Et toi, quelle bûche vas-tu scier pour ton petit Noël (mon choix de bûches pâtissières)

Bûches de Noël 2013

Bûche Herta « Forêt Noire » (Crédits Photos Herta)

Voici mes choix de bûches : celles que j’ai faites, celles que j’apporte aux repas de famille, celles que j’ai goûtées lors des présentations et que j’ai adorées et celles aussi qui visuellement, me plaisent énormément, même si je n’ai pas eu le temps ou l’occasion de plonger ma cuillère dans une de leurs tranches 😉 Un petit guide j’espère, qui te permettra à toi aussi de savoir, lors de la nuit de Noël, quelle bûche scier.

NOTE : la bûche de Noël est une tradition récente (fin 19 ème siècle), en tout cas la bûche gâteau. Elle reprend une tradition païenne de brûler une bûche tout au long de la nuit (nuit la plus longue de l’année). Une autre tradition que l’on avait dans les campagnes était de mettre une bûche dans le foyer au moment de partir à la messe de minuit et que celle-ci tienne tout le long de l’office pour pouvoir souper au chaud au retour.

J’ai récemment fait une bûche pour la page Facebook Herta qui a dégommé les « like » à un point, je ne m’y attendais pas ! Donc, si tu es à la recherche d’une recette de bûche facile sur le mode « layer cake » au chocolat, c’est sur la page Facebook Herta que tu peux la trouver 😉

Cette minute d’auto-promo étant passée, voici les bûches que je vais dévorer et celles qui m’auraient également bien tentées si j’avais eu plusieurs repas de Noël !

Les bûches que je dévorerai à Noël sont celles d’Eric Barnérias pour Pure Paris, puisque maintenant qu’il a une pâtisserie, on peut enfin emporter ses petits trésors de gourmandise : je vais me régaler d’une bûche Pure Myrtille ; d’une bûche Automne aux marrons, noix et chocolat ; d’une Breizh au caramel et sablé breton ; et d’une bûche Brandy, chocolat et cœur de thé fumé. C’est qu’on est nombreux maintenant… une occasion de goûter un petit bout de chaque aussi 😉 –je suis gourmande, ah ? cela se voit ? Tiens… je n’aurais pas dit…

Bûches de Noël 2013 2

Bûche aux myrtilles Eric Barnérias (crédits photo Anne Demay)


Les autres bûches qui m’auraient bien tentée sont celles de mes chouchous… les pâtissiers auxquels je suis toujours attentive, car ce qu’ils sortent me plait généralement beaucoup beaucoup…

Et tout d’abord, honneur à Gâteaux Thoumieux et au jeune venu mais de longue carrière : Ludovic Chaussard, qui, en compagnie de Jean-François Piège, nous a concocté deux créations qui me, comment te dire… MIÔÔÔM !

Bûches de Noël 2013 3

Bûche roulée traditionnelle Gâteaux Thoumieux (Crédits photo Laurent Fau)

La Bûche roulée aux parfums de marron et orange des Gâteaux Thoumieux, simple d’apparence, délicieuse et fondante. Et celle toute chocolat qui, avec son petit lustrage recouvert d’orange confite, de gingembre et de streusel, te crie « mangez-moi ! » :

Bûches de Noël 2013 4

Bûche Victoria Gâteaux Thoumieux (Crédits photo Laurent Fau)

Chez Jean-Paul Hévin, pour lequel je suis toute amour tellement il m’enchante dans ses créations et ses choix délicats (en tout cas, incontestablement mon chocolatier préféré), je choisis deux bûches qui me lovent dans mes travers de gourmande :

– La bûche Best Of Paris : mousse au chocolat noir, amandes, framboises, violette, tellement versatile, tellement parisienne !
– Et la bûche Best Of JP : Jean-Paul Hévin a mis la passion torride en cage : puisque cette bûche au chocolat s’agrémente de fruit de la passion et surtout, de poivre ! « Hotte » sera la nuit de Noël 😉 !

Bûches de Noël 2013 5

Bûche Best Of Paris de Jean-Paul Hévin (crédits photo JPH)

Bûches de Noël 2013 6

Bûche Best Of JP de Jean-Paul Hévin (Crédits photo JPH)

La Bûche Vintage incroyablement revisitée de la Pâtisserie des Rêves : c’est la deuxième année que Phillipe Conticini nous régale de ce traditionnel absolu. Jamais bûche classique n’aura rencontré la légèreté à ce point ! Il y a mis tout ce qu’il aime : le « craquounet », cette base à la fleur de sel qui occupe ton ouïe tout en enrobant de saveurs tes papilles, du confit de griotte et du marron tout doux qui, comme il le dit lui-même, te fait un « gros câlin » mais qu’il assaisonne de telle façon que l’ensemble se relève dans la subtilité. Du grand art !

Bûches de Noël 2013 7

Bûche Vintage de Philippe Conticini (crédits photo Nicolas Matheus)

Et puis il y a cette série limitée qui a fait bondir toutes les gourmandes et tous les gourmands de la planosphère gastronomique tellement c’est magique : la bûche Praliné Fumé, à base de craquounet, noisettes et sel fumé. C’est comment dire… un étonnement de chaque bouchée, un enchantement. Philippe Conticini t’emmène très loin avec cette bûche !

Bûches de Noël 2013 8

Bûche Praliné Fumé de Philippe Conticini (Crédit Photos Nicolas Matheus) Ps : sur la photo le caramel du centre ne coule pas, normalement il coule quand tu tranche la bûche. Et juste visuellement, c’est déjà un régal.

Une des rares bûches qui ne soit pas en forme oblongue, la bûche de Fauchon. La gourmandise régressive : kumquats, bergamote, marrons glacés et farine de châtaignes torréfiée… De l’or et du crémeux. Comme un précieux qui se révèle, la bûche de Fauchon émerveille.

Bûches de Noël 2013 9

Bûche Trésor des Forêts Fauchon (Crédits photo Fauchon)

La très ludique bûche de Café Pouchkine, je n’ai pas pu la goûter. Mais je trouve que visuellement, elle est très réussie. Elle a ce côté régressif des moments parfaits pour les enfants et de l’âme russe avec ses couleurs tranchées et son foisonnement de cadeaux… A mettre sur la table quand on déballe les paquets !

Bûches de Noël 2013 10

Bûche Café Pouchkine Enfants (crédits photo Café Pouchkine)

 

NOTA BENE: Celles que je t’ai présentées ont des prix normaux (entre 62€ et 98€ pour 8-10 personnes). La seule que je trouve un peu chère est celle du Café Pouchkine, qui dépasse les 100€. Le prix de la création ou de la complexité, sûrement…

Et toi, quelle bûche vas-tu scier pour ton petit Noël (mon choix de bûches pâtissières)

Mousse au chocolat Jean-Paul Hévin

Et toi, quelle bûche vas-tu scier pour ton petit Noël (mon choix de bûches pâtissières)

Le caviar, on s’en fait toute une histoire : quel caviar choisir, comment le servir, comment l’accommoder ?

Newer post

There is one comment

Laisser un commentaire