Gaspacho de fraises à la menthe et à la verveine

Gaspacho fraises verveine

Oui, je suis très rose et fraises en ce moment… C’est Véronique de Vive la Soupe qui m’a commandée cette soupe pour sa page FB. Elle cherchait de nouvelles saveurs…Je l’ai rencontrée à un goûter Fauchon (mon post ici) pour le lancement des tartes aux fraises sur-mesure. Elle était entre Eve et Pingoo (qui a osé dire que son site était généraliste -mdr!)… Mercotte et Dorian se régalaient aussi, et des fraises et des bons mots. Je n’ai pas pu discuter beaucoup à Cécile car elle était en bout de table.

J’ai enfin planté dans mon nouveau petit jardin de la verveine, mais je n’ose pas planter de la menthe, car elle est tellement gourmande en place. Si vous avez une idée pour la circonscrire dans un carré de jardin sans la mettre en pot (j’en ai déjà tant à arroser un à un!), je suis preneuse.

Gaspacho fraises verveine 2

Gaspacho de fraises à la menthe et à la verveine
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Ecrit par:
Pour: 4
Ingrédients
  • 250g de fraises + 1 pour la déco
  • 100g de tomates cerise
  • 50g de sucre
  • 5 cl d'eau
  • 2 cc de vinaigre balsamique
  • 1 cs d'huile d'olive fine et 1 filet pour la déco
  • 1 tranche de brioche parisienne
  • 2 branches de menthe
  • 4 branches de verveine fraîche (ou 1 cs de verveine sèchée, mais c'est moins bien)
Etapes
  1. Rincer les fraises, les tomates et la menthe, la verveine. Égoutter. Couper la queue des fraises et ôter la tige des tomates s'il y en a.
  2. Chauffer dans une casserole jusqu'à l'ébullition, le sucre et l'eau. Garder quelques feuilles de verveine en déco. Hors feu, faire infuser la verveine et la menthe dans ce sirop.
  3. Couper la brioche en petits cubes après avoir ôter la croûte.
  4. Mixer ensemble les fraises et les tomates, ajouter le sirop sans les feuilles de menthe et de verveine, le vinaigre balsamique et la cuillère d'huile. Bien émulsionner en mixant de haut en bas.
  5. Servir la soupe garni de cubes de brioches, de quelques feuilles de verveine et un filet d'huile d'olive.
Gaspacho de fraises à la menthe et à la verveine

Eyckerhof, le restaurant de Freddy Debecker, si vous passez à Bornem-Ingene (Belgique)

Venez me retrouver à la boutique Sous l’Equateur samedi 21 et samedi 28 mai

Venez me retrouver à la boutique Sous l’Equateur samedi 21 et samedi 28 mai

Newer post

There are 7 comments

  1. valérie

    Si tu ne veux pas que la menthe s’étale dans tout le jardin, il faut faire comme avec le bambou, en empêchant les racines d’aller partout : tu mets profondément dans le sol de grands cercles en tôle ou en plastique très durs (récupère de grands bidons que tu découpes. Sinon les racines profitent du moindre interstice pour se faufiler. En général ça marche.

  2. Anne Demay

    @Valérie, merci: je vais essayer, car je sais combien cela peut-être une plaie ensuite, et j’aimerais bien avoir des menthes bizarres comme la menthe fraise ou la menthe chocolat… rest à trouver les pousses 🙂

  3. Myriam

    Bonjour Anne, alors moi je me demande comment éviter que voir mes plants de menthe chaque année mourir… Je ne la cultive qu’en jardinière, mais à chaque fois elle meurt… Je crois qu’il faudrait que je l’arrose 2 fois par jour tellement elle sèche vite 🙁 un conseil ?

  4. Anne Demay

    @Anaïck: merci pour ce cri du coeur!
    @Sophie: merci de ton com mais peux-tu ne pas prendre mon blog pour un site de pub? Merci d’avance 🙂
    @Myriam: je dis cela juste parce que cela me passe par la tête, mais tes graines sont-elles des hybrides? Car celles-là, elles ne tiennent pas je crois. Sinon, c’est que ton pot est trop petit…

  5. Myriam

    Je ne pense pas… car la dernière fois, ma belle-mère m’a donné quelques plants avec racines. chez elle (en jardin) ca tient plusieurs années et chez moi (en jardinière ou en pot) cela ne tient pas… Mais c’est vrai que cela prend tellement de place dans le pot, uen fois que c’est bien en terre, que peut etre ce dernier est trop petit…

Laisser un commentaire