La Marmite Sartoise d’Huguette

Le Mans figurine de porte

De jolies rencontres, au détour d’une porte…

Parce que le bonheur est dans la marmite d’Huguette, incontestablement…

Suite de notre tour en Sarthe, avec Jeff… Au centre d’une famille nombreuse, chaleureuse, riante. Une grande tablée? Un de ces plats conviviaux, généreux, comme j’aime le déguster… parce que c’est bon, que cela rassemble et que cela te réchauffe le coeur.

Le Mans Cathédrale

La Cathédrale du Mans

Nous sommes allés visiter le Mans aussi. Et ma conclusion est que c’est une ville étrange. Architecturalement parlant. C’est une ville qui est faite de brics et de brocs… Ou presque. Il y a un centre ville ancien, absolument magnifique, très boboïsé maintenant, merveilleusement conservé, retapé et conservé, où se promener est une source de régalade pour les yeux.

Le Mans Echauguette

Une petite échauguette

Il y a aussi une énorme place de la République, très bien mise en valeur par l’aménagement du tram qui l’a totalement vouée aux piétons et autour de laquelle on trouve café, magasins, et même étoilé.

Et puis il y a le reste: une sorte d’amalgame bizarre de bâtiments (autres que ceux d’habitations), avec des allures, des styles très différents, parfois malvenus dans une ville qui au fond, montre des aspects si jolis… C’est très déroutant, d’autant que la ville est en pleine mutation, des travaux gigantesques ont été engagés avec l’extension d’un tramway qui a l’air d’être d’une commoditié géniale, au service total des habitants. Un théâtre est en cours de construction, de petites places cachées sont en train de faire peau neuve, et puis, tout d’un coup, on se retrouve face à une scorie du passé, un peu massive, un peu blockhaus… et on est très déçu. On aurait tant aimé que cette ville montre un aspect plus unifié et plus cohérent.

Le Mans le Pilier vert

Face au Pilier Vert…

Le Mans le Pilier rouge

… le Pilier Rouge (et un peu en-dessous à gauche, un petit bar, un chouette petit bar…)

Le soir, nous avons dîné au Nez Rouge: outre deux grands restos (Le Grenier à Sel, et le Beaulieu (sur la place de la République), il y a une petite institution dans le vieux Mans: Les Sept Plats. Ce resto a fait des petits, avec le Nez Rouge, et c’est là que nous avons mangé. C’est pas mal du tout. Et d’un rapport qualité-prix à battre des records… Nous avons également pris une petit verre au bis du Beaulieu: La Réserve. Il faudra que la prochaine fois, on essaie ces deux dernières adresses, cela me tente.

Le Mans Jeff dans les rues du vieux Mans

Monsieur Hulot 😉 (oh que je l’adore celui-là…)

Autre curiosité dans Le Mans, son Musée (Musée Tessé). Etonnant par une caractéristique: ses deux reproductions grandeurs natures de tombes égyptiennes. Attention, je ne te parle pas d’un petit appentis discret avec quelques fresques au mur. Je te parle de deux éormes mastaba, reproduits grâce à Kodak, avec reliefs, dans lesquels tu pénètres et descends même jusqu’à la troisième chambre, comme si tu étais là-bas. Assez magique.

Le Mans le Musée d ela Reine Bérangère

D’autres rencontres, face au Musée de la Reine Bérangère

Finalement, Le Mans m’a déroutée. Mais c’est une ville dont je me souviendrai, elle n’est pas fade, elle a de la personnalité! Incontestablement, et j’ai hâte d’aller creuser un peu plus de ce côté là… (je n’ai pas visité le Musée Bérangère par exemple!)

La Marmite Sartoise d'Huguette
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Ecrit par:
Pour: 4
Ingrédients
  • 200g de blancs de poulet de Loué
  • 160g d'arrière de lapin
  • 80g de dés de jambon
  • 120g de champignons de Paris
  • 25cl de vin blanc de Jasnières
  • 25cl de fond de volaille ou de veau
  • 10cl de crème liquide
  • 200g de chou frisé
  • 80g de carottes
  • 2cs d'huile neutre
  • 1 cs d'huile de noix
  • sel
  • poivre
Etapes
  1. Couper le poulet et le lapin en aiguillettes. Éplucher et tailler les légumes en julienne. Couper les champignons en Duxelles (le hacher). Saler les légumes et les cuire à la vapeur. Fariner les viandes, les faire sauter dans un peu d'huile, ajouter les champignons et le jambon. Déglacer au vin, réduire, ajouter le fonds de veau/volaille, cuire quelques minutes. ajouter la crème, laisser épaissir. Ajouter une cuillerée d'huile de noix avant de servir. Accompagner des légumes.
La Marmite Sartoise d’Huguette

Les rillettes de la Sarthe: une bonne source d’omega 3

La Marmite Sartoise d’Huguette

Brioches à l’huile d’olive selon Michalak, halte chez Gourmandises Chroniques

Newer post

There are 4 comments

  1. Mélo

    Nomdidju ! Moi qui avais laissé tomber l’idée d’une recette pouvant réunir tous les ingrédients qui menacent de se sauver de mon frigo (c’est ça quand on se retrouve à la maison et qu’on se rend compte qu’on a tous les deux fait des courses, sans se coordonner…), à savoir poulet, chou frisé, carottes, crème liquide et jambon, et que je tape « chou frisé » dans ton moteur de recherche en me disant que ce sera toujours ça de pris… BAM, carton plein ! Merci bien Anne, tu sauves la fille qui n’aime pas jeter et n’a pas de congélo que je suis :))

  2. Mélo

    Hoho, et dans mon enthousiasme j’en oublie l’essentiel : quelles superbes photos ! Ca donne drôlement envie de se perdre dans ce centre historique, et de voir où en sont les travaux dont tu parles…

    1. Anne Demay-Reverdy

      Le Mans est une ville magnifique et je trouve qu’elle n’est pas assez connue pour ce quartier ancien! (petite pierre à l’édifice de la promotion de la Sarthe 😉 )

Laisser un commentaire