Pain de fêtes aux noisettes, cranberries et raisins secs

Pain de fêtes aux noisettes, cranberries et raisins secs 1

Il ne saurait exister à la maison un repas de fêtes sans fromage. C’est plus qu’une obligation, autour de notre table, c’est un impératif. Et pour cela, il faut le pain adéquat, gourmand, doux et festif. J’adore boulanger, surtout le levain, mais pour le fromage j’aime beaucoup le pain à la levure. Moins marqué en acidité et moins fort en caractère, il ne s’impose pas trop face aux fromages et permet d’en ressentir toutes les subtilités.

Comme le fromage aime beaucoup le sucre, j’ai préparé un pain à base de farine T65 (histoire que mon pain ne soit pas trop pâlot), et j’y ai mis une poignée de fruits secs : des raisins, mais aussi des noisettes (pareil pour la douceur, par rapport aux noix, délicieuses, mais plus tanniques et plus présentes), et des cranberries… le petit côté nordique qui va bien avec l’hiver et la neige.

L’autre soir, je parlais avec de nouvelles rencontres qui exprimaient à Nadia (âme boulangère s’il en est), combien ils étaient admiratifs de ceux qui faisaient leur propre pain. Et Nadia et moi de se récrier : rien de plus facile, c’est en fait très rapide : cela ne te demande que 2 X 10 mn pour préparer un pain, le reste, ce n’est que de l’attente  durant laquelle tu peux faire tout ce que tu veux… Alors n’hésite pas, lâche-toi, car c’est la fête et Noël mérite bien deux fois dix minutes de boulange !

Pain de fêtes aux noisettes, cranberries et raisins secs 2

 

Pain de fêtes aux noisettes, cranberries et raisins secs
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Temps de repos: 3h
Ecrit par:
Pour: 12
Ingrédients
  • 250g de farine T65
  • 200ml d'eau tiède
  • 1 sachet de levure déshydratée (levure de boulanger bio)
  • ¼ cc de sel fin
  • 1 cs de miel
  • 2 cs de raisins secs
  • 2 cs de cranberries séchées
  • 2 cs de noisettes décortiquées
Etapes
  1. Mélanger la levure, deux cuilères à soupe de farine prélevées sur la totalité de la farine et 2cl d'eau environ. Mélanger jusqu'à former un pâton. Dans la cuve d'un robot muni d'un crochet à pétrir ou dans un saladier, verser la farine. Placer le miel et le sel sur le bord du bol et les recouvrir d'un peu de farine. Faire un puits au centre de la farine, placer le pâton à la levure et verser l'eau. Pétrir 8-10 minutes à vitesse 1 pour le robot, tes mains ne vont pas plus vite, je te rassure 😉
  2. Le mélange va te paraître un peu liquide et collant, c'est normal. Couvrir d'un torchon, laisser lever 2h à température ambiante : j'ai le temps de faire des courses, ou de monter au tricot 20 rangs de 140 mailles, ou d'écrire un post sur mon blog, ou d'aller au cinoche 😉 !!!
  3. Verser la pâte sur un plan fariné, l'écraser pour chasser l'air, ajouter les fruits secs, bien pétrir le tout pour que tout se mélange, ajouter un peu de farine pour que la pâte ne colle plus. Former une jolie boule, la placer sur un plaque de four ou dans un moule à cake si tu veux une version format « pain de mie ». Couvrir d'un torchon, laisser reposer 1 heures à température ambiante, ou une nuit dans le réfrigérateur : la nuit au froid, c'est l'idéal car le pain a le temps de lever très doucement et tes alvéoles seront plus larges et plus souples.
  4. Préchauffer le four à 180°c. Cuire le pain 40 minutes.
  5. La température plutôt basse pour une cuisson de pain est ici une obligation si tu ne veux pas avoir des fruits secs brûlés à la surface qui donneraient un mauvais goût au pain. Tu peux cuire le pain en le lançant au début d'un apéro, tu l'aura tout chaud, tout frais au moment de servir le fromage 😉
Pain de fêtes aux noisettes, cranberries et raisins secs

Ton dîner de Noël? Magret de canard aux cranberries, purée de patates douces

Pain de fêtes aux noisettes, cranberries et raisins secs

Le lundi c’est permis : petite tarte rapide aux poires et aux étoiles, tarte sans moule mais jolie à regarder!

Newer post

There are 7 comments

  1. Aurore Tarate Younsi

    Coucou,je fabrique un peu de pain à la maison,notamment à base de son de blé et d’avoine.
    Je te remercie pour cet article,je vais tester rapidement.

  2. Francine à gateaux

    Merci pour cette recette très tentante. Une petite question « technique ». J’ai imaginé puisque tu évoquais pain à la levure que tu utilisais de la levure blanche à gateau type levure alsacienne, pas de goût ou si peu. Donc j’ai teste et ca ne monte pas d’un chouïlle. Donc réessai avec levure de boulangerie déshydratée , ca monte, normal mais l’acidité de ce type de levure est vraiment très prégnante, bien plus que la levure fraîche.
    Peux tu m’éclairer sur tes choix de levure. Au niveau du goût final, le choix est en fait essentiel.
    Merci beaucoup et bon WE.

    1. Anne Demay-Reverdy

      Bonjour Francine: oups, j’aurais dû préciser. J’ai remis levure de boulanger déshydratée. En fait, pour la levure déshydratée, je prends de la levure bio. Tu peux prendre de la levure fraîche aussi. Si c’est de la levure déshydratée, la bonne méthode est de la mélanger au préalable avec de la farine (deux cuillères à soupe prélevées du total des 250g) et un peu d’eau (Prélevée aussi du total de l’eau). Tu mélanges le tout jusqu’à ce que cela fasse un petit pâton liquide, puis tu le mets au milieu de ta farine, loin du sel. Tu verse l’eau et tu pétris normalement. Tu ne devrais alors pas sentir l’impression d’acidité dont tu parles car la levure se sera alors bien relancer en activité.
      ps: merci de ton com. J’ai du coup corrigé ma recette. Bisou

Laisser un commentaire