Des pâtes, des pâtes, oui mais… des nordiques!

Pâtes à la vodka et au citron

Après une journée laborieuse, la femme ou l’homme exténué(je ne mets la femme en premier que pour des considérations machistes du type: galanterie, préséance voire légitimité de l’activité!) ouvre son réfrigérateur: il s’agit maintenant de nourrir sa famille. Et AAAARGHGHGHGH! plus rien. Le vide sidéral au milieu de nullepart, des clayettes recouvertes d’une brume de froid immaculée, pas le plus petit vermisseau etc. Qui n’a pas fait les courses? La femme ou l’homme exténué de sa journée laborieuse passée à gagner la pitance qu’elle ou il n’a pas eu le temps d’acheter et qu’il se doit maintenant de préparer et… Je continue dans le misérabilisme éreinté?

Non? Bon, mais voilà: le vide sidéral du réfrigérateur est quand même une réalité: se battent en duel 2 citrons, un peu de crème UHT et un oignon. Me direz-vous, cela est assez pour un festin, je remue mon nez en parfaite sorcière des années 50 et j’en fais…

Précision: j’ai aussi un congélateur mais il ne me servira que pour les herbes car la femme ou l’homme exténué n’a pas non plus anticipé que le vide sidéral de son réfrigérateur impliquait de faire décongeler dès le matin même une denrée à cuisiner, voir plus bas.

Accord met-vin:  oserais-je l’aquavit? il y en a qui le font, surtout avec le plus ci-dessus. Sinon, de l’eau: vous n’avez pas eu le temps de faire les courses, je vous le rappelle.

Des pâtes, des pâtes, oui mais... des nordiques!
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Ecrit par:
Pour: 4
Ingrédients
  • (je rassemble mes restes de pâtes pour avoir la quantité suffisantes)
  • 400 gr de pâtes (tagliatelles, fusilli, spaghetti ou penne rigate)
  • 2 citrons
  • 2 oignons
  • 2 gousses d'ail (oui, j'ai toujours un fonds, tout de même on a sa fierté)
  • 20 cl de crème liquide
  • 5 cl d'aquavit ou de vodka (cela fait partie du fonds de mon époux, je le précise, avant que vous vous fassiez des idées sur la femme ay foyer désespérée que je pourrais être)
  • 15 gr de beurre + 15 gr
  • 25 cl de fonds de volaille ou de veau (c'est le vermisseau de l'histoire)
  • 1 petit bouquet d'aneth ou de l'aneth surgelées (ce que j'ai)
Etapes
  1. Eplucher les oignons, l'ail. Laver les citrons. Lever les zestes et presser les citrons. Laver l'aneth et la ciseler ou sortir l'aneth congelé quand vous en aurez besoin, plus loin, dans la recette.
  2. Dans un wok ou une grande poêle -cela a son importance. Faire fondre 15 gr de beurre.
  3. Emincer finement les oignons et les faire fondre sans coloration. Ajouter les zestes de citron et les faire confire 1 minute. Déglacer d'aquavit et faire réduire aux ¾. Déglacer du jus de citron et faire réduire presqu'à sec. Déglacer de fonds de volaille et faire réduire de moitié.
  4. Ajouter la crème et laisser épaissir 3 minutes.
  5. Saler, poivrer, ajouter l'aneth -c'est ici que l'on sort l'aneth surgelé. Réserver hors feu.
  6. Cuire les pâtes al dente: c'est-à-dire dans autant de litres d'eau salée que de 100gr de pâtes: 400gr=4 litres d'eau -je sais, il faut un grand faitout! Saler l'eau mais ne pas l'huiler, on n'huile que pour les pâtes fraîches qui n'ont pas besoin de se gorger d'eau. Al dente signifie que les pâtes restent croquantes: c'est le point de non retour où la pâte n'a plus de point blanc en son centre mais reste ferme: c'est souvent 1 minute avant ce qu'y est indiqué sur le paquet. Même pour les De Cecco! Donc, il faut goûter! Et penser que pour un franchouillard, une pâte al dente c'est une pâte pas cuite, donc qui a la dent dure. C'est ce qu'on appelle le choc des cultures et on a fait des révolutions pour moins que cela.
  7. Quand elles sont cuites -donc encore un peu crues-, les égoutter -normalement on enlève les pâtes de l'eau et non, on ne verse pas les pâtes dans une passoire car alors, on récupère tout l'amidon, ce qui les rend plus collantes. Mais cela, c'est la petite bête qui vous cherche des poux. Donc, égoutter les pâtes en prenant soin de garder une petite louche d'eau, les beurrer tout de suite avec 15 gr de beurre.
  8. Réchauffer la sauce avec la louche d'eau -toujours cet amidon qui est utile pour les liaisons et qui rend la pâte collante, même pas cuite. Imaginez la tête de vos convives: tes pâtes ne sont pas cuites et en plus elles sont collantes! je veux voir ça...
  9. Faire réduire un peu puis ajouter les pâtes et les cuire 1 minute en remuant pour qu'elles s'enduisent bien de sauce.
  10. Servir aussitôt.
  11. Le parmesan râpé reste une option, par contre si vous avez eu le temps de décongeler le saumon fumé qu'il vous restait dans le congélateur, cela peu être un plus. Inutile de vous dire qu'en 10 minutes de préparation des pâtes, mon saumon n'aurait jamais décongelé (il est en filet entier) et donc, cela a été des pâtes nordiques avec une option mais sans plus!
  12. Bonap'
 

 

Cèpes crus, cèpes cuits, cèpes sautés à la polenta

Cèpes crus, cèpes cuits, cèpes sautés à la polenta

Des pâtes, des pâtes, oui mais… des nordiques!

Endives au jambon

Newer post

Laisser un commentaire