Gare au Gorille, entre tapas et bonne franquette

Gare au gorille©AnneDemayReverdy01

La grande tablée du fond chez Gare au Gorille, l’une des meilleurs tables si tu es nombreux

C’est par hasard que Jeff et moi avons échoué au Gare au Gorille, penché sur les rails de St Lazare dans le quartier des Batignolles. La vitrine ne paie pas de mine avec ses sobres carreaux blancs façon labo de charcuterie, et sa porte métallique. A l’entrée, le bar offre quelques couverts, l’endroit le plus intime si tu veux discuter, puis tu plonges dans une grande salle tout en longueur jusqu’aux cuisines… après une belle table de groupe qui fait aussi bien envie.

Gare au gorille©AnneDemayReverdy02

Le comptoir compte bien entendu le zinc ou deux tables hautes de 2 personnes, les meilleures tables pour une intimité préservée. Sinon, c’est ambiance bistro et discussions…

Le Gare au Gorille a été ouvert par deux anciens compères de Septime, mais attention, moi qui ne suis pas fan de la cuisine de Grébaut, tu en es ici à mille lieu. Ici marchent des portions à partager, des plats bistrotiers de haute qualité, sans fioriture inutile et sans impressionnisme prétentieux.

Gare au gorille©AnneDemayReverdy03

Terrine de canard, échalotes moutarde

Du goût avant toute chose grâce à Marc Cordonnier qui développe une cuisine ancrée dans les bons terroirs, et une salle très accueillante, légère en l’esprit (j’ai fait encore ma chieuse en changeant 3 fois de table pour trouver celle où je serais le mieux, et c’est passé comme une lettre à la poste) et généreusement abreuvée par Louis Langevin, le sommelier, dont le sourire est enjoué et chaleureux.

Gare au gorille©AnneDemayReverdy04

Côte de porc fermier

Comme Jeff et moi sortions d’un apéro déjà arrosé et grignoteurs, nous nous sommes partagés une terrine parfaite, agrémentée d’une délicieuse purée d’oignons et d’un chou en pickles. Puis nous avons également partagé une côte de porc parfaite: avec une cuisson rosée comme je n’en avais mangée depuis longtemps dans un resto. Un bel oignon cuit sur plaque trône à ses côtés, un jus court bon mais alors bon, l’arrose.

Gare au gorille©AnneDemayReverdy06

Le porc à la cuisson rêvée! Bravo! mille fois!

Le service t’encourage à prendre plusieurs assiettes à partager et à échanger pour déguster pleins de bonnes bouchées et allier bonne franquette et plaisir.  Il y a deux viandes à partager (qui peuvent être un plat pour une personne à bon coup de fourchette), sinon, tu tournes autour d’une carte de tapas aux qualités ++. C’est un chouette concept car tu as un peu l’impression d’être à la maison… que tu sois deux (ah… la magie de deux amoureux picorant dans la même assiette) ou 10, j’aime cette idée de partage et d’échange. A noter que les assiettes, si cela n’est pas précisé, n’ont pas d’accompagnement. Donc pas de légumes si tu ne le demandes pas. Jeff a commandé des pommes dauphine… qui sont bonnes mais sans plus (j’aurais aimé un tout petit plus de légèreté). Par contre, j’aurais dû demander une assiette de légumes car j’ai aperçu quelques exemplaires sur le net et je me dis qu’elles doivent être bien dignes d’Alain Passard où Marc Cordonnier a fait ses classes… une prochaine fois.

Gare au gorille©AnneDemayReverdy05

Pommes Dauphines

Les vins sont proposés en bouteilles entières, mais tu peux également faire ton choix parmi les offres au verre.  Ce sont les découvertes et les recherches de Louis Langevain. Ils dénichent des inconnues qui te feraient revenir régulièrement pour tester et encore tester… Nous avons dégusté une assiette de fromages en dessert avec un Santorini du domaine Hatzdakis 100% Assyrtiko, un blanc 2014 étonnant, puis un Vieux Rivesaltes Les mille Vignes 2007 de Valérie Guérin. Top!

Gare au gorille©AnneDemayReverdy08

La carte du jour au Gare au Gorille

 

GARE AU GORILLE
68, rue des Dames
75017 Paris
Ouvert de 12h15 à 14h30 / 19h30 à 22h
Fermé dimanche et lundi
Tél: 01 42 94 24 02

Gare au Gorille, entre tapas et bonne franquette

Le lundi c’est permis de croquer des biscuits aux amandes et à la farine de lupin

Gare au Gorille, entre tapas et bonne franquette

Tartine à la véritable andouille de Vire et au bleu

Newer post

There are 2 comments

Laisser un commentaire