Produits de beauté transsibériens ou presque: quand la crème se fait doudoune!

Noël 2015 table glaciale©AnneDemayReverdy10

En ce moment je suis sur plusieurs produits doudoune qui me font la peau douce. Car même si le froid n’est pas là, figure-toi que j’ai repris la morphine (mon dos et moi: une grande histoire de haine!) et que cela t’assèche complètement… et donc te fait la ride productive! Alors oui, je pourrais me tartiner de produits riches en silicone qui te font une peau douce illico mais qui sont nocifs et qui n’arrangent rien… Je préfère des soins moins flatteurs mais qui me garantissent un long terme cutané de bonne qualité.

Ishin de Perlanesse

Les premiers sont les produits Perlanesse. Ce sont des produits de luxe, dans tous les sens du terme, qui sont distribués dans certains Spa ou magasins d’hôtels haut de gamme mais que tu peux trouver sur leur site Perlanesse.

La gamme Perlanesse est le produit d’une approche globale  du corps et de l’esprit où les produits doivent non seulement donner des résultats en laboratoire mais aussi apporter bien-être, plaisir et esthétique. L’objectif n’est pas de se tartiner en 5 secondes d’une crème que l’on t’a vendue comme miraculeuse. Le but c’est de prendre soin de toi, dans une démarche holistique: de le beauté du pot jusqu’à la beauté intérieure si je résume… avec malice!

Les Laboratoire Bimont utilisent l’extrait de nacre (perle) et du lait d’ânesse bio (dont on connait les bienfaits sur la peau. Pour ma part, j’en avais utilisé pour soigner le pso d’Arno).

Dans la gamme, il y a trois flacons que j’apprécie particulièrement:

  • Ishin, la crème doudoune par excellence. Légère, enveloppante, rassurante, elle te répare une peau agressée en une nuit, et au fur-et-à-mesure, aplanit les reliefs, tend le cou fatigué. C’est ma chouchoute mais elle coûte un bras (249€). Je ne l’utilise que comme masque, après un bon nettoyage et un petit peeling. Je l’applique en dose un peu généreuse et je la garde toute la soirée et la nuit. Son odeur d’orchidée me berce jusqu’au matin… dans des draps de satin.
  • Keimi, c’est la crème de jour que je mets quand je sens que je dois affronter le blizzard. Comme quand je suis allée en Suisse: on m’avait dit neige, j’ai eu neige, donc, j’ai mis Keimi. Et ma peau m’a remerciée: je suis rentrée sans rougeurs. Une bonne petite peau bien protégée. (149€).
  • Yume, je m’en mets tous les jours. Impérativement matin et soir. C’est une huile sérum très douce, légère, qui pénètre dans la seconde et qui te fait la peau souple, mais alors souple! Le bébé est passé par là. Elle a en plus une petite odeur sucrée qui me dorlotte. (149€) Yume et Keimi ont des senteurs de fleur de coton, avec un petit côté plus fruité.

Comme je te dis, ces produits sont chers. Ce sont donc des cadeaux que j’ai reçus. Vu mon niveau de vie, et la durée de vie du flacon (2-3 mois), je renouvellerai Yume. C’est la première fois que j’ai l’impression qu’un sérum me fait un effet immédiat. Et puis j’aime bien la texture un peu huile sèche qu’il a. En hiver en tout cas, je me passe sincèrement des gels serum qui me glacent alors que j’ai déjà froid dans la salle-de-bain.

Quant à Ishin, ben je solliciterai mon père noël préféré dès que j’aurai fini le pot (là aussi cela dure longtemps, puisque je le mets en masque, et ramené au mois, je n’investis pas tant que cela: à titre d’exemple, je dépense tellement plus d’argent en bas qui filent, même à 3.75€ qu’en crèmes de beauté!).

Aralia de Natura Siberica

Les seconds sont les produits Natura Siberica que tu peux trouver dans les Monoprix en exclusivité. Je les ai rencontré à la faveur d’une présentation presse Noël de Monoprix.

Natura Siberica est une marque russe bio qui utilise des plantes résistantes aux climats extrêmes. Les plantes sont récoltées « en pleine nature » c’est-à-dire qu’elles sont présentes dans des territoires (des fermes) protégés mais qu’elles ne sont pas cultivées. On les cueille également au moment de pleine maturité pour bénéficier de maximum d’actifs et bien entendu, elles sont utilisées le plus vite possible pour que ceux-ci ne soient pas détériorés.

Tout me plait dans leur démarche. La naturalité des produits, la galénique et le packaging, les prix tendus (de 7 à 58€ environ pour la crème au caviar béluga, l’une des plus chères de la gamme). 45 références viennent d’apparaître chez Monoprix, dont cette crème de nuit à l’Aralia de Mandchourie, légère et hyper-hydratante (15.80€). De quoi se réveiller au matin avec la peau toute pulpée de fraîcheur, lisse et tonique. Les odeurs sont naturelles, franches et assez végétales. J’utilise aussi le savon fabriqué à la main (on dirait une boule de d’argile blanche froissée la première fois que tu le sors de sa boîte): la peau reste souple et douce après chaque lavage (et dieu sait que je me lave souvent les mains). C’est assez rare pour le dire, je suis assez tatillonne sur les savons.

Produits de beauté transsibériens ou presque: quand la crème se fait doudoune!

Purée de Rattes du Touquet, Loup de Mer aux pistaches et St Jacques aux amandes

Produits de beauté transsibériens ou presque: quand la crème se fait doudoune!

Des idées cadeaux pour noël? Livres, dvd, box, etc.

Newer post

Laisser un commentaire