Frites « country » au paprika

Pommes frites au four country

Pommes frites au four country

C’est la recette mega facile et pas prise de tête. En plus j’adore la peau des pommes de terre. C’est bourré de vitamines quand elle sont bio. Cela croustille, protège la chair et la rend moelleuse; Pour accompagner steak aux poivres, magret de canard au miel, poulet rôti ou un bon cheese burger maison:

Frites "country" au paprika
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Ecrit par:
Pour: 4
Ingrédients
  • 8 pommes de terre moyennes (Binje)
  • 2 cuillers à café de paprika doux
  • 10 feuilles de laurier séché
  • 10 cl d'huile d'olive ou de pépin de raisin
  • sel, poivre noir ou piment d'Espelette
Etapes
  1. Laver et brosser les pommes de terre. Les sécher soigneusement et les couper en quartiers de grosseur égale.
  2. Dans un saladier, mélanger à la main -à la cuillère cela les abîmerait- les quartiers de pommes, le paprika, le laurier écrasé entre vos mains et l'huile.
  3. Allonger sans les chevaucher les quartiers sur la plaque du four préalablement recouvert d'une feuille d'aluminium et d'une feuille de papier cuisson -oui, je sais, les deux, mais c'est important pour que la frite dore bien des deux côtés sans attacher tout en restant croustillante des 2 côtés.
  4. Préchauffer le four à 230°c (four chaud) et enfourner 20mn pour la première face. Tourner les frites et ré-enfourner 15mn. Elles doivent être moelleuses à l'intérieur et croustillantes à l'extérieur.
  5. Saler et poivrer avec le poivre noir ou le piment d'Espelette. Servir aussitôt.
  6. Si vous ne pouvez pas les servir tout de suite, les maintenir au chaud dans un four à 50°c, mais pas plus de 30mn, elles sécheraient et se ramolliraient (je sais c'est contradictoire). Surtout ne pas refroidir et réchauffer: frite molle assurée!
Oh! poivre… mets du sel à mes plats! Steak aux trois poivres

Oh! poivre… mets du sel à mes plats! Steak aux trois poivres

Frites « country » au paprika

Mousse au chocolat noir et poivres deux continents

Newer post

There are 4 comments

Laisser un commentaire