Krups : Brioche Nantaise et essai du Robot pétrisseur Sélection Lenôtre

Brioche nantaise: test du robot pétrisseur Krups sélection Lenôtre

Je me demande parfois comment je dois faire pour m’arrêter de manger quelque chose… la gourmandise me perdra. C’est à peu près ce que je ressens devant ma brioche que je boulote avec conscience depuis qu’elle trône sous sa cloche sur la table de la cuisine. Bon, il faut avouer aussi, quelle idée de la laisser aux vues et aux sues de tous ! Mais, moi, j’aime bien exposer les jolies pièces. Et puis entrer dans une cuisine avec une gourmandise trônant sur la table, je trouve cela accueillant. Alors, comme les enfants, chaque fois que je passe, je soulève un peu la cloche, et hop ! dans le bec.

C’est ce que j’appellerais le complexe de la cerise.

J’ai donc essayé et réessayé le nouveau robot pétrisseur Krups de Lenôtre. Je l’avais déjà testé lors d’un atelier chez Lenôtre, mais à la maison, j’ai eu tout le loisir de l’apprécier.

C’est assez magique d’avoir un robot qui fait exactement ce que tu désires sans te fatiguer. Cela ne t’enlève pas votre tour de main (je te rassure, tu restes le maître de ton plat, lol) mais cela te donne un sacré coup de main.

Le plus étonnant, c’est bien sûr ce double crochet qui évite de racler sans cesse les bords de ton bol avec une maryse pour décoller la pâte. Même la feuille d’ailleurs (pour les pâtes à gâteaux) est assez large pour aller chercher ta pâte au lieu que ce soit toi qui arrête le robot, racle, redémarre le robot, etc (tu dois te reconnaître si tu utilises certains de ces instruments…).

Le seul petit hic pour moi qui suis une grande paresseuse de la lecture des modes d’emplois, c’est que j’ai un tout petit peu tâtonné avant de comprendre comment le robot fonctionnait. Mais je suis comme les enfants, il faut un part de magie dans ma vie : tu ouvres le beau paquet cadeau, tu poses la machine et hop, c’est tout de suite que cela doit marcher pour jouer avec ! 😉 En même temps, sans être prix Nobel de mécanique, j’ai trouvé toute seule, donc. Cela ne doit pas être si compliqué.

Ma brioche en tout cas, elle a le prix d’excellence. Je ne mets pas beaucoup de beurre dedans car je ne veux pas trop « grossir » comme dirait l’autre. Mais si tu mets l’exacte proportion, elle doit crever le plafond. Cela tient au pétrissage de la machine, là, j’y suis pour rien en fait ! C’est tellement bien fait, que la pâte acquiert la souplesse et l’élasticité qu’il faut pour être convenablement aérée (et pas avec des trous minuscules et réguliers), comme si tu l’avais pétrie trois plombes à la main.

Allez, la recette et toujours le CONCOURS, c’est ICI, clic pour gagner un robot BLENDER KRUPS

Brioche Nantaise
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Cette recette nécessite 3h de repos pour la levée (2h puis 1h)
Ecrit par:
Pour: 24
Ingrédients
  • 500g de farine
  • 50g de sucre
  • 1 sachet de levure
  • ½ cc de sel
  • 250g de beurre à température ambiante (tu peux aller jusqu'à 350g de beurre si tu es un mega-gourmand)
  • 7 oeufs
  • qq cuillérées d'eau tiède
  • qq cuillérées de lait entier
Etapes
  1. Délayer la levure avec l'eau tiède. Dans le bol du robot, verser la farine et le sucre, lancer le pétrisseur en programmant un temps de 15mn et vitesse 4. Verser la levure, pétrir 10 secondes, puis le sel. Ajouter 3 œufs, laisser pétrir 1 minute, puis incorporer 1 à 1 les 4 restant jusqu'à ce que la pâte se détache du bol (10 mn). Incorporer le beurre en trois fois. Laisser de finir de pétrir.
  2. Couvrir le bol d'un film alimentaire et laisser lever la pâte 2h. Reprendre la pâte sur un plan fariné et repétrir à la main quelques instants. Replacer la pâte dans le bol, couvrir et placer au réfrigérateur pour 1h.
  3. Préchauffer le four à 180°c. Former 8 boules de pâte. Les placer côte à côte dans les moules à cake. Badigeonner de lait la surface et couper le dessus des boules en surface avec une paire de ciseaux (dans le sens de la longueur).
  4. Cuire 30-35 min (vérifier la cuisson en plantant une pointe de couteau dans une brioche, elle doit ressortir sèche.) A déguster tiède (rhâââ), ou froide, voire rassis (et pourquoi pas en pain perdu si tu arrives jusque-là !)
Krups : Brioche Nantaise et essai du Robot pétrisseur Sélection Lenôtre

CONCOURS KRUPS : gagne le blender Krups Lenôtre, la rolls du blender

Krups : Brioche Nantaise et essai du Robot pétrisseur Sélection Lenôtre

Voyage en pays Lenôtre grâce à Krups

Newer post

There are 2 comments

  1. philo

    Très belle brioche, tu as raison quand il y a une belle assiette dans la cuisine pour t’accueillir c’est alléchant.
    En tous les cas depuis que j’ai le même robot que toi je ne me lasse pas de l’utiliser 🙂
    Il ne me manque plus que l’autre que tu fais gagner …

Laisser un commentaire