, parce que c’est la terre qui me paraît la plus exotique qui soit: celle de mes ancêtres, où je suis allée si peu, et dont je mange la nourriture depuis que je suis née… paradoxe de l’identité.

Shortbread
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Ecrit par:
Pour: 24
Ingrédients
  • 350g de farine
  • 250g de beurre ½ sel
  • 100g de sucre cassonade
  • 1 cuillère à café de concentré de vanille
Etapes
  1. Couper le beurre en morceaux dans une terrine. Attendre qu'il soit à température ambiante. Ajouter farine, sucre et vanille. Travailler le tout jusqu'à former une boule homogène mais sans jamais pétrir. Le mieux est de le faire à la feuille dans un robot, cela se fait tout seul.
  2. Étaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé sur un petit centimètre, créer des bords carrés en poussant les bords avec les mains et en étalant pour égaliser.
  3. Placer la pâte au réfrigérateur et attendre que la pâte soit bien froide et dure.
  4. Couper la pâte en carré régulier puis en bandes de 2cm, piquer à la frouchette deux rangs de trous. Découper les bandes en sections de 5-6cm. Les placer sur une plaque allant au four légèrement espacés.
  5. Placer la plaque au réfrigérateur.
  6. Préchauffer le four à 150°c. Enfourner les shortbread et cuire 30 minutes.
  7. Les shortbread ne doivent pas dorer, par contre la farine peut se torréfier un peu en surface, leur donnant un joli blond des plus appétissants.
 

 

Shortbread pour un lundi « biscuits » c’est permis des plus english style!

Salade vitaminée pour l’hiver

Shortbread pour un lundi « biscuits » c’est permis des plus english style!

Réussir la cuisson de la côte de bœuf quelque soit le poids

Newer post

There are 3 comments

  1. Emmanuelle

    Quel joli témoignage sur le thème cuisine et identité, ah ces saveurs d’idenfication qui parlent de qui nous sommes et d’où nous venons… Tiens, ça me donne envie d’en reparler sur mon site et pourquoi pas t’interviewer ? Bises et merci encore pour ce voyage savoureux !

Laisser un commentaire